mardi 12 février 2013

Qui est dans la religion, qui est cartésien ?

Je souhaite rebondir sur un commentaire de bill baroud que j'ai reçu suite à mon précédent post sur la mort de la religion du progrès :
Voila l'effet Jovanovic + Soral + survivalisme

Te voila avec une sinistrose aiguë. Bravo, il fallait si attendre. Je viens de lire le singe nu (l'homme vu par un zoologue) et je lis "toit commence a sumer" qui explique la civilisation sumérienne. Rien n'a changé depuis 5000 ans. Le capitalisme, le pouvoir etc...

L'homme vaincra le cancer, colonisera l'espace, vivra 200 ans, s'adaptera a la donne énergétique etc... Je reste optimiste. Le court terme (5-10ans) va être difficile bien sûr.

Je termine sur un proverbe sumérien "tu peux avoir un roi ou un tyran, mais c'est le précepteur qu'il faut craindre"

"Le court terme (5-10ans) va être difficile bien sûr."

Vieillissement, décadence, ruine financière, peak everything...

Je n'ai pas attendu de connaître Jovanovic et Drac pour tomber sur ces mêmes impasses... D'ailleurs, eux mêmes n'en parlent que peu. Drac parle tout juste un peu du peak everything...

Pourtant, ces tendances là sont extrêmement lourdes et profondes.

Et on n'en est qu'au début du commencement.

Qu'est-ce qui peut bien faire affirmer, raisonnablement, que d'ici 10 ans on en sera sorti ?

"L'homme vaincra le cancer, colonisera l'espace, vivra 200 ans, s'adaptera a la donne énergétique etc..."

Réfléchis un peu à ce qui peut bien te faire sortir cette phrase automatique...

Qui de nous deux est dans la religion ? Qui est cartésien ?

8 commentaires:

  1. Tonio, à ta place je ne perdrais pas mon temps à répondre à ce genre de gugus...
    Déjà, parler de coloniser l'espace alors qu'on est tout juste bon à envoyer un robot à la con sur Mars, ça fait juste rigoler. Avatar, c'est sympa comme film, mais bon. Pour le siècle qui vient, ça n'est pas très compliqué, c'est une dépression économique qui est le scénario le plus probable, tout simplement parce qu'on est devenus trop nombreux. Le peak everything est une réalité que la grande majorité des gens ignorent pour la simple raison qu'on en parle pas à la télé, Le Monde ou Rue89. Je pense que le commentateur dont tu parles est au parfum, mais il se raconte des histoires car cela est contraire à l'idée qu'il se fait du futur de l'humanité. On trouve aussi des illuminés convaincus que la "singularité" va apparaître dans le courant de ce siècle, avec des ordinateurs dotés d'une pseudo-conscience, ce genre de trucs pour gogos alors que fondamentalement l'informatique n'a pas bougé depuis qu'elle existe. Les centrales nucléaires dites de 3ième génération sont en réalité les mêmes que les 1eres, à savoir des piles de Fermi améliorées ! Mais allez parler de science avec des idiots...
    Perso, ça m'arrange que des gens comme ça existent car j'espère bien que le dow jones montera le plus possible pour le vendre le moment venu et me faire une retraite... à condition que les banques soient toujours vivantes !

    Il faut de tout pour faire un monde...

    RépondreSupprimer
  2. Bill Baroud a raison. Le peak everything, c'est juste une transition obligée vers de nouvelles sources d'énergie et de nouveaux modes de productions.
    1) L'énergie, on l'a: c'est le soleil. C'est infiniment plus que ce que l'on consomme actuellement, et le solail va briller pendant encore plusieurs milliards d'années.
    2) Les matières premières aussi. Il suffit de les recycler. Pour les neuneus qui ont oublié leurs cours de chimie: rien de se perd, tout se transforme. Évidemment, ça peut coûter plus d'énergie que maintenant. D'où le 1).
    3) On n'est pas condamné à utiliser les même matières premières. Exemple: les leds qui vont être remplacées les oleds, ou le plastique d'origine végétal.
    4) Ca peut prendre du temps, plusieurs générations peut-être, beaucoup de travail et d'ingéniosité pour effectuer la transition. Mais c'est autorisé par les lois de la physique. Si on y arrive pas, ce ne sera pas la faute de la technologie, mais de la politique.

    John Smith

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais par exemple, la courbe de population mondiale, les villes de 20 millions d'habitants en béton plastique partout dans le monde, la télé qui rend con, le multi culturalisme, la malbouffe, tout ça, ce sont des fabrications de ces 100 dernières années et de son "progrès"...

      Mais effectivement, ce n'est pas que le progrès. C'est le progrès technique allié un système concentré sur la seule fabrication de profit, par tous les moyens, qui a produit cette daube aliénante.

      Maximiser les aller/retour acte de production salarié/consommation marchande... C'est tout ce qui les anime.

      Et quand tu donnes le progrès technique à des gens animés par ce seul objectif, ça donne notre monde...

      Supprimer
    2. "1) L'énergie, on l'a: c'est le soleil. C'est infiniment plus que ce que l'on consomme actuellement, et le solail va briller pendant encore plusieurs milliards d'années."


      Si c'est si simple, pourquoi aucun pays n'a basculé vers cette énergie ?
      Aprés tout, l'hydraulique, la géothermie ou le bois ont eux réussi à perçer (toutes proportions gardées, c'est juste un fond de verre dans
      une baignoire de fossiles)

      Supprimer
  3. Allons allons, pas de stress, Krugman nous dit que nous sommes à la veille d'une révolution technologique comme nous n'en avons jamais connue, et qui nous sortira des problèmes économiques

    http://www.businessinsider.com/paul-krugman-on-technology-and-the-economy-2013-2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait 10 ans maintenant qu'on nous dit qu'on va voir ce qu'on va voir...

      Comme quoi, l'élite sent bien qu'elle a besoin que le vélo avance, sinon il tombe...

      Sans croâssance, tout s'effondre dans la faillite...

      Ce système débile qui n'a que 200 ans, ne peut même pas supporter une simple stase. Alors une grande récession...

      Jamais on n'a vu au monde système moins résilient.

      Supprimer
  4. Je ne vois rien de religieux, juste que bill baroud est plus optimiste que toi ce soir.

    Pour le moment, c'est sûr, ça reste du rêve... Mais qui te dit que dans 10 000 ans ses prévisions ne seront pas réalisés ? Et si ce n'est 10 000 ans, dans 100 000 ans ?

    Certes, on peut pas non plus en être certain, et on sera plus là pour le voir le cas échéant, mais avec tous les progrès déjà réalisés, qui nous dit qu'on ne peut pas aller plus loin, vers les directions indiqués par bill baroud ? Là un type un peu cartésien sera obligé d'aller dans son sens.

    Mais pas à court terme sur l'échelle de l'humanité, où tu te places, voilà, le malentendu.

    RépondreSupprimer
  5. Si je peux me permettre, cela n'a pas de sens d'opposer la religion en général et le catholicisme en particulier avec le cartésianisme.

    Descartes s'est attaché toute sa vie à proouver l'existence de Dieu.

    Et "Je pense donc je suis" est l'expression du rapport trinitaire chez l'homme.

    SJA

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.