lundi 18 mars 2013

Cette France qui n'en finit plus de se déciviliser

"Attaque de diligence" contre un RER dans l'Essonne
Le Monde, 18/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Un groupe d'une vingtaine de jeunes a attaqué une rame du RER D samedi au niveau de la gare de Grigny-Centre dans l'Essonne, agressant plusieurs passagers, a-t-on appris lundi 18 mars de sources concordantes.

Samedi vers 22 heures, entre 20 et 30 personnes ont attaqué un RER stationné en gare de Grigny-Centre. Ils sont entrés dans la rame et s'en sont pris aux gens qui s'y trouvaient pour les forcer à leur remettre portables et argent, a expliqué une source policière. Une dizaine de personnes ont été agressées.

"CE N'EST PAS HABITUEL"

"J'étais dans le RER en direction de Corbeil-Essonnes, et à Grigny nous avons entendu beaucoup de bruits et de cris et nous avons vu des gens courir sur les quais", a déclaré un jeune homme sous couvert d'anonymat. Après avoir tiré le signal d'alarme, les jeunes gens, qui avaient le visage dissimulé, sont passés de wagon en wagon et ont attaqué "le plus de monde possible", a-t-il expliqué.

"Moi j'ai pris un coup de poing et du gaz lacrymogène dans les yeux. Ils ont arraché le sac à main de mon amie et m'ont pris mon argent. C'était rapide, violent et cela avait l'air très organisé", a ajouté ce jeune homme, étudiant à Evry. "Cela ressemble à une attaque de diligence de l'époque moderne", a estimé une source policière. "De cette ampleur, ce n'est pas habituel." Le commissariat de Juvisy a été chargé de l'enquête.



Règlements de comptes à Marseille: Jean-Claude Gaudin réclame l’aide de l’Etat
20 minutes, 18/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, interpelle le gouvernement. Dans un entretien au Figaro, le baron de l’UMP demande l’aide de l’Etat en matière de sécurité, alors que sa ville a connu quatre règlements de compte meurtriers en quinze jours.

Nul doute que l'immigration la chance n'a rien du tout à voir dans tous ces exploits...

Et j'ai hâte de voir le déferlement de couillons de gôche habituels venir m'expliquer que ça n'a rien à voir, que c'est pas du tout le multi culturalisme et l'immigration le problème, mais que c'est la pauvreté...

88 commentaires:

  1. Vous verrez que d'ici quelques temps, un gars qui sera a bout de nerfs va faire un carnage et nos médias diront tous en coeur que c'est le retour de la bète immonde qui refuse le multiculturalisme et bla bla bla.....
    On parie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'êtes qu'un méchant nazi pédophile! jaloux des pauvres que la France accueille si généreusement, et puis ce n'est pas votre argent qu'on leur donne puisqu'on l'emprunte aux gentils chinois!!!!

      Pourquoi? pourquoi êtes vous si méchant?

      Supprimer
    2. Si vos héros du black power s'en prenaient à des barbus fanatiques à la Lies Hebbadj, on ne leurs en voudrait pas trop, mais nulle doute qu'ils vons s'en prendre à un pauvre vieux travailleur agricole à la retraite.

      Supprimer
  2. Ce n'est pas du tout le multi-culturalisme et l'immigration, le problème, mais c'est la pauvreté.

    Et la pauvreté, ça se compte en argent, mais aussi en nombre de mots de vocabulaire. ;)

    RépondreSupprimer
  3. oué mais y a un truc que les neuneu de gauche oublient : ils les prennent pour des robins des bois qui volent au riche pour donner aux pauvres (eux même).

    Sauf que y a un truc qui colle pas dans l'histoire, ils ne volent pas pour s'acheter des livres mais pour se payer des pouffes !

    Et ça pour moi, ca change tout.

    RépondreSupprimer
  4. Même pas sûr... les français sont, comme tous les occidentaux, fatigués.

    pour eux, c'est la "fin de l'histoire".

    dès lors, ils n'affichent plus le moindre instinct de survie ou combativité.

    il se pourrait donc... qu'il ne se passe strictement RIEN.

    je vous rappelle que ce cirque dure, fondamentalement, depuis.... TRENTE ANS.

    et le moins que l'on puisse dire c'est... qu'il n'y a toujours aucune réaction.

    oui bon d'accord, un fn à 25 %. mais comme je n'ai de cesse de le répéter à tonio un 25 % (comme beppe en italie) sans possibilité de coalition, ça fait ne rien. c'est 0+0 = la tête à toto.

    et vous verrez à ce sujet... que le fn PERDRA, comme il se doit, le second tour de la législative partielle dans l'oise.

    l'ump l'emportera, et les neuneus qui sont "en colère" contre... neuneu 1er seront ravis.

    même s'ils éprouveront -éventuellement- le sentiment de tourner... un peu en rond.
    ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Raciste l'article !!!

    RépondreSupprimer
  6. Franchement j'apprécie ton site tonio mais concernant ces faits divers je pense qu'il est préférable de s'en limiter à l'exposition des faits pour ne pas tomber dans de l'interprétation sauvage. Je m'explique car je connais très bien et le lieu du premier fait divers et la culture de la délinquance de ceux qui sont à l'origine de ce fait divers.

    J'habite depuis 25 ans ce "triangle" corbeil-evry-grigny, j'ai habité ces 3 villes, dans les pires quartiers qui composent ces trois villes.

    Déjà concernant ne serait ce que le quartier tristement célèbre des "tarterêts" à corbeil essonnes dans lequel j'ai vécu 7 ans en plein coeur, j'ai appris que l'office hlm "le logement français" qui gèrait cette cité avait pour politique de "privilégier" les super minimas sociaux, donc les r-mistes, familles très nombreuses dépendantes uniquement des allocs familiales. Pourquoi ? parce paradoxalement ces catégories sont plus "solvables" que les chomeurs indemnisés ou smicards. Car c'est tout simplement les allocations familiales via l'aide personnalisé au logement qui payaient le loyer de ces catégories. Paiement garanti à 100% pour le bailleur... je vous laisse imaginer la culture du parasitisme, de la paresse, que ça a engendré...

    De plus, dans ce "triangle" evry-grigny-corbeil (je parle uniquement de ce que je connais très bien mais il est fort possible que ce soit généralisable sur la France), j'ai aussi appris a force d'y vivre et cotoyer tous types de personnes de toutes classes sociales, et de par ma profession que les différents offices hlm de ce territoire essonnien se répartissaient les demandes de logement en fonction de critères ethniques.

    Ainsi a corbeil "les tarterêts" avaient une prédominance de ressortissants d'africains de l'ouest sub-saharien, et j'ai effectivement pu y constaté une très grande majorité de familles noires. Dans la même ville dans un autre quartier "montconseil" les familles magrhébines étaient très fortement majortitaires.

    A evry, dans le secteur les "pyramides" c'étaient les noirs, dans le quartier "le champtier du coq" c'étaient les magrhébins.

    Bref pour dire que la manière dont ont été composées les populations jeunes des banlieues a été influencé par ce genre de politique territoriale.

    J'ai dejà vécu des rassemblements amicaux d'une cinquantaine d'ados en bas de mon immeuble. Quand tu n'es pas habitué, tu flippes... Mais quand tu comprends la densité de population au m² tu comprends la démultiplication de phénomènes de jeunesse (attroupements pacifiques ou délinquance spontanée ou organisée).

    Pour ce qui est des vrais pauvres français "camemberts" tout blancs, on ne les trouve plus dans ces quartiers, en partie en raison de ces choix politiques territoriaux et aussi parce qu'on les trouve ailleurs.

    Je sais de quoi je parle j'ai travaillé et étudié cette frange de la population, volontairement stigmatisé par nos chers politiques, il s'agit de la catégorie administrative "gens du voyage". Que cela ne plaise à qui ne veut pas l'entendre, c'est une catégorie administrative fabriquée d'appelation franco-française contrôlée, unique en europe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh moi aussi j'ai vécu à Corbeil-Essonnes, donc tu connais bien le coin. Je n'ai jamais vu un rassemblement de 50 "jeunes" amicaux. Les racailles qui commence à être 10, il faut s'en méfier rapidement. Tous les habitants en ont marre de ces racailles mêmes les Arabes. Un, tenait un bar plus haut et me disait régulièrement des mots doux pour ces "jeunes", et pourtant ils sont de la même ethnie.

