dimanche 3 février 2013

Un dimanche ordinaire dans un pays qui sombre

   La diversité la chance dans ses grandes oeuvres :
Marseille : des jeunes tentent de prendre d'assaut un TGV Paris-Nice
Le parisien, 03/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Une vingtaine de jeunes ont contraint un TGV à s'arrêter ce samedi alors qu'il repartait de Marseille (Bouches-du-Rhône) en direction de Nice (Alpes-Maritimes). Ils ont tenté de monter à bord du train, avant de prendre la fuite à pied lorsque la police est arrivée. Dix suspects ont été interpellés après les faits dans la cité Air Bel de Marseille



Bobigny : peur à l’école après le braquage
Le parisien, 03/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Une semaine après l’intrusion en plein jour de deux hommes armés qui ont dérobé 200 €, les parents d’élèves d’une école de Bobigny (Seine-Saint-Denis) sont traumatisés.



   La dictature maçonnique qui n'en finit plus de nous pondre du festivisme et fait taire toute contestation :
Les députés ont voté le principe du mariage homosexuel
Sciences et Avenir, 02/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L'Assemblée nationale a adopté samedi l'article 1er du projet sur le mariage homosexuel, le plus important, celui qui ouvre le mariage aux personnes de même sexe, et quelques heures plus tard des dizaines de milliers d'opposants au texte ont manifesté dans toute la France.



Sciences Po Bordeaux : des étudiants sexistes voulaient une "érection-débat"
Sud Ouest, 02/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Mi-décembre 2012, une page Facebook est créée, sous l'intitulé « Osez le masculin à Sciences Po Bordeaux ». Parodie grotesque d'Osez le féminisme, elle répond à la création de l'association A-Bord qui entame une réflexion sur le genre, le harcèlement, au sein de l'école. La direction de Sciences Po fait interdire cette publication aussitôt.



La maternelle sexiste?
La voix du nord, 02/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Une lectrice est vent debout contre la députée socialiste Sandrine Mazetier qui qualifie de "sexiste" l'appellation "école maternelle".



Hollande : "Nous payons notre dette" au Mali
Le Point, 02/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
"Nous nous battons en fraternité, Maliens, Français, Africains, parce que moi je n'oublie pas que lorsque quand la France a été elle-même attaquée (...), qui est venu alors ? C'est l'Afrique, c'est le Mali. Merci, merci ! Nous payons aujourd'hui notre dette à votre égard", a lancé M. Hollande



Heureusement, la résistance politique s'organise   

Les franc-maçons socialistes de gôche n'ont qu'à bien se tenir ! Les franc-maçons socialistes de droâte arrivent !
Nathalie Kosciusko-Morizet probable candidate à la mairie de Paris
Libération, 02/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
C’est le secret le moins bien gardé du microcosme politique parisien: l’ancienne ministre Nathalie Kosciusko-Morizet devrait prochainement déclarer son intérêt pour la mairie de Paris, à condition que l’UMP organise rapidement des primaires ouvertes pour désigner son candidat.



   Pendant ce temps là, du côté du pays réel...
Chute des ventes de voitures
Le Figaro, 02/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les ventes de voitures neuves en France ont poursuivi en début d'année leur dégringolade de 2012, avec un plongeon de 15% en janvier à 124.952 véhicules écoulés, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles



Fermeture de Goodyear Amiens: la CGT sur le banc des accusés
L'Express, 01/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Pour la CFDT et une majorité des éditorialistes, la CGT est responsable de la fermeture de l'usine Goodyear d'Amiens Nord. Pendant sept ans le syndicat a refusé toutes les propositions de la direction pour améliorer la compétitivité du site.



Comment la crise du logement influe sur l'évolution des familles... et vice-versa
Le Nouvel Obs, Christophe Robert, 01/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Confrontées à une offre locative limitée et à des niveaux de loyer particulièrement élevés, de nombreuses familles n’ont pas d’autre choix que de s’exiler des centres-villes, ou de vivre dans des logements exigus ou de mauvaise qualité.

