jeudi 14 mars 2013

Ce pape social qui emmerde Babel

Interview géniale...

On tombe à pieds joints dans ce que j'ai tout de suite pressenti hier soir...

L'oligarchie babelienne est coincée. Elle ne sait pas quoi faire. Elle se retrouve avec un vrai pape social, mais qui refuse le festivisme sociétal (qui est la seule chose qui intéresse réellement la fausse gôche aujourd'hui, pour faire avancer son agenda babelien).

Mgr Bernard Podvin
RMC, 14/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien 
Babel : Alors François est contre l'avortement, contre l'euthanasie, contre le mariage des prêtres. En Argentine, il s'est fâché avec la présidente Kirschner. C'est un pape conservateur.

Mgr Bernard Podvin : ce serait un scoop qu'il soit pour tout ça. De tout ce que vous venez de me dire.

Babel : il pourrait avoir des positions plus modérées si je puis dire. Ce sont des problèmes qui touchent les pauvres.
  

Et la suite est du même acabit. Avec aveu du présentateur : c'est un pape social, qui s'occupe des pauvres, mais il n'est pas de gauche.

Ce qui signifie qu'il est désormais clairement admis, chez les aparatchiks babeliens, qu'être de gauche, ce n'est pas s'occuper des pauvres, mais faire du festivisme sociétal pour hâter le Meilleur des Mondes, pour le plus grand bonheur de l'hyper classe kleptocratique atalienne qui souhaite pouvoir jouir pleinement de son argent...

21 commentaires:

  1. Tu finis par etre grotesque avec ton "Babel ou la mort" à chaque message.
    Il a quelques temps, tu t en prenais aux retraités....après ca a été le tour de J. Attali (et ses amis sionistes)....pfff....devrait y avoir moyen d etre plus constructif sur ton blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es perdu, tu ne comprends pas? C'est ton problème.

      Supprimer
    2. Prends bien le temps d'analyser les messages adressés au pape François :
      FH : "la France, fidèle à son histoire et aux principes universels de liberté, d'égalité et de fraternité "
      Merckel : "bien au delà de la chrétienté catholique"
      Ban Ki-moon a exprimé le souhait que le nouveau pape "continue à promouvoir le dialogue entre les religions comme son prédécesseur Benoît XVI"
      Ils sont tous en train de le rappeler à l'ordre!
      J'ai la même première impression que Tonio. Un grain de sable vient de se glisser de plus dans les rouages du projet global.
      L'Argentine aussi a souffert d'avoir voulu s'accrocher à une monnaie commune. Et on sent en lisant les commentaires, que de plus en plus de gens ont compris la farce de l'UE et de sa monnaie sans espoir.

      Supprimer
  2. Je vais doucher vite fait ton enthousiasme:
    http://www.slate.fr/tribune/69451/pape-francois-catastrophe-traditionnaliste-jesuite

    Il semble que ce Pape François ne sera qu'un pantin entre les mains de la Curie romaine.

    RépondreSupprimer
  3. T'inquiète Tonio... Les idiots utiles du Système ont déjà leur feuille de route !

    Interview stupéfiante ce matin sur France Info : le red chef d'une revue "catholique".

    Le mec, réellement haineux, en service commandé, avec des mots très durs... qui parle du passé trouble du pape... durant la dictature argentine !

    Nous y voilà.

    Et regarde le Figaro... qui en parle sous l'angle de la "presse étrangère".

    Ils vont l'attaquer dessus, selon le mode "les pages les plus sombres de notre histoire"...

    Un grand classique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh,je crois que tu as oublié ce que c'était qu'un pape et ce qu'il représente:tu crois vraiment que benoit s'est retiré parce qu'il était fatigué?ok alors poursuis tes petits reves roses!y'a un ou plusieurs gros scandales qui mijotaient et qui viennent d'etre étoufés grace a la démission pour "fatigue"

      Supprimer
  4. Ca tourne effectivement à la pathologie de ne pas comprendre que les pauvres veulent se nourrir, se loger, avoir une vie stable et décente et qu'ils s'en foutent du mariage homo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non, les miséreux à moins de 2$ par jour, ce qui les intéresse, c'est le mariage homo et la gpa, c'est évident !

      Comment pourrait-il en être autrement puisque ça intéresse la gauche, et que la gauche, c'est le parti des pauvres ?