      Quant aux gens du voyage ils ne sont pas Français, je les connais bien aussi étant fils d'agriculteur, on leur tirait dessus au gros sel quand il venait voler l'essence. Ils venaient une fois mais pas deux. Ensuite "des nouveaux" tentaient leur chance (surement pas au courant de ce qui les attendaient). Tout ces gens sont des nuisibles.

      Alors trouver une excuse est d'une facilité méprisable et honteuse. La lâcheté dont vous faites preuve, ils en profitent. Quand un type se fait agresser personne ne bouge. Leur puissance c'est le groupe et nous sommes seuls comme des cons. J'en ai pris quelques un en face, seul à seul, la seule chose qu'ils trouvaient à dire c'est qu'ils allaient appeler "leur frère"...Eh oui tout seul ces tapettes ne font pas les malins.

      Supprimer
  7. (suite) Pour ce qui est des vrais pauvres français "camemberts" tout blancs, on ne les trouve plus dans ces quartiers, en partie en raison de ces choix politiques territoriaux et aussi parce qu'on les trouve ailleurs.

    Je sais de quoi je parle j'ai travaillé et étudié cette frange de la population, volontairement stigmatisé par nos chers politiques, il s'agit de la catégorie administrative "gens du voyage". Que cela ne plaise à qui ne veut pas l'entendre, c'est une catégorie administrative fabriquée d'appelation franco-française contrôlée, unique en europe.

    Je suis incollable sur ce sujet, c'était mon coeur de métier... D'ailleurs si vous connaissez des "gens du voyage" (ce qui est différent des immigrés roms des pays de l'est) vous comprendrez bien juste à l'écoute ou la lecture de leurs patronymes qu'ils sont très très très français, et la plupart du temps bien plus que tous les soit disants bon français qui les dénigrent au lieu de s'en prendre aux vrais responsables de notre chaos actuel : nos politiques. Pour attester de la racine des "gens du voyage", j'ai été scotché plus d'une fois en m'entretenant avec des pères de familles, exemples :

    - un gars qui connaissait sa filiation sur le territoire français depuis 7 générations dont le patronyme était "PASCAL"
    - un vieux qui m'invitait dans sa caravane a boire une mousse après une grillade de "niglo" et parce qu'il était en confiance, m'a montré dans un silence pesant : ses papiers comme quoi il avait fait la guerre d'algérie en tant que bon citoyen français. Ce monsieur décédé aujourd'hui portait le patronyme de "SEIGNEUR".

    Bref tout ça pour dire que ce genre de faits divers qui pouvaient dans les années 80 très bien être à l'initiative de groupuscules petits blancs becs français délinquants d'un côté, d'arabes de l'autre ou noirs de l'autre sont provoqués par des groupes mélangés aujourd'hui, métissage oblige, à l'exception des "gens du voyage" qui sont sujets à une ségrégation spatiale sans équivoque.

    Pour ne pas ajouter de confusion, je précise que si j'ai mis l'exemple de la population administrative "gens du voyage" ce n'est pas à titre représentatif de la délinquance des jeunes en banlieues mais à titre représentatif des populations françaises les plus précarisées en france. Pour entendre mes propos il faut aller au delà des préjugés. Concernant la catégorie administrative "gens du voyage", la fondation "abbé pierre" l'insert depuis plusieurs années maintenant pour donner ses statistiques des français sans logement sur le territoire français. Et le travail de cette fondation est à peu près correct.

    Le seul point commun de la déliquance c'est la précarité financière, la perte de repères, la culture c'est un leurre et juste un fourre tout à préjugés.

    RépondreSupprimer
  8. (suite) Je suis incollable sur ce sujet, c'était mon coeur de métier... D'ailleurs si vous connaissez des "gens du voyage" (ce qui est différent des immigrés roms des pays de l'est) vous comprendrez bien juste à l'écoute ou la lecture de leurs patronymes qu'ils sont très très très français, et la plupart du temps bien plus que tous les soit disants bon français qui les dénigrent au lieu de s'en prendre aux vrais responsables de notre chaos actuel : nos politiques. Pour attester de la racine des "gens du voyage", j'ai été scotché plus d'une fois en m'entretenant avec des pères de familles, exemples :

    - un gars qui connaissait sa filiation sur le territoire français depuis 7 générations dont le patronyme était "PASCAL"
    - un vieux qui m'invitait dans sa caravane a boire une mousse après une grillade de "niglo" et parce qu'il était en confiance, m'a montré dans un silence pesant : ses papiers comme quoi il avait fait la guerre d'algérie en tant que bon citoyen français. Ce monsieur décédé aujourd'hui portait le patronyme de "SEIGNEUR".

    Bref tout ça pour dire que ce genre de faits divers qui pouvaient dans les années 80 très bien être à l'initiative de groupuscules petits blancs becs français délinquants d'un côté, d'arabes de l'autre ou noirs de l'autre sont provoqués par des groupes mélangés aujourd'hui, métissage oblige, à l'exception des "gens du voyage" qui sont sujets à une ségrégation spatiale sans équivoque.

    Pour ne pas ajouter de confusion, je précise que si j'ai mis l'exemple de la population administrative "gens du voyage" ce n'est pas à titre représentatif de la délinquance des jeunes en banlieues mais à titre représentatif des populations françaises les plus précarisées en france. Pour entendre mes propos il faut aller au delà des préjugés. Concernant la catégorie administrative "gens du voyage", la fondation "abbé pierre" l'insert depuis plusieurs années maintenant pour donner ses statistiques des français sans logement sur le territoire français. Et le travail de cette fondation est à peu près correct.

    Le seul point commun de la déliquance c'est la précarité financière, la perte de repères, la culture c'est un leurre et juste un fourre tout à préjugés.Pour conforter mon analyse c'est que j'ai été travaillé à liverpool (vivier du prolétariat anglais) il y'a 20 ans et ben tu constatais que la délinquance, les bandes de jeunes incontrôlables, les sauvageons étaient : blancs...

    Si ça se trouve en cherchant bien tu pourrais trouver ce même genre de faits divers en angleterre, commis par des petits blancs ou bien en ex-URSSS où les p'tits zoulous de nos chères banlieues n'ont rien à leur envier en matière de violence hard core.

    En tout cas, ce genre de faits divers craint un max et si les médias en parlent un peu trop tu vas vite voir une nouvelle mode dans les banlieues qui va se développer comme une trainé de poudre...

    Encore merci pour le partage de ce fait divers, très symptomatique de la partance en c..... de notre société et des jeunes désoeuvrés sans boulots, sans repères, si ce n'est ressembler à nos élites qui baisent tous le monde et s'en mêtent plein le gosier à en vomir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est quoi cette soupe insipide ? le même ragoût servi dans les médias, la larme à l'oeil.

      tu veux en venir où, là, avec ta prose de curé prolo ? tu es content, fier de vivre dans un triangle de merde ? tu en tires une fierté particulière ? ah ?

      -1- bien sûr que des prolos blancs foutaient la merde à liverpool dans les années 80... mais AUCUNE MESURE avec la racaille diversifiée d'aujourd'hui, en terme d'échelle et d'intensité.

      toujours le même argument à la con : "l'insécurité, y'en avait aussi avant".
      "le sauvageons, y'en avait aussi avant". etc.

      Encore une autre différence, une vraie celle là : fin 19ème, le sauvageon était envoyé directement au bagne. l'effet dissuasif était réel.

      -2- tout ça ma bonne dame, au fond, c'est la faute à la pauvreté. là encore, un mythe, une pensée magique, automatique, qui va à l'encontre des faits, mais répétée en boucle par tous les idiots utiles.

      -3-l'hypocrisie suprême du gocho bobo larmoyant : il ne faut SURTOUT PAS EN PARLER, car... ça pourrait donner des idées aux autres et créer un effet d'entraînement...
      C'est stupéfiant de bêtise et d'hypocrisie veule.

      Ayez au moins un peu de courage !

      Supprimer
    2. ah, un communsite qui raconte n'importe quoi.. en parlant de gens du voyage, je pourrais faire un beau scan de l'est républician d'aujourd'hui..

      Supprimer
    3. Et ?
      tout ça pour dire quoi au juste ?
      que ces "jeunes" sont tellement super à côtoyer que tu regrettes de ne pas avoir été dans le train ce jour la pour te faire détrousser toi aussi ?

