mercredi 13 février 2013

Pussy riots à la française

La chute libre dans la décadence continue...

Nos pussy riots nationales ont une fois encore frappé.

Pilotées par l'hyper classe attalienne, pour détruire ce qu'il reste de traditions et s'attaquer systématiquement à toutes les religions rejetant l'usure et le darwininisme social (et uniquement elles), au nom du "progressisme", cette fois, elles ont poussé le bouchon trop loin.

Notre-Dame : le happening des Femen fortement critiqué
Le Figaro, 13/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien


Les féministes qui se sont exhibées seins nus mardi à Notre-Dame de Paris pour «fêter» la démission du Pape se sont attiré les critiques de religieux et de personnalités politiques de tous bords.

Sauf que cette fois, c'était le happening de trop. Même les festivistes "progressistes" ne peuvent plus suivre...

Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë a également condamné cette action et fait part de sa «tristesse». «Je réprouve un acte qui caricature le beau combat pour l'égalité femmes-hommes et choque inutilement de nombreux croyants», a-t-il déclaré. Deux sénateurs de Paris, Yves Pozzo di Borgo (UDI, centre) et Pierre Charon (UMP, droite), se sont indignés de la «provocation» des Femen. Dans un communiqué, ils ont jugé «incompréhensible» que ces activistes «ne soient pas empêchées d'agir, surtout aujourd'hui où il y a une conjoncture spéciale» avec l'annonce la veille de la renonciation de Benoît XVI, et accusent les autorités de «laxisme».

On dirait que tout ce petit monde sent bien qu'ils sont allés trop loin dans l'insulte du peuple de France. Ils lui chient à la gueule depuis trop longtemps et la colère monte. Et tout ça risque de très mal finir pour eux s'ils continuent dans ce sens. Genre fourches, lanterne...

Et puis c'est pas comme si en face de cette injure permanente au bon sens paysan français, il n'y avait pas un effondrement économique total...

Lâchage imminent par la maçonnerie.

Y a plus qu'à attendre que Denisot et son grand journal invite le responsable catholique de Notre Dame de Paris   

Plus personne pour chanter les louanges des pussy riots ?

8 commentaires:

  1. " Plus personne pour chanter les louanges des pussy riots ? " : quelle bonne question ! plus intéressante serait la réponse, mais, ne regardant plus, ni ne lisant plus, ni n'écoutant plus les merdias de masse, je ne saurai y répondre.

    Quelqu'un pourrait-il rapprocher, de façon sourcée, ce qu'en disaient les BHL, Val, Ménard et autres éditocrates du système à propos de l'ignoble-dictateur-Poutine-qui-assassine-son-peuple et les Pussy Riot et ce qu'ils disent, ou non, aujourd'hui ? j'aimerai tant en rire plutôt qu'en pleurer !

    --neuneu

    RépondreSupprimer
  2. et donc quoi ? Vous voulez les mettre en taule ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le recteur et archiprêtre de Notre-Dame, Mgr Patrick Jacquin, a finalement indiqué que deux plaintes avaient été déposées auprès de la police pour «profanation d'un espace cultuel» et pour «coups et blessures», l'un des agents du service de sécurité ayant eu selon lui une épaule démise."

      + attentat à la pudeur, incitation à la haine, et tout le tintouin...

      Si l'oligarchie décide de les lâcher, c'est pas impossible que la simple application de la loi existante les y emmène tout droit...

      Supprimer
    2. Oui, si possible en cellule avec des islamistes : Eux non plus n'aiment pas l'église, ca leur fera des points communs pour commencer une relation durable qui satisfera les deux paries.

      yp

      Supprimer
  3. Les écolos parisiens avaient lancé une pétition pour que les Pussy Riots soient citoyennes d'honneur de Paris.
    https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/faire-des-pussy-riot-des-citoyennes-d-honneur-de-la-ville-de-paris
    Le vote devait avoir lieu le 11 et 12 février, apparemment ça n'a pas marché. On peut dire merci aux Femen d'avoir permis d'éviter qu'une nomination aussi affligeante nous rendent encore plus ridicules aux yeux du reste du monde.

    RépondreSupprimer
  4. Les FEMEN sont à la fois putes et soumises, en particulier Eloïse :

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-FEMEN-ni-putes-ni-soumises-15096.html

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce lien instructif : celle au bras entièrement tatoué est une escort girl de profession ....
    arf ....

    RépondreSupprimer
  6. Dans l'entrée centrale de Notre-Dame de Paris à droite, il y a une grosse femme sein nue, son gros cul posé sur un évêque et un roi.

    Je pensais que le blog des VRAIS hommes et de la tradition, apprécierait le spectacle.

    Personnellement, j’apprécie ces jolis seins et le rappel à la tradition.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.