jeudi 28 mars 2013

Bruno Bertez : Les précédents, une occasion de faire des recherches

On a lu, vu et entendu du Mercredi 27 Mars 2013: Crises- Les précédents, une occasion de faire des recherches.
Le blog à Lupus, 27/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Il ne faut jamais rater une occasion de devenir plus cultivé et plus intelligent n’est ce pas?

Pour que les gens fassent l’effort d’apprendre, il faut qu’il y ait comme on dit en publicité, un chèque au bout, un gain promis. Ici le gain, cela sera d’être moins laminé que les autres.

Vous travaillez beaucoup pour gagner de l’argent pour les autres, travaillez donc un peu pour le garder pour vous.

Replongez vous dans la période 1931 -1937, elle est riche, très riche de mesures qui rendent les gens plus pauvres. Les États Unis ont fait preuve d’un cynisme que l’on n’aurait jamais pu imaginer.

La crise de 1997-1998 fournit également de bonnes pistes pour deviner et devancer les menaces qui pèsent sur vos biens.

En particulier, tous les dispositifs pour brider les mouvements de capitaux ont été utilisés. Comme les élites au pouvoir sont les mêmes, en particulier celles du FMI, les répétitions et reproductions sont probables.

Nous conseillons également la lecture de l’histoire du krach russe de 1998: il a déclenché la dévaluation, le moratoire unilatéral, le défaut sur la dette intérieure, les confiscations, l’échange des billets de banque. Le tout comme conséquence de la politique stupide du FMI et de la politique dite du rouble fort. Cela ne vous rappelle rien? La situation de la périphérie euro nous fait penser à la situation russe de 1997-1998.

Nous signalons en outre cette particularité troublante: le Krach russe est intervenu alors que toute la communauté économique, financière et bancaire mondiale, FMI compris, saluait la sortie de crise et « l’amélioration de la situation ».

Méfiez vous quand, en période de crise générationnelle, vous entendez parler d’amélioration.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.