      Supprimer
    4. "-1- bien sûr que des prolos blancs foutaient la merde à liverpool dans les années 80... mais AUCUNE MESURE avec la racaille diversifiée d'aujourd'hui, en terme d'échelle et d'intensité."
      Tu en es sûr et certain? Tu t'appuies sur quelles statistiques? Et si déjà à l'époque on n'en faisait comme les "gocho bobo larmoyant"; si on n'en parlait pas à l'époque comme pour la pédophilie et les viols??

      A des questions complexes et réelles tu apportes des réponses simplistes.

      "Encore une autre différence, une vraie celle là : fin 19ème, le sauvageon était envoyé directement au bagne. l'effet dissuasif était réel." Récemment ils montraient dans les médias l'état de délabrement de la prison des baumettes. (si on peut encore appeler cela une prison) Personne de sensé ne voudrait y aller car c'est pire qu'une prison. Et pourtant l'insécurité ne diminue pas dans la région marseillaise. Bizarre, non?

      C'est plutôt à toi d'avoir du courage!C'est une question réelle mais complexe et balancer des pseudo évidence en critiquant ceux avec qui tu es en désaccord ne prouve pas que tu as raison.

      Supprimer
    5. Dommage pour toi "Anonyme", oui c'est prouvé.
      Obertone "La France orange mécanique". Tu as tous les chiffres. Tous.
      Oui, il y a plus de violence maintenant. Chiffres a l'appui.
      Oui, c'est le fait de l'immigration. Chiffres a l'appui.
      Oui sur 56 000 places de prisons délabrées, il y a 80000 peines non effectuées PAR MANQUE DE PLACE... c'est peut-être pour ça que les prisons sont inefficaces, c'est parce qu'on n'en plus ...

      Et puis des prisons avec portable, tv, net et école du crime ... a quoi bon ! Le problème c'est qu'a trop vouloir masquer la criminalité, excuser, "humaniser", on a fini par croire qu'on n'avais plus besoins de vraies prisons.

      Regarde au Japon comment ça marche une prison, et tu comprendra que la bas, il n'y aucune possibilité pour que tu apprennes d'autres méthodes de crime !!!

      C'est dingue dingue dingue de ne rien savoir, et surtout d'inverser ainsi les conclusions et le bon sens.

      Un vrai SIDA ces idées gauchistes. Plus aucune défense mentale face aux agressions, au contraire, il faudrait les plaindre et les remercier.

      Et les victimes alors ? des salauds de riches qui n'ont eu que ce qu'ils mérites ?
      pas un mot pour les victimes du train ...
      pas un ...

      comment c'est possible d'en arriver la ?

      notre époque restera dans l'histoire, ça c'est sûr.

      Supprimer
    6. La vérité c'est que vous êtes vraiment dans la merde avec vos banlieues devenues des viviers à racaille, et c'est le petit peuple qui en paye les conséquences. Mais tant que ces bandes resteront confinées dans ces quartiers et n'embêteront pas la classe aisée, rien de fondamental ne se passera. C'est une question de statistiques et de pourcentage: ils ne sont pas assez nombreux pour foutre le bordel. Au pire des émeutes nationales tous les 5 ans, puis la pression redescend. Les US vivent avec, faut juste pas aller se balader dans les mauvais quartiers. Si vous avez la malchance d'y habiter, vous n'avez qu'à travailler plus pour devenir riche et dégager.

      Mais franchement, ces gosses sont Français maintenant, comment voulez-vous résoudre ce problème sans solution radicale? C'est la conséquence de choix faits depuis trente ans. Vous n'allez pas régler ce bordel en quelques années avec quelques mesurettes et le bla bla habituel. Des propositions crédibles? Allez-y, lâchez-vous...

      Supprimer
    7. je ne suis pas convaincu mais merci de partager votre métier,votre passion, je commencé à me demander ou partait mon argent.
      La prochaine fois ou j'irais mettre 10 euros dans mon réservoir je donnerai un petit quelque chose au pauvre miséreux de la station total access de grigny qui doit faire le plein pour 120 euros pour évité qu'il se retrouve dans le RER.

      Supprimer
    8. Déjà obertone on voit bien ou il veut en venir. En outre tu me prends l'exemple du Japon?? Un Pays qui a pratiqué le totalitarisme sur tous ses voisins? Unpays qui même en 2013 refuse de reconnaître ses crimes de guerres et ses crimes contre l'Humanité? Bravo Yoananda avec de telles références on peut aller loin.
      As-tu entendu parler de l'unité 731? Connais -tu la citation du général MacArthur sur le peuple japonais? "A nation of 12 years old"
      Arrête les manga et les jdrama Yoananda.

      Supprimer
    9. "Des propositions crédibles? Allez-y, lâchez-vous..."
      le problème ce ne sont pas les immigrés, ils sont a la rigueur encore plus victime que nous.
      Le problème c'est les socialistes ... les gaucho ...

      @Anonyme19 mars 2013 10:10
      cite moi un pays qui n'ai pas commis d'horreur ... et ca ne change rien à ce que j'ai dit, tu fais juste diversion. Les prisons japonaises, c'est pas des modèle d'école du crime, et elles sont beaucoup plus humaine que les notres

      Supprimer
    10. Obertone balance à la gueule de la société et de gens comme vous l'hyposcrysie régnante. Il prend des chiffres des faits, on est pas dans la consturction intelelctuelle où l'on cherche à savoir quel businees on va pouvoir se faire sur le dos de femmes violées de gens assassinés ou battu ( moi j'ai au moins ma dignité d'homme).

      La seconde guerre mondiale n'a rien à foutre ici, c'est grotesque, alors tes argurements d'autorité tu te les mets au cul. Et ne lance personne sur les crimes de guerres ou contre l'humanité, ou je vais te parler des camps de concentration Anglais en Afrique du Sud et des saloperies que les US ont testés sur leur peuple.

      Supprimer
    11. Bravo François dès que tu es en désaccord tu me dis de me "mettre mes arguments d'autorité au cul"
      Rassure-moi François tu n'es pas une racaille au moins? Ton message rempli de grossièreté me rappelle les racailles que je croise dans le métro.
      Prendre l'exemple du Japon qui est un archipel et qui n'a quasiment jamais essayé de créer un empire colonial et qui n'a pas appelé en masse des immigrés pour se reconstruire est idiot.
      La France de par son passé, son histoire son
      Rapport aux pays étrangers n'est pas comparable au Japon. Autant comparer la France et la planète mars. En fait ce que vous ne comprenez pas François et toi Yoananda c'est que oui le monde est dur il y a une compétition mondiale.
      Et vous deux vous vous victimisez et parlez comme les racaille que vous critiquez..,

      Supprimer
    12. Mais de quoi parlez-vous?

      Personne n'a demandé son avis aux Français pour l'immigration, on critique le plus légitimement possible.Surtout que ces immigrés ne devaient à la base, ne pas rester en France. Prendre l'exemple du Japon est ce qu'il ya de plus avisé. On aurait pu choisir la chine, la Pologne et caetera. Dans le domaine qui nous intéresse, on dit Thalassocratie, pas Archipel.

      "Rassure-moi François tu n'es pas une racaille au moins? Ton message rempli de grossièreté me rappelle les racailles que je croise dans le métro." ahahahahah :).

      "Bravo François" Merci.

      Supprimer
    13. "on a fini par croire qu'on n'avais plus besoins de vraies prisons."
      Oui, c'est vrai qu'il est urgent de rattraper les USA, avec quasi 1% de la population en prison. Et c'est vrai qu'un appareil judiciaire plus coercitif comme le modèle américain (75 ans de prison pour le vol de 2 pizzas...mais le gars était un récidiviste) est bien plus efficace : il suffit de comparer le taux de criminalité chez eux et chez nous.
      Il n'y a pas photo, hein, Yoananda ?

      Supprimer
  9. On va en revenir aux patrouilles de quartier, milices etc ! Elle devient sympa la France.

    RépondreSupprimer
  10. Mais ça continue encore et encore
    C'est que le début d'accord, d'accord...

