lundi 25 mars 2013

Grande-Bretagne : Cameron s'attaque à l'immigration

Il avait annoncé, comme Merkel, la fin du multi culturalisme. Et visiblement, il agit.

Cameron est obligé de s'attaquer à l'immigration-qu'elle-est-une-chance...

Surement que la montée dans les sondages de Farage et de l'UKIP y est pour beaucoup. Parce que les kleptocrates conservateurs, eux, ne vont pas être très contents de ne plus avoir du gueux à exploiter... Pire, ils pourraient être obligés de faire de la croissance par habitant, plutôt que de se contenter de juste faire de la croissance des habitants pour faire augmenter le flux de travail salarié/actes de consommation marchands.

A sharp fall in immigration is a significant success for Theresa May
The Telegraph, Thomas Pascoe, 28/02/2013 (en Français texte en français )
→ lien
The quietly impressive Theresa May won another victory this morning when the net migration figures for the year to July 2012 were published. Net immigration was down 34pc to 163,000 from 247,000 the year before.

In detail, the numbers suggest that the Home Secretary is focusing on the right areas. The number of people arriving on a student visa – a category rife with abuse prior to the Coalition crackdown – has fallen by 20pc. News that in future the UK Border Agency will interview 100,000 students from countries associated with a high risk of student visa fraud will help extend this trend.

Given that the target the Coalition set itself was to reduce net migration from non-EU countries to below 100,000 by 2015, today's figures suggest that they are on track.



Grande-Bretagne : Cameron s'attaque à l'immigration
Le Point, 25/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Dans une interview exclusive au "Daily Express", le Premier ministre britannique a annoncé une série de mesures restrictives pour tous les nouveaux arrivants.

"The family of hell", "la famille de l'enfer", titrait ainsi récemment le journal, photo d'un jeune Palestinien faisant un bras d'honneur à l'appui, pour illustrer ce cas d'une famille très nombreuse du Proche-Orient venant d'obtenir une coquette maison de 80 mètres carrés en guise de logement social, sans travailler et en exaspérant le voisinage par de nombreuses nuisances...

Plus question d'avoir un accès immédiat au NHS, le système national de santé, ni au logement, ni aux allocations familiales... Désormais, il faudra avoir cotisé un certain temps pour y avoir droit, mais le Premier ministre n'a pas précisé combien. Finie aussi l'aide juridique gratuite et automatique pour les plus démunis en cas de passage devant les tribunaux, il va bientôt falloir être résident sur le sol britannique. Cameron en est sûr : cette simple dernière mesure permettra déjà au pays d'économiser deux milliards de livres.

Et ce n'est sans doute pas fini : "Nous ne voulons plus des gens qui ne viennent pas ici pour travailler, mais pour profiter du système. Et je l'ai dit la semaine dernière aux Indiens quand j'étais à New Delhi : nous ne voulons pas non plus d'étudiants qui, après l'université, prennent sur notre sol des emplois non qualifiés et s'installent pour des siècles dans le pays. Ce n'est pas notre intérêt national. Notre message est très clair : nous voulons une immigration qui profite au pays. Ces mesures ne sont donc qu'une première étape. J'ai demandé à tous les ministres de réfléchir à des idées nouvelles pour limiter l'immigration dans tous les domaines, a déclaré le Premier ministre. Je leur ai dit : pensez comme les conservateurs que vous êtes".

Les nouveaux immigrés ne sont pas la seule cible du Premier ministre. David Cameron a aussi annoncé qu'il envisageait de nouvelles réductions des prestations sociales pour les chômeurs de longue durée, une manière, là aussi, dit-il, "d'entendre la voix de ceux qui travaillent dur et contribuent au pays pendant que d'autres ne font rien".

Pour rappel :


Sinon, chez nous, les élites frères la truelle à 10 000€ d'argent (public) par mois continuent leur petit ronron ripoublicain comme d'habitude...

5 commentaires:

  1. Ce qui tendrait à dire que ce n'est pas un complot, mais une erreur ...
    Sarkozy avait dit la même chose "echec du culturalisme" et probablement qu'il aurait fini par prendre les même mesures.

    Vite, qu'on en finisse avec ce fou incompétent de Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Probablement", oui sûrement dans 25 ans.

      D'ailleurs, probablement qu'Hollande aussi prendra un jour les même mesures.

      Et il est tout aussi probable que ces mesures soit dérisoires.

      "Nous voulons une immigration qui profite au pays !" Comme, par exemple, les travailleurs émigrés des années 60 en France ?

      Bravo, il a tout compris !

      Supprimer
    2. https://resistanceinventerre.wordpress.com/2013/03/25/quand-sarkozy-arrosait-la-police-employer-moins-pour-depenser-plus-62-49-et-22-millions-au-final/

      Ah oui, il nous manque notre majesté à talonnette.

      Supprimer
    3. Sarkozy aurait fait exactement la même chose que Hollande.
      C'est juste le style qui change. Un qui fait les choses en douce en se faisant passer pour un gentil bisounours. L'autre bombe le torse, joue aux durs mais il finit par faire la même chose.
      Cameron est un clône de Sarkozy. Il joue juste aux durs avec des promesses de référendum et de mesures migratoires, parce que Farage le menace dans les sondages. Mais il ne fera rien.

      Supprimer
  2. Certes 163 000 par an c'est moins que 247 000... mais ça reste stupéfiant...

    Et puis il faudrait voir les chiffres sur plusieurs années pour comparer.

    Mais c'est très élevé

    Bref Cameron fait son Mélanchon : "oh l'opinion s'énerve un peu sur un sujet (l'immigration) zou j'y vais".

    Que des effets d'annonces, rien de concret.

    Et de toute façon, dire "je suis superman, avec moi on passe de 247 à 163 000..." c'est pathétique.

    163 000 X 10 ans = 1,63 million. Des jeunes. Qui feront des enfants. Population totale actuelle 63 millions (avec des vieux).

    C'est la même chose en France...mais en pire : car la France subit en plus une immigration clandestine ahurissante. Alors que le UK est relativement protégé.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.