Ainsi de nombreux ménages – particulièrement les plus jeunes – n’ont plus les moyens d’accéder à un logement familial (T3, T4) dans les grandes métropoles. Ils sont alors conduits, parfois dès le premier enfant, à quitter la ville-centre pour la périphérie, à moins d’accepter des conditions d’habitat dégradées (logement inconfortable, éloignement des services et gisements d'emplois, augmentation des frais de transport, etc).

L’impossibilité de se procurer un logement adapté empêche désormais l’installation de nombre de jeunes couples.

La crise du logement influence plus largement le nombre d’enfants par couple. Une récente enquête du Crédoc montre ainsi que l’augmentation des prix de l’immobilier a un impact sur la démographie, certains ménages réduisant leurs aspirations en termes de nombre d’enfants. Dans les grandes agglomérations, la tension est telle qu’elle peut conduire des couples à renoncer (au moins temporairement) à avoir des enfants.
Mais qu'est-ce qu'ils nous emmerdent ces jeunes français ! On s'en fout qu'ils fassent des enfants. C'est pas grave, on fera juste encore plus d'immigration la chance !   


Si j'étais pas persuadé qu'on était en URSS en 1985, ça en serait désespérant... Mais y a qu'à attendre que le fruit soit mûr... Et vu la vitesse à laquelle on sombre désormais, ça devrait plus trop trainer...

23 commentaires:

  1. L'effet de collage est en effet saisissant... Mais ce n'est pas que le dimanche... c'est grosso merdo CHAQUE JOUR.

    C'est à la fois déssspérant et... enthousiasmant.

    Car enfin : plus gros le délire... plus rapide sera l'implosion.

    A un tel degrés de contamination, de SIDA mental (désolé de reprendre l'expression de la Bête Lepen... qui était visionnaire une fois de plus)... il n'y a aucune "réforme", "amélioration" à attendre.

    Il faut juste faire table rase.

    Et ensuite on verra ce qu'on pourra reconstruire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y aura rien à reconstruire, en tous cas pas en mieux, car le peuple lui-même est aussi pourri que ses élus, mais en plus il n'a aucune cohésion.

      Tonio, je n'ai pas l'impression qu'on sortira de cette parodie dans 5 ans (ni même dans 10) ; s'en suivra soit une période de totalitarisme brutal, soit une période de guerre civile (l'un n'excluant pas l'autre...) : On a poussé le bouchon tellement loin que ça va être très long et très douloureux ; nous ne somme qu'au début du processus !

      yp

      Supprimer
  2. Juste pour bien cadrer les choses : le -15 % en janvier sur les ventes de bagnoles par rapport à janvier 2012....

    il faut rappeler qu'en janvier 2012 c'était -20 % par rapport à janvier 2011.

    http://tinyurl.com/7uj7tjt

    Et il faut également dire que 120 000 x 12 ça fait tout de même encore plus de un million de bagnoles par an...

    Donc on est loin d'avoir touché le fond.

    Pour l'instant les parasistes (fonctionnaires et retraités) sont encore à l'achat (pour eux la crise n'existe pas)... en revanche ils seront bientôt touchés par l'aspect psychologique (peur, épargne).

    Donc ça va encore baisser.

    Et la CGT continuera d'accélérer la mort de PSA.

    Que du bonheur.

    Le poison mortel du Grand Appauvrissement se diffuse lentement mais sûrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fonctionnaires = parasites
      mais c'est quoi cette rethorique sans deconner tu leur dit a ton postier , a l'instit de tes gosses que c'est des parasites, et à tes parents retraités ...
      y'a un moment c'est l'hopital qui se fout de la charité
      un manichéisme pareil tu croit que ca va faire bouger les choses dans le bon sens.

      Supprimer
    2. Renseigne toi sur les cotisations retraite et les prestations de retraite des uns et des autres. Tu comprendras pourquoi les gens du privé sont tellement remontés.

      yp

      Supprimer
    3. je sais bien il y a des inégalités
      c'est bien pourquoi je finis par trainer sur ce blog

      neanmoins , un parasite si on l'enleve son hote se porte mieux
      là si on enleve tout les "fonctionnaires parasites" ( dont armée , santé , justice ....) il va pas mieux l'hote

      d'ou le truc de dire que c'est etre manichéen de dire ca , on a qu'a mettre tout le monde dans le meme panier ca facilitera les chose , ca nous permettras de nous en sortir par le haut...

      ces fonctionnaires parasites ne sont peut etre pas beaucoup plus nombreux ( en terme de capital pour le moins) que d'autre parasite tres privés et tres liberaux

      quand meme

      Supprimer
    4. Le ponctionnaire n'est pas un parasite tout au long de la journée, ou de l'année.
      C'est un parasite a cause des privilèges qui rappellent une autre époque ou d'autres pays.
      Retraites, logements de fonction, sécurité de l’emploi (et donc crédits moins cher).