    RépondreSupprimer
  11. Il faut développer les services publics ; il n'est pas normal qu'il n'y ait pas en permanence de 5 à 10 policiers dans chaque station de RER et grandes gares. Il y a bien des tonnes de contrôle dans les aéroports, pourquoi laisser les gares à l'abandon ? Les Franciliens doivent payer davantage leurs abonnements RATP pour recruter des contrôleurs, ce qui réduira aussi le chômage. S'ils prenaient une voiture, cela leur couterait plus cher sur l'année, sans compter les embouteillages ! Il faut apprendre à payer plus et accepter de fortes hausses d'impôts.

    RépondreSupprimer
  12. "CE N'EST PAS HABITUEL"

    Bah, reste cool, ça va le devenir... Ce n'est qu'au début que c'est un peu dur, mais après on s'habitue à tout...

    RépondreSupprimer
  13. N'en déplaise à certains commentateurs plutôt "bien pensance gauchiasse", il ne s'agit pas d'un problême SOCIAL mais bien d'un problème ETHNICO-CULTUREL. Ce n'est pas babel OU la mort mais bien babel ET la mort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. << Durant la période d'après-guerre, les migrants acculturés ou leurs enfants s'installèrent dans les banlieues industrielles de Paris et d'autres grandes villes, tandis que les migrants nouvellement arrivés choisirent pour destination les bassins miniers. Le journal lyonnais La Voix du Peuple parlait en 1933 d'une "tour de Babel", d'une "internationale des prolétaires". >>
      On parle ici d'après la 1ère GM, et de l'immigration italienne et polonaise en France.

      Bref, rien de nouveau sous le soleil...

      Lewu

      PS : http://www.deuframat.de/fr/societe/structures-demographiques-migration-minorites/migrations-et-echanges-culturels-depuis-1815/migrants-du-travail-italiens-et-polonais-depuis-les-annees-1870.html

      Supprimer
    2. Si c'est nouveau. D'abord les italien / polonais sont européens chrétiens, ensuite, ils venu travailler, et non pas toucher des allocs ou rapatrier leur famille, et ensuite les volumes ne sont pas comparables.

      tout ça pour dire quoi a la fin ? un immigré est forcément pauvre déraciné et donc intouchable ? incriticable ? pire, la politique d'immigration ne peut pas être remise en cause non plus ?

      Les italiens et polonais a contrario se sont intégrés eux.

      Supprimer
    3. Hein ?!?
      Tu as pris au moins le temps de te renseigner sur le sujet de l'immigration italienne et polonaise, avant de sortir des énormités pareilles ? Même juste le lien que j'ai fourni ?
      Et sur l'immigration de manière générale ? As-tu vraiment étudié le sujet en te renseignant auprès de différentes sources et opinions, ou t'es-tu contenté de ne consulter que ce qui te permettait de justifier ton opinion toute faite ?

      Pour le côté chrétien, en cherchant bien, tu trouveras des articles qui parlait à l'époque de pratiques différentes de la religion, qu'ils ne pourraient jamais s'intégrer ! On parle d'il y a un siècle... Et les volumes sont parfaitement comparables, tu as juste la flemme de chercher les chiffres. Enfin, bien sûr qu'il y avait rapprochement familial en France ! Je connais des quartiers entiers occupés par des familles italiennes (dans les villes minières), qui étaient aussi ghettoisées. J'ai été à l'école avec leurs enfants.
      En gros, tu parles d'un sujet que tu ne connais même pas...

      Et au final, ils se sont intégrés, lentement mais sûrement, malgré les difficultés, le racisme ordinaire, les fonctionnaires qui leur pourrissaient la vie, l'image qu'ils subissaient à cause des brebis galeuses (les criminels d'origine italienne qui ont défrayé la chronique, rital=voleur, etc...). Ils étaient loin de tous travailler, et encore plus loin de tous apprendre le français (je connais des mamas qui ne savent toujours pas faire une phrase complète en français, alors que ça fait 40 ans qu'elles sont là !).

      Donc, conspuer les immigrés et les affubler de tous les maux, c'est du bullshit en barre.
      Mais cela n'implique pas que je cautionne la politique d'immigration, ou que j'encourage la discrimination positive.
      Seulement qu'il serait temps de traiter un être humain comme un être humain. Et d'arrêter de se laisser aveugler : tout discours qui crée des boucs-émissaires est une arnaque. L'histoire l'a montré assez souvent.

      Lewu

      Supprimer
  14. merci bulledog

    http://www.youtube.com/watch?v=IfSdxErfgX0&feature=player_embedded#at=260

    RépondreSupprimer
  15. Whao! Ben je vois qu'un bon nombre ne se sont pas encore fait braquer, voir déménager leurs apparts ou arracher leurs boucles d'oreilles.

    Et croyez-moi, ou pas, vous ne demandez pas votre reste et vous vous en foutez de la marque du flingue qui vous menace. Et vous n'allez même pas porter plainte au deuxième incident, vu comment vous avait été traité par les autorités au premier, car vous êtes coupable d'être victime. Et ça, vous ne l'oubliez jamais.

    Sauver sa peau, c'est la stratégie N°1.

    J'ai eu cette chance de côtoyer de nombreuses cultures dans une bonne trentaine de régions de notre planète. Partout, en dehors, de France, j'ai été accueilli comme un roi.

    Tenez, même l'Allemagne m'a remboursé mes deux années d'imposition, quand j'ai quitté le pays.

    Bien sûr, nul n’est prophète dans son pays, mais là c'est le pompon. Je suis étranger chez moi, vous savez cette bête immonde qui rase les murs pour éviter tout mal entendu.

    La victime coupable par excellence, qui n'a juste que le droit de se faire dépouiller aussi bien par les impôts en tout genre que par la petite crapule de passage en manque du bien des autres.

    Allez, donnez-leur le droit de vote, à ces étrangers qui vont sauver ces pouxlitiques .

    J'ai appris à pêcher, dans les eaux troubles.

    La classe et la culture ne se partagent uniquement qu'en bonne compagnie. Cela n'a rien avoir avec du racisme, mais avec le savoir-vivre en bonne intelligence.

    Si tu ne sais pas déguster un bon vin entre amis, ne t'attends pas au repos des dieux.

    La France se ratatatine , virez tous les socialistes de droites comme de gauches et tout iras pour le mieux, dans le meilleur des mondes. Ils ont trahi et manquent à tout leurs devoirs.

    Réinventer l'État en supprimant 75% de ses prérogatives au minimun et supprimer 30% à 40% de fonctinnaires. Impossible? alors faites la guerres si c'est plus mieux et que vous êtes si sûr de gagner.

    Il y a urgence, car nous nous sommes dans une horrible posture qui ne peut que très mal finir si rien n’est fait pour renverser la vapeur.

    Mais vous le pressentez dèjà tous, qu'il se passe de drôle de choses en ce moment.

    Misère.

    RépondreSupprimer
  16. Personnellement j'ai règlé ce problème d'insécurité en cessant d'emprunter les transports publics. Ce qui n'est pas possible pr tt le monde vu le chaos sur l'autoroute... La dernière fois que g pris le rer D, j'ai senti le danger pr moi de me retrouver devant les tribunaux car g eu très envie de corriger 2 animaux vivants qui agressaient verbalement 1 personne sur 2...

    RépondreSupprimer
  17. Rendez au peuple le droit à la légitime défense, et donc celui d'être armés, et la criminalité baissera brutalement.

    RépondreSupprimer
  18. Rien de nouveau sous le soleil, le brigandage est universel :
    http://www.cosmovisions.com/ChronoCriminaliteMA.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est nouveau en revanche c'est l'interdiction d'en être préservé, de se défendre, de le réprimer.

      Supprimer
  19. Mais que fait la Police? Pas grand chose vu le peu de moyens déployés. Les cambriolages de maisons isolées, les braquages de bijouterie, les arnaques du net ou les vols de métaux deviennent des sources de revenus avec un bon rapport bénéfice/risque.

    On est encore à se trainer avec une Police bridée par une bonne conscience et des responsables trop éloignés des réalités de terrain. Car il ne faut pas se leurrer, la rue française a changé de règles, de codes, ca fait belle lurette que la délinquance type Mesrine ou Tonton Flingueurs n' a plus court.

    Dans le secteur privé, pour ce qui a attrait à la sécurité, ils ont depuis longtemps trouvé la solution. Recruter le personnel au sein des cités, de toute manière les seuls à accepter ce genre de travail. Et surtout les seuls à pouvoir se faire respecter naturellement. Dans la Police, ca vient mais il faut encore attendre une ou deux générations.

