lundi 11 mars 2013

Jacques Delpla : l'Italie va faire défaut dans les deux ans

Bon je passe sur la logorrhée verbale habituelle anti Grillo, pour cause d'insoumission au Babel ou la mort, mais le message principal est quand même que la majorité des italiens a voté contre l'euro et le remboursement de la dette, et que pour Delpla, l'Italie va faire défaut dans les deux ans...

Jacques Delpla
BFM Business, 11/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien 



Sans surprises, le système déterre tout ce qu'il trouve sur Grillo :
L'entourage de Beppe Grillo mêlé à des affaires opaques au Costa Rica
AFP via Libération, 11/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Un hebdomadaire italien révèle l'existence d'une nuée de petites sociétés à l'activité mal définie dont les proches du leader du «Mouvement cinq étoiles» se partagent les postes à responsabilité.

Le plus proche entourage de Beppe Grillo, grand pourfendeur de la classe politique italienne, est impliqué dans des affaires troubles au Costa Rica, sous couvert de société écrans, écrit vendredi l’hebdomadaire L’Espresso.

Selon une enquête signée de trois journalistes du journal de gauche, Walter Vezzoli, chauffeur, garde du corps et assistant de Beppe Grillo, ainsi que Nadereh Tadjik, la belle-sœur du leader du Mouvement cinq étoiles (M5S), «gèrent 13 sociétés presque toutes basées à Santa Cruz (...) la plus touristique des provinces» du Costa Rica.

Beppe Grillo n’est pas impliqué directement dans ces affaires, qui ne sont d’ailleurs pas illégales, mais ces informations font grand bruit en Italie, ternissant l’image de l’ex-comique qui se présente comme un pur et un dur, pourfendeur de la classe politique corrompue en Italie.



A noter aussi qu'à l'aube de l'élection, 26% des allemands veulent sortir de l'euro :
Rise of the Eurosceptics in Germany; One in Four Would Vote for Anti-Euro Party
Mish's Global Economic Trend Analysis, Mike Shedlock, 11/03/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
With the EU scrambling to contain anti-euro sentiment in Italy, there has been a notable rise of euroscepticism in other places, even Germany. Reuters reports One in four Germans would back anti-euro party.
One in four Germans would be ready to vote in September's federal election for a party that wants to quit the euro, according to an opinion poll published on Monday that highlights German unease over the costs of the euro zone crisis.

The poll conducted by TNS-Emnid for the weekly Focus magazine showed 26 percent of Germans would consider backing a party that wanted to take Germany out of the euro and as many as four in 10 Germans in the 40-49 age bracket would do so.

5 commentaires:

  1. "Beppe Grillo n’est pas impliqué directement dans ces affaires, qui ne sont d’ailleurs pas illégales".
    Je répète: il y a quelque part des affaires légales, affaires dans lesquelles BG n'est pas impliqué. Quelle accusation, c'est du très lourd! S'ils n'ont pas trouvé mieux, c'est que le type n'a même jamais grugé le bus une fois dans sa vie...

    RépondreSupprimer
  2. Waf! Encore un Cassandre. Tous les pseudos spécialistes n'arrêtaient pas de prévoir le défaut de la Grèce depuis des années. Où est-il ce défaut? Foutaise tout cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la grèce a déja fait défaut,ça a du t'échapper ,mais la dette a été"restructurée"une première fois l'année dernière.l'irlande vient de faire défaut...

      Supprimer
  3. Mais la Grèce a fait défaut :)
    Un "défaut selectif". C'est à dire pas à 100%, pas pour la BCE mais pour les banques volontaires.
    Quand à notre rugbyman-économiste, il est très sympathique, il a des idées inovantes. Maintenant on peut discuter sur la poursuite de la finance-ponzi du système. Mais enfin il a rappelé un principe simple : si tu gagnes 1 tu dépenses 1 et pas plus.

    RépondreSupprimer
  4. La sortie des allemands del'euro permettrait en effet de retrouver une monnaie (et des salaires) correspondant à la productivité réelle de la nation France et de donner un uber-coup de boost a l'industrie italienne (qui est en meilleur état que l'industrie francaise.)

    Mais attention à l'inflation (au moins 20/25% sur les produits importés si parité euro dollar.)

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.