      Ca pourrait se comprendre et se justifier si le pays n'était pas en train de sombrer, si le service public s'améliorait au lieu de se dégrader.

      La, on est en droit de demander des comptes vu la situation et tous les excès de l'état dans tous les domaines.
      Et vu comment réagissent les fonctionnaires a la moindre critique et comment ils veulent "préserver leurs acquis" (sûrement pour loger des maliens dans le besoin dans leur maison secondaire), la seule conclusion possible c'est qu'ils vivent dans une bulle.

      C'est uniquement par amour et compassion qu'on veut leur ouvrir les yeux. D'autres moins cléments seront plus "direct".

      Supprimer
    5. fonctionnaires vus et ressentis comme des parasites? je travaille a l'AP/HP et suis donc payé par l'etat, in fine par l'impot! je n'ai pas l'impression en tant qu'aide soignant d'etre un parasite spoliateur du peuple mais bien a son service dévoué: assurer les 5 besoins fondamentaux de nos patients (dans le prolongement de la charte d'HYPPOCRATE ) a défaut de les apprehender comme des clients est, au quotidien, une vocation véritable et ce n'est point mon maigre pécule: 1500 euros nets hors week-end a 45 euros bruts de primes pour des week-ends en sous effectifs a patients constants qui fait de nous des privilégiés!! (285f en 1995...apparemment l'inflation a ete inexistante depuis cette époque jusqu'a aujourd'hui!) 21 ans de boite, et croyez moi etre aux petits soins pour des patients parfois sans aucune autonomie implique un don de soi qui dépasse le seul appat du gain.je ne fustige pas mes pairs du privé qui vivent les meme difficultés que nous ...les fonctionnaires parasites.

      Supprimer
    6. Cela reste tout de même mieux que l'ingé d'études contractuel à 1360 nets...

      Et des branlos à l'HP, j'en ai vu un sacré paquet du temps où j'y travaillais. Surtout dès qu'on quittait les unités de soin...

      Supprimer
    7. Si, tu es un parasite.

      Je sais c'est douloureux à admettre, voire même probablement impossible... mais bon.

      Car tu fais partie du système. Tu ne peux pas donc te défausser.

      Tu bénéficies de la sécurité de l'emploi. As tu jamais manifesté pour dénoncer ce privilège exorbitant dont tu jouis ?

      Non.
      Sans même te connaître, je peux affirmer : non. Sans me tromper.

      Que penses-tu des 6 millions de veaux du privé qui sont à Pôle emploi ? Que penses-tu des millions qui ont la trouille au ventre de se faire virer, de voire leur boîte fermer ? De perdre leur croûte à 50 balais ? De se retrouver après deux ans de chômedu, au RSA ?

      A ce titre, tes "pairs du privé" ne vivent ABSOLUMENT pas les "mêmes difficultés". C'est un mensonge éhonté que d'affirmer le contraire.

      Voilà.

      Désolé une fois de plus d'être dur, mais je t'oppose simplement le mur de la réalité.

      Ne le prend pas personnellement.

      Mais chaque fonctionnaire -quels que soient sa trajectoire et ses mérites personnels- est donc un parasite.

      Supprimer
    8. Non faut arrêter le délire quand même.

      La situation des fonctionnaires est trop variée pour faire un gros paquet dans lequel on les met tous.

      Il y a une bonne proportion de ponctionnaires, mais m'expliquer que l'instituteur qui se cogne 30 gamins 30 heures par semaine pour 1500€ par mois, ou l'infirmière de nuit pour pas beaucoup plus, sont des privilégiés...

      Faut pas déconner... Faut garder le sens des réalités un peu...