      :D

      Supprimer
    2. Ho moi je crois que la gauche prétend surtout (et l'a en fait toujours prétendu) être le parti du mouvement et du Progrès, opposé au parti de l'ordre. :p

      Supprimer
    3. Ha mais non, c'est pas pour cette course au Meilleur des Mondes qu'elle a été élue.

      Ça c'est de la reconstruction a posteriori.

      Le populo les a élus pour une réforme fiscale, et sur les inégalités économiques.

      "Mon ennemi c'est la finance", la "jeunesse", toussa toussa...

      Mais ça a le mérite d'être instructif. Les français découvrent tous ce que c'est que réellement la gauche...

      Supprimer
    4. Mais les français l'avaient déjà découvert ! Les reniements de Mitterrand en 83, validant la ligne des Delors/Lamy/Camdessus. En 97 rebelotte avec Yoyo qui en bon toutou de la finance internationale s'apprêtait à nous faire avaler sans sourciller l'AMI (ce qui fut tout de même à l'origine des mouvements altermondialistes). Résultat Noeunoeil au second tour, Jacquou le Coulant réélu triomphalement, vieille fripouille mollassonne mais au moins droit dans ses bottes face à W, Nicolas le Petit "il faut que ça change", candidat en rupture, président appliquant la même politique que son prédécesseur, Flamby XVI "le changement c'est dans ton cul", président par défaut appliquant la même politique que ses prédécesseurs (et Bertez l'a bien analysé). Chaque fois que la bobôche remporte les élections les français redécouvrent son vrai visage. Et l'oublient aussitôt.

      Supprimer
  5. Que tu sois contre ce que tu appelles le babel soit, je n'aime pas ça non plus. Mais il faudrait faire attention à ne pas aller trop loin non plus. Se réjouir de l'arrivée d'un homophobe qui a eu des liens troubles avec une dictature est un peu exagéré.
    Les ennemis de tes ennemis ne sont pas toujours tes amis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol il n'y a plus d'indignation a la défense. Tu tourne en rond ? Papa n'a plus de rond ?

      Supprimer
  6. Je ne sais pas pourquoi mais je n y crois pas trop à ces accusations. Par contre qu'un jésuite accède à la fonction commence par une prière pour la Vierge et soit proche des pauvres, ca a du tenir en éveil certaines personnes toute la nuit.
    Ca me parait assez évident que lorsque quelqu'un s'oppose au système, on va fouiller dans son passé et lancer la machine à mensonges médiatique. En une semaine, les médias ont été déterré des cadavres chez Grillo et Berlu. C'est trop flagrant.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et absolument rien sur Bersani, comme par hasard... Ça doit surement être le seul politocard honnête d'Italie...

      Supprimer
  7. Ben oui, le pape est contre le mariage pour tous = nazi. D'ailleurs Cristina Fernández de Kirchner a d'ailleurs bien dit que son opposition au mariage homosexuel "relevait des temps de l'inquisition."

    RépondreSupprimer
  8. Ce qui m'amuse c'est de me dire que Jovanovic et consorts, qui annonçaient déjà la fin de l'Eglise et le crépuscule de la papauté, doivent se demander comment ils vont bien pouvoir rebondir maintenant, et surtout ne pas avoir l'air ridicules... :-)

    RépondreSupprimer
  9. Pape des pauvres?

    On se calme et on étudie sa biographie:
    http://www.courrierinternational.com/article/2013/03/14/jorge-bergoglio-n-est-pas-le-pape-des-pauvres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans Courrier international... on y croit très fort.

      Supprimer
  10. Ceux qui s'occupent "vraiment" des miséreux vivent souvent parmi eux. En quoi le Vatican à repousser concrètement la misère (matérielle) hormis par des déclarations incantatoires. C'est pas par manque de moyens financiers... Quels sont les ordres religieux qui ont renoncés à accumuler des richesses matérielles. François d'Assise doit se retourner dans sa tombe.
    Déclarés que le nouveau pape est celui des pauvres sert l'Empire pour calmer la colère des galériens.
    Bon we

    RépondreSupprimer
  11. Youpi!
    Encore un pape faisandé.
    http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/Bebes-enleves-sous-la-dictature-argentine-des-victimes-demandent-l-audition-du-cardinal-Bergoglio-_NP_-2011-05-03-608452#.UUDhn1MSTbd.twitter

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.