mercredi 6 mars 2013

El Presidente Hugo Chavez n'est plus

El Presidente Hugo Chavez n'est plus
Radio Canada, 05/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le président vénézuélien Hugo Chavez est mort à l'âge de 58 ans après avoir lutté pendant deux ans contre un cancer. Élu une première fois en 1998, il aura mené pendant près de 15 ans sa « révolution bolivarienne ».

8 commentaires:

  1. Une triste nouvelle.
    Viva Chavez !

    RépondreSupprimer
  2. Le point positif du Système est que la memory span est réduite au minimum.

    En d'autres termes, quelques jours de grosse caisse sur le défenseur (pourri) del pueblo (pourri)... et zou... on l'aura ensuite totalement oublié.

    Et c'est tant mieux.

    Car se présenter socialiste, faire le clown façon bolero olé viva la revolucion pancho vila c'est facile... quand on utilise simplement des montagnes de frics provenant du pétrole.

    Exactement comme au MO... Et qui a dit qu'ils étaient éclairés dans cette région, gouvernants et gouvernés ? Hum ? Tous dégénérés.

    Donc voilà. La manne, la corne d'abondance, évidément ça aide à :
    -se faire élire
    -et ensuite faire le zouave de la revolution.

    Mais fondamentalement c'est quoi le Venezuela ?

    Rien. Un petit pays d'amérique latine, 28 millions de mecs, envieux et faciles à acheter.

    Chavez a acheté, comptant, sa "revolucion". C'est un petit VRP du clientélisme.

    Le pays est dans un état catastrophique (regardez la dernière dévaluation "surprise")... aux mains d'un gang de copains dégénérés et corrompus... mais qui ont eu le trait de génie... d'étendre le cercle des profiteurs en filant du pognon à "el pueblo".

    L'argent "gratuit"... Voitures, esssence ne coûtant rien, téléphones... la belle vie.

    Mais tout cela ne fait pas avancer une économie, ni ne créé un "mythe" et encore moins une "revolucion".

    RépondreSupprimer
  3. Des rentiers du Pétrole....
    Et ce ne sont pas les seuls.

    J'admire ainsi de plus en plus les Japonais et les Coréens....
    Banzaï !

    RépondreSupprimer
  4. pourquoi les Pinochet et autres Somoza vivent 'ils plus longtemps?

    certe la gestion du Vénézuella n'est pas exemplaire mais donner de l'argent au peuple quand on en a c'est quand même mieux que de ne rien donner du tout.

    grolandais31

    RépondreSupprimer
  5. C'est peu être plus facile quand on a du pétrole, mais c'est quand même mieux que de laisser les multinationales du pétrole engranger des bénéfices qui ne servent qu'aux actionnaires

    RépondreSupprimer
  6. Un grand homme, quoi qu'on en pense.

    RépondreSupprimer
  7. oui, un sacré grand bonhomme ! il aura eu le grand mérite de redonner confiance et dignité à son peuple en réduisant drastiquement l'illettrisme, en impliquant les gens dans la politique (au sens de la vie de la cité, c-à-d de leurs propres vies), en créant des services sociaux minimaux, notamment pour la santé.

    Rude tâche pour son successeur qui devra continuer à développer cela tout en s'attelant à construire une économie viable à long terme.


    --neuneu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.