      Supprimer
    9. Un fonctionnaire, c'est un gars du privé qui a trouvé un boulot.

      Peut-on lui reprocher de défendre son bifteck et de ne pas se faire massacrer comme les vrais pigeons du privé ?

      Si ton rêve c'est d'avoir en plus de 6 millions de veaux du privé, 6 millions de veaux du public au chômage ...

      Bien entendu, il y a des ajustements et même plus à faire dans le public mais le vrai problème est ailleurs : partage des richesses et protection de l'industries Françaises.

      On peux facilement organiser des concurrences nationales puisqu’effectivement la concurrence est indispensable.

      Supprimer
  3. Un truc qui m'a fait rire Jaune pour l'attaque du train: le title de libe, marseille:des jeunes jouent aux Indiens avec le train.
    Comment transformer une tentative de braquage, avec mise en danger des passagers (arret d'urgence), en blague potache

    RépondreSupprimer
  4. http://www.alliancevita.org/2012/06/letude-de-mark-regnerus-us-sur-les-enfants-ayant-eu-un-parent-homosexuel/

    Comme quoi l'argument des enfants de parents homos seraient aussi droits dans leur bottes que les autres n'est pas forcement fonde.....

    RépondreSupprimer
  5. clairement renault et peugeot et la fabrication en france de modèle haut de gamme c'est fini de plus la disparition est peut-être à l'ordre du jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà le cas : le haut de gamme Renault (Latitude) est fabriqué en Corée, le haut de gamme Peugeot (508) en Chine...

      Faut dire qu'entre les syndicats et l'insécurité législative, faut vraiment vouloir produire quoi que ce soit dans ce pays.

      yp

      Supprimer
    2. l'automobile en france c'est fini ?

      Supprimer
    3. Reste le milieu de gamme et la C6 :)

      Supprimer
    4. hachis parmentier3 février 2013 à 19:16

      Perso, je viens d'acheter une voiture. J'avais un budget de 15,000 euros. Je vais chez Renault, rien. Une Clio ou une Mégane d' occasion à 70000 km.
      Finalement j'ai pros une hiunday i30 pour 10000euros et seulement 10000 km au compteur. Désormais les 3/4 de mes appareils sont koreen.

      Reunault voulait 20000€ minimum pour leur camelotte en plastique. Sachant que les ouvriers sont payé une misère, il va ou cet argent?

      Supprimer
    5. Au milieu des années 90, un peu plus de 30% du prix tarif non remisé d'une Renault allait dans le marketing (formule 1, pub...) Je suppose qu'aujourd'hui on est dans une proportion bien plus importante.

      yp

      Supprimer
  6. "c'est grosso merdo CHAQUE JOUR.“

    c'est grosso merdo UN PEU PLUS chaque jour.

    Oui, toujours plus de misères.

    À quand les FAST FOODS du cœuuuuuur, les TÉLÉCONS de la bêtise, les Oscards du foutage de gueule, le tapis rouge pour SDF, la Charia à l'école, la culture obligatoire, le logement sans toit, le chômage des classes, ce sont bien des trucs socialistes qui ont déjà fait fureur.

    Misère, Misère… depuis si longtemps déjà, c'est donc normale !

    Et bientôt, tous fonctionnaires retraités dès la naissance… AH, AH, AH…………………………

    Misère.

    RépondreSupprimer
  7. Faut arrêter avec ce marché auto. Oui moins de voitures se vendent et alors ? Ca vous surprend ? Pas moi !

    La densité des transports publics a progressé. Autour de nous, rare sont les familles avec 2 voitures. Je connais de plus en plus de familles avec enfants qui ne possèdent plus aucune voiture.

    La recette : tram, train, avion et voiture de location.

    Ne vous inquiétez pas, l'argent continue de circuler, ils circulent dans d'autres poches c'est tout.

    RépondreSupprimer
  8. Pas mal ça comme concept : "retraités fonctionnaires à la naissance".

    Faut creuser, mais je sens qu'il y a un truc. Faudrait filer le tuyau à Ayrault (vous avez remarqué comme le mec a totalement disparu des radars) et à Hollamou Chef De Guerre.

    Gageons que sa sauterie à Bamako lui a ouvert l'esprit.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.