vendredi 15 mars 2013

La France devient-elle un pays d'émigration ?

LA FRANCE DEVIENT- ELLE UN PAYS D'EMIGRATION ?
Ce soir ou jamais, 08/03/2013 (en Français texte en français )


Ça fait du bien d'entendre autre chose que des wesh wesh... Le Albert Ali, avec son discours à la Michéa, il me plait bien.

En tous cas, ça n'aborde que peu le problème évident de la bulle immobilière, du conflit de générations, et de la gabegie publique, raisons fondamentales de l'impasse des jeunes...

10 commentaires:

  1. De toutes manière, si l'on tient un tant soit peu à une certaine qualité de vie, il n'y a plus le choix.

    Il y a de quoi être dégouté. La France disposait de tellement d'atouts...

    RépondreSupprimer
  2. Si je savais comment trouver du taf à l'étranger, je me barrerai aussi sec...

    Le problème est que c'est souvent encore plus dur qu'en France. Déjà que pour moi c'est déjà quasi mission impossible (3 ans de chomdu et de petits boulots m'en ont convaincu).

    Au moins, je vais faire certifié mon niveau d'anglais. Quitte à avoir une thèse qui ne sert à rien et me retrouver chômeur à vie à 30 ans, autant montrer que je vaux quelque chose.


    Peste et coryza

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est facile, option carriere, monster, totaljob

      tu postules partout en europe. J'ai trouvé mon premier boulot en angleterre de france et a passé mon entretien par TELEPHONE uniquement> J'y suis resté 7 ans.

      Supprimer
    2. Si tu veux venir essayer en Suisse, contacte-moi :
      hofipihylyjosifa@tempomail.fr
      (adresse mail valable 1 semaine)

      Lewu

      Supprimer
  3. Le Grand Remplacement comme dirait R. Camus...

    Les Français s'en vont, les CPF les remplacent ; c'est comme ça qu'une nation meurt et disparaît.

    RépondreSupprimer
  4. Fatale erreur (dernier commentaire).

    Tu prouveras au monde que tu vaux quelque chose davantage en :
    -perfectionnant ton anglais
    -et en te barrant à Londres (dans un 1er temps).

    Tu verras, ton ego remontera, tu échapperas au Système français. Et tu trouveras du travail, et pourras renouer avec l'espoir.

    Ne te fais aucune illusion :
    -la situation ne va qu'empirer en France
    -ça empirera ailleurs également, mais moins

    C'est là dessus qu'il faut jouer.

    Ce qui est terrible c'est que tu partes... déjà défait : ainsi, ta "solution", un peu surréaliste : chômeur pour toujours, mais avec en poche une "thèse" (qui n'aura AUCUNE valeur pratique).

    En outre... à quoi ça sert de faire simplement "certifier" ton niveau d'anglais ? Utilise le bon sang ! L'anglais est un levier, pratique, très réel, absolument pas un "trophée" ni un "diplôme".

    Ce qui est terrible c'est à quel point le Système est parvenu à pervertir ton individualité.

    Mais il n'est pas trop tard pour réagir. Tu sembles jeunes, tu peux partir.

    Pense (afin de te motiver) aux gens plus âgés, avec une famille... genre 40-45 ans... pour eux c'est la petite mort assurée. Esclaves jusqu'à leur mort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai accueilli un gars de 45 ans, dont la boite avait coulé après la crise de 2008. Il a vraiment galéré en France, pendant un bon bout de temps. Mais il s'est très vite remis en selle à l'étranger.
      Y a-t-il vraiment une malédiction en France ?
      En tout cas, ma petite expérience me fait dire que pour trouver du boulot, c'est surtout par le bouche à oreille. Alors que dans d'autres pays, il est beaucoup plus facile de trouver du boulot, même sans réseau. Pour quelle raison ?

      Sinon, je suis d'accord sur le fait que la situation va empirer en France, mais pas d'accord pour le moins ailleurs : ce sera partout la chute, quand ça commencera. L'exemple de l'Espagne est assez explicite, non ?

      Lewu

      Supprimer
    2. Je fais une thèse de sciences (biochimie). J'ai aussi un BTS et un master pro...
      Je soutiens en novembre et j’espère avoir les deux articles + la participation au gros congrès, qui sont le sésame pour être recruté en post doc à l'étranger.

      Avec mes 3 ans de galère, j'aurai 29 ans quand je serai thésé. Ce n'est plus si jeune que ça... A priori, rien ne me retient en France : pas de perspectives de boulot, et ma copine s'est tirée quand j'étais chômeur.


      Des mecs défaits, j'en ai vu un paquet. Beaucoup de thésards se reconvertissent. Pour les plus heureux, c'est ingé informatique ou un métier coup de cœur comme charpentier ou maraicher. D'autres deviennent profs ou policiers.

      "Ce qui est terrible c'est que tu partes... déjà défait : ainsi, ta "solution", un peu surréaliste : chômeur pour toujours, mais avec en poche une "thèse" (qui n'aura AUCUNE valeur pratique)."
      J'en suis bien conscient : mais que veut dire à un patron qui te dit : au bout d'un ou deux an(s) sans travailler dans votre branche, votre diplôme ne vaut plus rien. Ou encore le : pourquoi avez vous travaillé dans la plomberie, vous vous êtes dévalorisés...

      "En outre... à quoi ça sert de faire simplement "certifier" ton niveau d'anglais ? Utilise le bon sang ! L'anglais est un levier, pratique, très réel, absolument pas un "trophée" ni un "diplôme"."
      Je suis bien d'accord. C'est l'avantage de la recherche : tout est en anglais, et je suis assez bon, à l'écrit comme à l'oral.

      "Pense (afin de te motiver) aux gens plus âgés, avec une famille... genre 40-45 ans... pour eux c'est la petite mort assurée. Esclaves jusqu'à leur mort".
      Dans mon boulot, pas vraiment, ils sont fonctionnaires... c'est ceux du privé et les CDD qui dégustent.

      Peste et coryza

      Supprimer
    3. La probabilité de pouvoir travailler exactement dans sa branche de formation me parait de moins en moins élevée, de nos jours. Même en informatique, j'en connais peu qui bossent dans leurs domaines de prédilection (vous en connaissez beaucoup des fans de BDD ? ^^).
      Donc il faut être conscient dès le départ qu'il faudra être prêt à accepter deux ou trois réorientations majeures au cours de sa carrière. Mais ça, ce n'est pas nouveau, et devrait être le cas depuis toujours... Ne pas s'ankyloser dans une niche.

      Lewu

      Supprimer
  5. Thierry Lévy : le pédophile militant... à dégueuler.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.