samedi 2 mars 2013

Dieudonné et Bernard Henri Levy

Bon allez je suis chaud aujourd'hui. Je sifflote un fitou des familles, je suis prolixe.

Avant toute chose, il me semble indispensable d'en rajouter une couche, sur l'origine des 500 millions d'euros de fortune personnelle estimée de BHL, grand apôtre devant l’Éternel des doigts de l'homme (le majeur surtout)...

Wikipedia - Bernard-Henri Lévy - La Becob
De 1995 à 1997, BHL prend les rênes de la Becob, société d'importation de bois précieux africain, l’affaire familiale qu’il codirigeait de fait depuis plusieurs années et dont Guy Carlier était le directeur financier de la fin des années 1970 jusqu'à 1982. La Becob opérait en Côte-d'Ivoire, au Gabon, au Cameroun. En mars 1998, le magazine Entrevue décide d’envoyer une équipe enquêter sur la Becob, mais leur reportage ne sera jamais publié, BHL étant intervenu directement auprès d’Arnaud Lagardère, propriétaire du journal, pour faire passer le reportage à la trappe.

Notez bien au passage l'apparition de Guy Carlier en tant que directeur financier de ce furoncle impérialiste, bien pensant de gôche trade mark labélisé France Inter...

Là dessus, du grand Dieudonné, cet humoriste-qui-ne-fait-plus-rire-personne...



Au passage, notez bien le "quand la canne à sucre ça marchera plus, faudra les faire chanter, y'aura encore un billet à faire"... Imposture du rap, toussa toussa   

3 commentaires:

  1. Tu es parfois perché tellement haut disco que l'on a des difficultés à voir le coup d'après ;-)

    Le père Grillo avec son M5S ça quand un peu plus de classe qu'une liste antisionniste!

    Je préfère quand tu me parles de la common decency ou de la permaculture... Mais je t'encourage à continuer ce petit blog subversif ;-)

    Xion

    RépondreSupprimer
  2. Guy Carlier labélisé France Inter ... de 2006 à 2007 puis de 2007 à 2008 RTL et de 2009 à 2011 Europe1. Toujours les gros clichés comme avec Canal.

    Que la direction des journaux radio TV et autres soit vaguement sur la même ligne OK, mais la masse des journalistes j'en doute. Maintenant faut manger, un journaleur qui soutient Dieudonné ou le complot du 11/09, il sait que ça va faire tache même chez les spectateurs donc il s'abstient d'en rajouter.

    Quand tu es en clientèle, tu évites de balancer tes vérités, faut manger tout de même, inutile de se fâcher avec tout le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " inutile de se fâcher avec tout le monde."

      ouais, surtout avec ton patron,

      "faut manger tout de même", même si c'est du cheval en lasagne?

      Et si je dis que Dieudonné m'a fait rire je dois m'excuser aussi?

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.