    Il n' y a guère que les sections type ABAC et autres infiltrés qui parviennent à des résultats plus ou moins efficaces. Mais vu le peu de soutien et de rétribution de la part de l'État, beaucoup sont tentés de tremper dans des magouilles pas très claires.

    Si on prend rationnellement les perspectives d'une partie de la jeunesse actuelle, il n'est pas étonnant que beaucoup choisissent la filière du trafic et du brigandage, qui peut être très rentable avec un minimum d'intelligence et de savoir faire.

    Les politiques et les médias? Pas leur priorité, ils exploitent le filon sur le thème "la France a peur", qui participent à la justification de guerres externes et de lois réglementant les libertés individuelles.

    La France qui râle? Des veaux. Protégez vous, adaptez vous, intégrez vous, bougez vous, l'État ne pourra rien pour vous pauvres agneaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Si on prend rationnellement les perspectives d'une partie de la jeunesse actuelle, il n'est pas étonnant que beaucoup choisissent la filière du trafic et du brigandage, qui peut être très rentable avec un minimum d'intelligence et de savoir faire."

      Voilà encore l'excuse, pauvre chou, ils ne savent pas quoi faire dans un pays qui regorgent d'aides diverses pour les jeunes et du travail je t'en trouve demain si tu veux. Ah oui ça sera dur mais honnête.

      Supprimer
    2. Dur, honnête et qui ne paye pas.
      Et écrasé de taxes surtout si tu as le malheur d’être trentenaire célibataire.

      Par contre, brigandage + allocs diverses par sa smala, ça rapporte.

      Supprimer
  20. Pour en finir avec cette bêtise de la justification ethnique de la délinquance :

    http://cent.ans.free.fr/pj1907/pj88320101907.htm

    Et on a la même 50 ans plus tard avec le phénomène des blousons noirs.

    Toutes ces histoires ont été depuis édulcorées, récupérées par le Cinéma et la culture populaire.

    Entre les apaches, les blousons noirs et les racailles, beaucoup de points communs au niveau de leur âge, leurs origines sociales, leurs règles, leurs codes vestimentaires, leurs langues et leurs méfaits. Une touche bien française qui n'a pas grand chose à voir avec des notions ethniques.

    Donc Tonio, avant de pondre de courtes analyses premier degré FN, un minimum de recherche serait souhaitable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas me chercher des références de l'époque sauce Dickens, où les gens crevaient de faim, et où les villes étaient des cloaques à la misère oppressante.

      Quel rapport avec notre société d'aujourd'hui où les RMIstes ont les soins gratuits et des écrans plats ?

      Supprimer
    2. Je doute que la Belle époque ou les Sixties constituent un contexte plus désagréable que notre époque actuelle :)

      Supprimer
    3. Les blousons noirs étaient des mecs absolument génials, ont leur doit le psy et rockabilly. C'était aps de la racaille, c'était de la canaille.

      Quant à ton lien avec la pauvreté, il ne tient pas le choc, sans parler que c'est un lieux commun. Il y a des gens pauvres qui sont parfaitement correctes et qui souffres des "personnes " que tu défends avec ta sociologie dévoyée.

      http://www.youtube.com/watch?v=I35gB2Y61HM Ca c'est le resultat de la paiuvreté? Non de l'immigration, oriental, parceque les asiatiques eux, sont généralement parfaitement intégrés.

      Supprimer
    4. http://www.youtube.com/watch?v=iWqER6vWnYs

      Supprimer
    5. La justification n'est pas ethniques, mais d'incompatibilité culturelles !

      Ceux qui justifie le coté ethnique de la délinquance, ce sont les délinquants eux même. Pas ceux qui l'observent.

      De toute manière, la question est ethnicisée par la gauche avant tout ... la plupart des gens ne veulent qu'être en sécurité dans leur propre pays, c'est tout, ils s'en foutent de savoir la couleur de peau de l'agresseur du moment qu'il est en prison.

      Mais en France, parce que les agresseurs sont de couleur, alors la gauche internvient avec ses arguments ethniques pour les remettre en liberté !!!

      tout est renversé par le SIDA mental socialiste ... ça me fait halluciner, et ca fait halluciner tous les africains d'afrique (les gens qui vivent au meghreb notamment) aussi qui se foutent bien de la gueule des blancs qui baissent leur froc.

      Y a que quelques bobos rentiers de l'état qui n'arrivent pas a voir ce qui crève les yeux du reste de la planète.
      Et quel merdier ils foutent alors que ça pourrait réglé vite fait.

      Ces gauchos qui chiaient sur les nazis, mais qui ont collaborés sous vichy, et qui maintenant font la morale multiculturaliste... c'est cette lâcheté qui détruit la France avec ses idées mortifères.

      Supprimer
    6. Si je ne dis pas de bêtises, Brievik s'en est pris non pas aux immigrés, mais aux immigrationnistes, non ?

      Supprimer
    7. François,
      tu n'as pas compris, c'est parce qu'ils n'ont pas eu leur chance, pas assez de subventions, d'allocations, de profs particuliers, de pavillons pour s'épanouir.
      ils ont manqué d'amour les pauvres, alors, ils le demandent gentillement a cette fille qui aurait du par compassion chrétienne soulager leur douleur d'être exclus.
      Ils ne veulent qu'un peu d'amour.
      Mais cette allumeuse a refusé, elle n'a eu que ce qu'elle méritait, et puis d'ailleurs, ça fera un exemple pour les autres blanches qui veulent pas mettre le voile.
      Heureusement les juges les remettrons en libertés pour une raison ou un autre, on rajoutera quelques caméra de ci de la pour que les agressions ne se fassent pas dans la rue. Faut comprendre ... il ne faut nourrir la bête, ces intolérants racistes génocidaires du FN ne doivent pas savoir. Ils ne comprennent pas le projet zumaniste a laquelle la blanche à participé. Elle devrait remercier ces agresseurs, et d'ailleurs, il faut cesser de les appeler ainsi pour ne pas les stigmatiser, il faut dire dorénavant les "demandeurs d'amour", ou des "demandeur de chance", comme il y a des demandeurs d'emplois, pour qu'ils n'aient pas à souffrir du regard des autres ensuite et des amalgames.

      Supprimer
    8. Décidément François tu aimes dire des bêtises: les français asiatiques ne sont pas intégrés: tu en connais beaucoup? À part peut être ta femme?
      Connais-tu des acteurs des écrivains, des intellectuels français d'origine asiatique?
      Non les asiatiques ne s'intègrent pas. (d'ailleurs c'est leur droit) mais comme ils ne font pas preuve de délinquance visible et qu'ils ferment leurs gueules , les français les apprécient.
      Mais les commerçants asiatiques qui font du black sont aussi des délinquants...car ils ne déclarent pas tout au fisc...
      François réfléchis avant de poster. Tu écriras moins de bêtises.

      Supprimer
    9. J'ai écrit qu'ils sont intégrés eux, j'en ai deux dans ma famille. Je préfère voir des gens faire du black que de faire des saloperies.

      Supprimer
    10. http://www.rfi.fr/emission/20110725-communaute-asiatique-belleville-exprime-son-ras-le-bol-face-montee-insecurite


      Sinon juste comme ça...

      Supprimer
    11. Sauf que faire du black est un délit.
      Tu fais du "deux poids deux mesures?"

      Supprimer
    12. Désolé moi je ne préfère rien: les deux sont des saloperie. Si tout le monde se met à faire du black cela donne la Grèce actuelle. Et c'est pas terrible.

      Supprimer
    13. Oui, 2 poids 2 mesures entre un viol et résister à l’oppression de l'état le plus taxeur du monde. Évidement !

      D'ailleurs les 2 sont de la self défense. Argument spécieux.

      Supprimer
    14. C'est amusant François : tu trouves des excuses à des fraudeurs du fisc parce qu'ils sont de ta famille. Et comme la fraude est moins visible que la violence gratuite (qui est inexcusable ) tu les pardonnés.
      En fait tu raisonne comme les racailles. Eux ils ne font pas de fraude au fisc, il voient tout le monde autour d'eux être violent . Et en plus ils se victimisent, donc pour eux c'est normal ils se trouvent des excuses.
      C'est triste pour les victimes mais quand fraudeur se fait voler je ne pardonne aucun des deux.

