mercredi 6 mars 2013

Chavez : un résistant à l'Empire mais un bilan local plus que mitigé





Et vous pouvez aller voir d'autres indicateurs sur le google public data explorer... C'est pas très glorieux...

Maintenant, pour le monde, il a été un grand défenseur du droit des peuples à disposer d'eux mêmes, et donc un puissant opposant au Babel ou la mort, ainsi qu'au prélèvement du tribut impérial...

Quant au front de gôche qui pleure Chavez, tout en regrettant qu'il aie soutenu Khadafi, Ahmadinejad, ou encore Assad, tout ça prouve bien que ces gusses du front de gôche n'ont soit rien compris à Chavez, soit sont de parfaits larbins du Babel ou la Mort...

Soral explique ça bien mieux que moi... Chavez était un militaire, nationaliste, profondément chrétien et enraciné...





Je finirai sur ces discours de Chavez :





Malgré tous les défauts de sa politique, et ses résultats plus que mitigés, pour la sympathie qu'il dégageait, le bon fond véritable qui l'animait ainsi que ses bonnes intentions envers son peuple, son combat contre l'Empire, j'ai du mal à ne pas me sentir un peu endeuillé ce soir...

14 commentaires:

  1. Tu oublies d'énumérer tout ce qui est gratuit pour les vénézuéliens et qui n'est pas comptabilisé dans le GDP. (Santé, éducation, nourriture, même le pétrole moins cher pour ses concitoyens.)

    RépondreSupprimer
  2. de tout façon meslamoidanslefion a manger son pain blanc le jour ou l'on a eu les résultats de 2012, il a son petit électorat populaire subventionné, j'attends juste le jour ou un candidat va accoucher de ses magouilles associatif et pulvériser le PCF.

    RépondreSupprimer
  3. Un vrai résistant à l'empire
    il était en 2e position après ben laden comme homme à abattre par les USA.

    Quelques soit ces défauts il bossait pour son pays pas comme la majorité des vendu à l’internationale financière.

    Rien que pour ca il était précieux.
    Sans parler de son humour face aux plus puissants " ca sent le souffre" en arrivant à la tribuen de l'Onu après Bush..

    RépondreSupprimer
  4. Refais surface Tonio, refais surface...

    http://www.fdesouche.com/355374-immigration-le-chantage-de-chavez-a-leurope-rediff

    RépondreSupprimer
  5. Le bilan de Chavez est en fait à peu près le même que celui de nos dirigeants : naze.

    Le Venezuela n'est qu'un miroir de notre propre situation.
    - social pour acheter les votes des masses
    - construction du oligarchie
    - nationalisation (les PQ de Bernanke, c'est rien d'autre, sauf que c'est pour les kleptos)
    - endettement
    - inflation (pas déguisée cette fois)
    - désindustrialisation au profit d'un secteur (pétrole an Venezuela, branlologie pour les pays occidentaux)

    RépondreSupprimer
  6. "j'ai du mal à ne pas me sentir un peu endeuillé ce soir"

    Et tu as bien raison Disco, car les grands hommes ne sont pas monnaie courante.

    Il a, pendant 10 ans, redistribué l'argent du pétrole au plus pauvre : nourriture, logement, santé, alphabétisation.

    C'est je crois le seul pays où la population a bénéficié de la rente du pétrole. Ailleurs, le peuple ne voit rien et tout part au profit des dirigeants dans des paradis fiscaux...et ça misère...
    Certains soutiennent que c'est pas ça qu'il fallait faire. J'aurais voulu les voir aux commandes.
    Comment développer un pays sans passer par la case alphabétisation, santé, logement, nourriture ?
    Sans doute voulaient-ils une armée d'esclaves...

    Merci Monsieur Chavez.

    RépondreSupprimer
  7. Non mais faut se réveiller...S'il avait si bien redistribué l'argent du pétrole ils vivraient tous comme des princes et caracas ne serait pas la ville la plus dangereuse du continent Américain ! De plus être anti-capitaliste et vendre son pétrole aux capitalistes c'est pas le comble de l'hypocrisie ?

    Faudrait se réveiller un peu et arrêter de raconter n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut pas déconner. Fait travailler tes méninges.
      Le Vénézuela, c'est 29 millions d'habitants. Rien à voir avec les petits royaumes du gaz/pétrole comme le Qatar ou la Norvège.

      Et puis, on ne peut pas transformer en 10 ans un pays catholique de serfs en un pays protestant de petits entrepreneurs. Même en l'imposant de force (ce que n'a pas fait Chavez).

      Supprimer
    2. Heureusement que tu te caches derrière un pseudo anonyme. Ne parle pas de ce que tu ne connais pas. Contente-toi de voter Fion.

      Supprimer
    3. @Agan

      Agan, c'est quoi ça ?

      Tu es autant anonyme que les autres.

      @Anonyme 7 mars 2013 15:07

      Pas bête comme remarque !

      Supprimer
    4. je suis d'accord avec anonyme de 11:56
      on parie que sa famille est milliardaire avec des comptes a l'étranger?

      Supprimer
    5. Oui, paris tenu !

      Et là effectivement Chavez sera à ranger dans la catégorie des prêtres pédophiles, pompiers pyroman, flics voyou.

      Dans le cas contraire, serais-tu prêt à reconnaître que c'était un homme juste ?

      Supprimer
  8. Dangereux Venezuela : http://www.routard.com/forum_message/1894068/venezuela_franchement_a_eviter_trop_dangereux_mon_experience.htm

    RépondreSupprimer
  9. un billet émouvant de François Asselineau sur H. Chavez et qui donne à réfléchir :

    https://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/le-venezuela-avant-et-apr%C3%A8s-hugo-ch%C3%A1vez/10151297000257038?_fb_noscript=1

    --neuneu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.