      Supprimer
    15. Tu accuses les deux aisatiques ( femmes coréennes) d'être des fraudeuses? Un procès au cul pour diffamation ça te dit?

      Au demeurant vous nous cassez les couilles avec votre sociologie de merde, on est pas non plus les derniers pour dénoncer ce que fait acutellement l'empire aux pays du moyen-orient, alors vos conneries ca va maintenant.

      Supprimer
    16. Pourquoi deviens-tu grossier? Parce que tu te rends comptes que ton discours n'a pas de sens? Ou tu veux faire ton Tony Montana des cités? Tu veux m'impressionner? "Vous nous cassez les couilles avec votre sociologie de merde?" tu préfères quoi que je te traités de raciste, au lieu de discuter avec toi??
      Tu te crois supérieur aux délinquants que tu hais mais tu es comme eux.
      Non je ne m'excuserai pas de ne pas chercher d'excuses et de faire du deux poids deux mesures, François.

      Supprimer
    17. "Pourquoi deviens-tu grossier? Parce que tu te rends comptes que ton discours n'a pas de sens?" Parce que j'aime Lino. :)

      Pour le reste, poubelle.

      Supprimer
    18. @Anonyme

      Je suppose que François est un petit soralien...

      Bien sur que les asiats font du black et restent entre eux. De toute façon, il n'y a qu'à se pointer dans un pays asiatique pour comprendre que pour eux, le mot "étranger" a un sens profond.
      Pourquoi ils se priveraient d'ailleurs ?

      Les blancs aussi font du black. Comme les arabes, et les noirs...

      Quand j'étais au RSA, j'ai bossé au black, j'ai fait aussi d'autres trucs plus discutables... D'autres partent à l'étranger, d'autres encore vont dans la truande... pour survivre ou s'enrichir.

      Chacun fait ce qu'il peut ou ce qu'il veut de sa vie, et assume ses choix. Cela a toujours été.

      Supprimer
    19. Y a un truc dans la constitution qui s'appelle "droit de résister a l'oppression".
      Vu qu'on est dans l'état avec les impots les plus haut du monde, je crois qu'accuser les travailleurs ne de pas collaborer a leur déplumage n'est pas comparable avec le viol d'une femme.

      L'arbitraire étatique est toujours discutable, et la toujours été , sauf dans certaines esprits chagrins qui cherchent a détourner l'attention des vrais sujets.

      Tant qu'on parle pas "immigrés", du moment qu'on parle de tout le reste, ça leur va. Quitte a s'abaisser a toutes les vilenies rhétoriques.

      Faire lien immigration / délinquance, c'est interdit pour eux. Point barre. Peu importe la réalité. Si tu oses, alors tu as les censeurs de la morale qui déboulent pour t'expliquer qu'il faut regarder ailleurs, que regarde toi dans un miroir, regarde le colonialisme, regarde la dictature chinoise, regarde l'espace ou les entrailles du poulet si tu veux, mais ne regarde pas ce lien immigration / délinquance.

      pff

      Supprimer
    20. Comme Lino ventura?
      Tu savais qu'il était immigré? Il paraît même qu'il a toujours gardé la nationalité italienne...
      Mon dieu !! Un immigré qui refuse de s'intégrer! Mais bon il est blanc donc c'est pas grave pour toi...

      Supprimer
    21. "droit de résister a l'oppression"

      Bravo, c'est sûr qu'avec des valeurs pareilles tout devient possible.

      Le viol devient légitime, toutes ces filles qui se refusent à moi m'oppresse. Le vol n'en parlons pas, toutes ces marchandises qui nous sont refusées, c'est une honte.

      On peut aussi respecter la loi, c'est le minimum quand on demande fait si souvent la leçon aux autres.

      T'imagine que tous ces abruties des banlieues sont capable de te faire un grand discours pour légitimer leurs violences qui n'est que de la légitime défense contre l'oppression de la société.

      Supprimer
  21. La vérité n'est-elle pas dans un mélange des deux ?
    Problèmes sociaux, chômage et perte de repère, mais aussi une immigration massive et des divergences culturelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait, et même des trois :
      * crise en France : chomage, décadence
      * immigration massive, divergence culturelle niés, pas les moyens de les intégrée
      * déracinement des immigrés, assistanat, culture du cancre, haine des valeurs marchandes de l'occident

      mais les gens veulent des explications simples, des coupables, des boucs émissaires : pour les uns c'est les immigrés, pour les autres c'est les nationalistes.

      Supprimer
  22. Meuh non Steph, il y en a qui ferment délibéremment les yeux sur les justifications sociales, même si tu leur balances 10000 pages d'analyses détaillées ou des preuves historiques. Eux ne raisonnent qu'en terme d'ethnie, pas besoin de voir plus loin.

    L'histoire de l'homme blanc populaire frustré par sa hierarchie au boulot et par le regard du loubard dans la rue. Castré à tous les niveaux par une société féminisée. La "fiotasse" analysée par Soral, qui subit le système et exprime sa rage en privé ou anonymement sur le Web.

    Heureusement, les générations futures rétabliront l'équilibre. Celui ci se fera par la mixité, conformément aux plans de nos élites, très éloignées des tracas quotidiens du bon petit peuple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de plan de nos élites. Elles subissent simplement les lois de la démographie mondiale qu'elles ont aggravées par de mauvaises décisions dans les 60s/70s puis par l'absence de réaction.
      Ce que disait le Pen il y a 30 ans se réalise sous nos yeux, mais c'est sans doute trop tard pour inverser la situation.
      La sortie ne se fera par la mixité. Elle se fera par une société communautaire, dans laquelle les communautés ne se mélangeront pas et seront hiérarchisées. La ou les communautés noires seront en bas de la hiérarchie.
      C'est ce qui s'est passé aux USA et c'est ce qui est en train d'arriver chez nous :
      -ségragation spatiale, organisée par les organismes HLM et voulue par les blancs qui se tirent,
      -ségrégation professionnelle avec accès à l'emploi très difficile pour les magrébins et les africains d'origine
      -en conséquence processus d'assimilation quasi-impossible pour des communautés qui se retrouvent entre-elles(ne parlons plus d'intégration qui n'est qu'un paravent de SOS racisme pour imposer la société multi-culturelle sans le dire)
      Je ne me réjouis pas de cette issue mais je m'y prépare.

      Supprimer
    2. C'est un facteur qui joue en effet. Il y a du raciste en France, du réflexe identitaire, du bouc emissariat, de la féminisation. C'est clair.

      Mais ça n'élimine pas les autres facteurs pour autant.

      Comme je l'ai dit juste au dessus il y a 3 facteurs qui font de cette histoire un vrai merdier :
      * la raciste lepeniste qui trouve un exutoire a taper sur les immigrés pour sa propre frustration d'être déclassé
      * le gauchiste de préférence fonctionnaire qui croit que l'immigration sert sa lutte marxiste, et qui nous sert sa morale à 2 balles et qui justifie les "incivilités" et la culture du cancre
      * l'immigré qui profite bien de tout ça, qui n'apporte rien à la France sinon des ennuis ou des réclamations, enfermé dans son discours victimaire martyrisé par la droite, assisté par la gauche, renié par ses frères du bled

      bref, le classique victime/bourreau/sauveur de la psychologie mais joué a l'échelle nationale a cause d'un partitionnement ethnico/culturalo/social.

      Le cercle vicieux se met en place.
      Espérons, comme le dit Glodman qu'on n'ai pas à choisir / parier sur un camp d'ici peu, parce que la colère monte partout.

      C'est qui est surprenant, c'est que dans ce jeu malsain a 3 : identitaire/gauchiste/immigré toute combinaison a 2 fonctionnerai :
      les identitaire s'entendrait avec les immigrés si les gaucho ne foutaient pas la merde entre les 2 (chacun chez soi, et chez l'autre tu respectes ses règles)
      les gaucho s'entendraient avec les immigrés si les identitaires ne foutaient pas la merde entre les 2 (on s'entraide quelque soit les différences culturelles)
      les gaucho et les identitaire pourraient presque s'entendre sans le problème de l'immigration (les 2 sont des socialistes qui veulent lutter contre les inégalités et la pauvreté dans le fond)

      C'est un peu candide, mais il y a un coté ironique aussi.
      Ils pourraient aussi se foutre sur la gueule, mais entre seulement 2 d'entre eux, on voit bien qu'il y a un terrain d'entente possible malgré tout.

      Supprimer
  23. Vous vous êtes lâché les gars, Black Tonio déchaîne les foules.

    Vous pouvez bien mettre cette racaille contre un mur et tous les fusiller mais faudra m'expliquer en quoi ça concerne les millions de noir et d'arabes en France qui respect la loi.

    Mais non, on est pas raciste, c'est une question de culture. Bien sûr, l'attaque de RER a été perpétré pour des raisons culturelles ou religieuses.

    allez bas les masques, vous n'aimez pas les noirs et les arabes, fussent-ils chrétiens ou français depuis 7 générations. Rien à voir avec votre pseudo argument culturelle, d'ailleurs pour la plupart, ils n'en ont aucune de culture.

    Demander à un de ces djeunes ce que signifie le ramadan ou les différentes fêtes religieuses. J'ai essayé, ils ne savent pas ou confondent tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben justement, à leur façon, ils sont la parfaite illustration de l'Homme Nouveau aculturé, hors sol, casquettes lacoste, rap US, hamburgers et idéologie darwinienne tribaliste...

      United Colors of Bandes de Cons, ça donne ça.

      Quand la violence et la toile en sac à patate de la loi de la jungle remplace la subtilité et la dentelle des cultures et de la civilisation.

      Il n'y a pas de morale laïque. Ce sont des conneries. Leur religion de synthèse, c'est de la daube. Tout ce qu'il y a, c'est de la décivilisation.

      C'est bien ce que veut la maçonnerie ? Babel ? Et bien ils l'ont...

      Ben le voila leur frankenstein...

      Quant à ce que dit Durant sur qui va se la prendre dans le cul au final, pour des raisons de faillite évidente, je le plussoie... Quand tout ça va péter, j'imagine que les bobos festivistes hors sol en dehors de toute réalité seront en première ligne...

      Et comme San Giorgio l'explique, Paris, ce n'est ni plus ni moins qu'une fosse centrale remplie de rentiers qui tirent les ficelles, entourée de hyènes ultra violentes, avec juste des flics, sans cesse plus maltraités, pour protéger les premiers des seconds...

      Supprimer
    2. Mais d'ailleurs, je sais même pas pourquoi je m'emmerde encore à répondre à ces conneries.

      Tout s'effondre dans la barbarie et l'escalade.

      Tout le monde le voit jour après jour, et on a toujours le défilé habituel de foireux qui nous expliquent qu'on ne voit pas ce qu'on voit, que l'immigration n'a rien à voir, qu'on est d'affreux racistes, que c'est Boubakar la chance de la France, etc etc...

      Allez vous faire foutre.

      J'espère juste que vous finirez par vous prendre dans la tronche les conséquences réelles et pratiques de ce pour quoi vous prônez. Justice immanente comme on dit...

      Supprimer
    3. +1000 anonyme. Ce sont en fait de bons petits Sarkozystes: ils sont décomplexés.
      C'est toujours la même chose: c'est la faute des autres s'ils sont frustrés. Pas parce qu'Ils sont noirs ou arabes hein, c'est culturel, ils son "différents", c'est culturel.

      Supprimer
    4. Tonio qu'est-ce qui te dit qu'on ne prends pas dans la tronche les conséquences réelles de ce que l'on prône???
      Tu crois que tu es le seul à souffrir? J'ai l'impression que beaucoup de jeunes français n'ont jamais souffert réellement dans la vie.Et maintenant ils découvrent qu'en fait la vie c'est pas si facile, qu'on croise beaucoup de cons.
      As-tu perdu ton frère d'une crise d'asthme? As-tu subi les privations, la fin sans avoir personne à blâmer? Il faudrait en parler à nos grands-parents qui ont connu la guerre.

      Supprimer
    5. Et après, admettons qu'il y ai un racisme latent, caché ...
      Ca ne veut pas dire qu'il faut éliminer tous le monde, ni déporter ...

      Amalgame avec des excès, c'est comme ramener le communisme a Staline, le libéralisme a guantanomo, ou l'islam a Merah.

      Pourquoi on aurait droit de le faire avec l'ethno-différentialiste, celui qui pense que tout ne se mélange pas avec tout ?

      Mais par contre, si un immigré attaque en bande en sortant de la mosqué, la on crie a l'amalgame ...
      pfff

      Y en a pas un pour rattraper l'autre dans cette histoire.

      http://yoananda.wordpress.com/2013/03/20/le-jeu-malsain-autour-de-limmigrationisme/

      Supprimer
  24. Désolé, je n'adhère pas à la vision "on va tous mourrir" à partir d'une compilation de faits divers qui n'ont rien d'unique au regard de l'histoire de France. La France est une terre de passage. La vision de communautés à l'anglo saxonne ne tient pas ici. Si les immigrants directs sont effectivements cantonnés à des ghettos géographiques et sociaux, leurs enfants parviennent pour une bonne part à sortir de ces zones et à se mélanger au reste de la population. Evidemment, ca se fait sur plusieurs générations, c'est long et pendant ce temps on peut pointer du doigt l'échec d'intégration sur les nouveaux arrivants.

    Mais à côté d'un pourcentage ridicule d'individus ayant opté pour la pure délinquance ou la stagnation sociale, beaucoup s'en sortent et sont acceptés par une grande part de la population. Pourquoi sont ils acceptés? Spécificité culturelle française peut être, beaucoup se sont penchés sur ce phénomène sans vraiment mettre le doigt dessus.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Métis#Le_m.C3.A9tissage_en_France

    On ne peut nier que l'immigration post-deuxième guerre mondiale a été l'un des facteurs de l'enrichissement spectaculaire des babyboomers. Il ne faut pas s'étonner dès lors qu'un effet collatéral sur la composition du peuple français devienne aussi net et flagrant trente ans après.

    Le phénomène Front National va de toute façon s'estomper. Le metissage sera d'autant plus spectaculaire que la progression de la mondialisation avancera. Les politiques s'adapteront in fine à cette nouvelle population.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La France est une terre de passage."

      Tu récites tes paters maçonniques ?

      De 500 à 1900, la France n'a absolument pas été une terre d'immigration.

      Les gens naissaient dans leur patelin et s'en éloignaient rarement de plus de 50km.

      Cas typique de récurage de cerveau réussi...

      A force de répéter des conneries, ça devient des vérités...

      "Le metissage sera d'autant plus spectaculaire que la progression de la mondialisation avancera. "

      En Allemagne, les turcs rentrent au pays. Les flux migratoires depuis la Turquie sont devenus négatifs.

      Idem entre les USA et le Mexique...

      L'effondrement économique de l'occident et la montée des émergents vont régler tout ça...

      Supprimer
    2. "De 500 à 1900, la France n'a absolument pas été une terre d'immigration."

      Je ne te parle pas seulement d'immigration, mais de la composition de ce que tu appelles français. La France a subi des invasions jusqu'au 10ème siècle. S'en est suivi une longue période de guerres, famines et la France était comme bien d'autres royaumes, un assemblages de peuplades hétéroclites. La nation française n' a été officialisée qu'après la révolution.

      Pendant le moyen âge, beaucoup de marchands, guerriers ou religieux ou nobles étrangers ont vécu et se sont installés en France. La distinction entre français et étranger n'est apparu qu'au 19ème siècle. Et à la faveur de la révolution industrielle, là ont commencé les vagues d'immigration lié à l'expansion économique. Ca fait 150 ans que la France connait des arrivées successives et fondamentalement aucun des régimes politiques successifs n'y a trouver à redire.

      Idem pour les migrants qui aiment ce territoire et qui préfèrent bien souvent y rester plutôt que de retourner dans leur pays d'origine. A comparer avec des turcs qui ne se sont jamais sentis vraiment acceptés en Allemagne.

      Cette particularité francaise peut choquer. Mais pour moi, aucune chance de voir des scènes de guerres inter-ethniques dans ce pays, ce qui est un atout considérable pour les années qui viennent.

      Supprimer
    3. La France a peut-être été occasionnellement une terre de passage. Elle ne l'est plus. La France à grandi, mûri.
      Et puis maintenant, on est bien assez. Ca commence a déborder un peu.

      Mais si tu veux accueillir des maliens chez toi dans ta maison terre d’accueil et de passage, libre à toi. C'est la France de la tolérance tu vois ;-)
      Juste, ne force pas les autre à le faire comme toi.

      Supprimer
    4. Je ne force personne, je ne suis qu'un esclave du système comme toi et tous les futurs migrants. Je ne fais que m'adapter aux choix imposés par les élites. L'immigration, le trafic de drogue, tout ça peut être stopper en un an. Mais ca fait 100 ans que ca dure, cela prouve que c'est complètement voulu.

      Il y a deux façons de s'en sortir. Soit s'adapter et gravir les échelons de la pyramide par le talent et/ou la fourberie. Soit se retirer, s'isoler et vivre en autarcie.

      La Terre est le royaume de Satan, pas celui des bisounours.

      Supprimer
    5. "Les gens naissaient dans leur patelin et s'en éloignaient rarement de plus de 50km."
      Holala, la vision pourrie du moyen-âge...
      Sauf que plus on affine les études sur cette période, plus on se rend compte que toutes ces idées reçues sont fausses. Que ce qu'on a vu à la télé ou au ciné, ou lu dans des romans de gare, est très loin de la réalité.
      Enfin, n'allez pas me dire qu'en lisant un bouquin SAS, vous vous faites une parfaite idée de ce qu'on vit dans notre société actuelle, si ?

      Lewu

      Supprimer
  25. "de 500 à 1900 la France n'a pas été une terre d'immigration "
    Grande affirmation mais je suis pas certain. Déjà la France à été une terre d'émigration. (là cela ne posera aucun problème à mes "amis" François et Yoananda).
    En outre en 500 je pense que la France n'existait pas encore les frontières on changé!!!
    Charlemagne empereur qui était belge! Napoléon qui a conquis l'Europe! Les frontières de 1871 avec des régions prises par l'ancienne Allemagne!!
    Attention Tonio la France et ses frontières ont évoluées entre 500 et 1900.

    RépondreSupprimer
  26. tonio,t'es en train de piquer tous les lecteurs de" françois de souche".C'est bon tu vas avoir plus de trafic,mais t'auras plus de boulot de modérateur,parce que les fauves sont durs a contenir!

    RépondreSupprimer
  27. Quand un Tchèque poste un commentaire sur un blog tchèque, il est à peu près certain de parler à ses compatriotes. C'est parfois reposant.

    "Tout le monde le voit jour après jour, et on a toujours le défilé habituel de foireux qui nous expliquent qu'on ne voit pas ce qu'on voit, que l'immigration n'a rien à voir, qu'on est d'affreux racistes [...] J'espère juste que vous finirez par vous prendre dans la tronche les conséquences réelles et pratiques de ce pour quoi vous prônez." (Disco T.)

    Je doute que les commentaires d'une mauvaise foi surréaliste, pinailleurs culpabilisateurs incantatoires sentencieux pseudo-sociologisants, soient tous écrits par des Français. Leurs auteurs ne se prendront donc probablement aucune conséquence dans la tronche.

    RépondreSupprimer
  28. "Ca ne veut pas dire qu'il faut éliminer tous le monde, ni déporter ..."

    Bon, on avance.

    Alors, on fait quoi ?

    la légitime défense à la suisse, oui 100%,

    Construire des prisons. Mouais en 2013 on doit pouvoir faire plus économique et plus efficace. Déjà aucun délit non violent en prison, un bracelet à la papate et domicile travail s'il y en a un.

    Pour les violents, un peu de rééducations à coup de pompe dans le train, ça devrait le faire, je parle d'humiliation, pas de torture physique. Bon là on va avoir du mal à suivre à la lettre les valeurs humanistes mais on peut s'en rapprocher.

    Déjà à l'école, les fauves sont assez faciles à détecter, des petits séjours en maison de redressement pourrait aider ?

    Bref je ne suis pas un spécialiste mais c'est sûr qu'on devrait pouvoir monter la pression d'au moins deux crans et faire ça intelligemment pour pas que ça coûte une blinde.

    Je n'ai pas parlé de musulman, ni de noirs, ni d'arabes ?

    C'est normal, personne ne verra d'objection à ce qu'on applique ce traitement à une belle ordure bien blanche et bien chrétienne ?

    Quand on pense que cette chienlit est encore et toujours dû à des hommes politiques carriéristes et clientéliste.

    Anonyme 19 mars 2013 14:24

    RépondreSupprimer
  29. Ca ressemble à la méthode US. Bah c'est pas le top niveau réussite non plus.

    Les politiques? Ca les arrange tant que cette délinquance reste contenu en zone sensible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pas impossible que cette merde puisse être pire si on sort les cowboys.

      Cependant, on ne peut humainement pas laisser les prof, les flics et les autres se farcir cette plaie sans rien faire.

      J'ai pas parlé de noirs ni d'arabes ? C'est normal, seul les racailles sont ma cible.

      Supprimer
    2. @Anonyme20 mars 2013 07:00

      Faire du blabla derrière un ordi c'est facile, et surtout quand on a la mémoire courte.

      Tu as peut-être oublié que les "racailles", elles ne sont pas seules. D'abord, il y a leurs familles derrières. Ensuite, l'argent de la drogue arrose l'ensemble des banlieues qui ne crachent pas sur ce beur dans les épinard. Ensuite, dès que c'est nécessaire, si l'un d'entre eux est poursuivi, mis en prison, tué, ce sont toutes les banlieues de France qiu sont prête a se soulever, comme ca c'est déjà fait plusieurs fois pour soutenir leurs frères.

      On ne peut pas ignorer les liens économiques, culturels, et de sang, et se dire juste "on va s'en prendre aux 'racailles'" et pas les autres. Elles ont bien compris, les 'racailles' dont tu parles qu'en faisant bloc avec leur communauté, elles nous baisent la gueule, parce que c'est un chantage a "soit tu nous fous tous en prison ou tu nous tue, soit tu dégage de nos territoires".

      Le deal implicite est la : tant qu'ils restent relativement dans leur territoire, la république leur fiche la paix, et vice versa.
      Les gens qui habitent les banlieues acceptent, cautionne voir encouragent directement ou indirectement cela, sinon ça ne serait pas possible. Si les poignées d'ado qui font chier étaient totalement isolées le soir rentrant dormir chez elles, rejetés par leur familles, interdites par les commerçants du coin, etc... elles feraient comment ?

      Moi je veux bien qu'on fasse le beau a se dire "zetes que des racistes" et a jouer a zorro sur son fauteuil, mais faut réfléchir un peu et dépasser ses hormones d'ado.

      Donc, je le redis, ça ne veut pas dire nettoyage ethnique, comme beaucoup le sous-entendent dès qu'on place le mot immigré dans une phrase, même si dans les faits, c'est ce qui se pratique "partout ailleurs" (Birmanie, Ex-yougslavie, etc...).
      Mais c'est quand même pas si simple que de faire le fanfaron "moooaaa les racailllllles sont maa cible" ! Tu te prends pour John Wayne ?

      D'ailleurs, pour revenir sur les profs, si un prof fait une remarque, ou bien s'il à le malheur de ne pas dire que l'islam est une religion d'amour, a un élève immigré (et que celui ci s'énerve), les parents rapplique dessuite pour le défendre inconditionnellement leur progéniture, jamais ils ne soutiennent ceux qui sont censés éduquer leurs enfants. C'est bien parce qu'il y a des questions de différences culturelles ou ethniques coté immigrés qui sont derrière... Ils ne veulent pas s'intégrer ... ce ne sont pas quelques ados rebelles. Ce sont des communautés... d'ou le mot communautarisme.

      Croire que 3 ados complètement tout seul contre leurs parents, leurs profs, les policiers arrivent a destabiliser tout un pays ...

      allo ! non mais allo quoi !

      Supprimer
    3. Très bien, j'ajoute : les racailles et leurs complices ou support.

      Et je suis tout à fait d'accord qu'il y a des parents indigne et qu'il faudrait trouver un moyen de leurs filer des baffes virtuelles. Il faut avouer que c'est assez complexe même si les parents sont responsables de leurs gosses mineurs et devrait être mis en cause.

      "Allo ..." ben en voilà une bien intergée, aussi conne que ses soeurs bien blanches de la generation Y (humour mesdemoiselles, je fais du yoananda).

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.