lundi 18 mars 2013

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie

Journal hebdomadaire de Voix de la Russie
18/03/2013 (en Français texte en français )

5 commentaires:

  1. Lundi 18 mars 2013 :

    Chypre : le plan de sauvetage inquiète les marchés, le vote reporté à mardi.

    Le Parlement chypriote a reporté à mardi son vote sur le plan de sauvetage européen, très impopulaire sur l'île, dont la clause sans précédent prévoyant de prélever une taxe sur tous les dépôts bancaires fait trembler les marchés financiers.

    Compte tenu des discussions en cours, le Parlement a une nouvelle fois reporté son vote à mardi en fin d'après-midi. Les banques devraient rester fermées encore plusieurs jours, pour éviter une ruée aux guichets.

    Les débats risquent d'être houleux, le parti communiste Akel (19 députés), et les socialistes de l'Edek (5 sièges) ayant d'ores et déjà rejeté le plan de sauvetage, également critiqué au sein du Diko (centre-droit, 8 sièges), allié du parti de droite Disy (droite, 20 sièges) du président.

    "Si l'accord est rejeté, alors nous nous retrouverons très probablement hors de l'Europe et nous devrons repartir de zéro", estime l'économiste chypriote Simeon Matsi.

    http://www.boursorama.com/actualites/chypre-le-plan-de-sauvetage-inquiete-les-marches-le-vote-reporte-d7f1c7a7b42e43ff5281c5dee3cef8ed

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la!

    Ce serait tellement dommage de sortir d'une dictature qui vous pousse à voler vos concitoyens, de sortir d'une monnaie qui n'a pas encore montrer tout ce qu'elle pouvait faire...

    oh la la!

    RépondreSupprimer
  3. "Voix de la Russie" a omis de nous informer de la scandaleuse taxe décidée par la BCE pour renflouer les banques de Chypre .
    En effet, cette taxe vise délibérément les mafieux russes planqués dans ce paradis fiscal (et au détriment des retaités britaniques).
    "Cela ressemble à une confiscation de fonds étrangers", a protesté le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.
    Le courage affiché par la chaîne semble bien timoré quand l'oligarchie est mouillée.

    RépondreSupprimer
  4. Bouh les affreux racistes. Les méchants russes. Ils n'y comprennent rien.

    A part ça ? Tout va bien. A quelques km de Paris. Répétez après moi : tout va bien. Un samedi soir comme un autre.

    *************************

    Un groupe d'une vingtaine de jeunes a attaqué une rame du RER D samedi au niveau de la gare de Grigny-Centre dans l'Essonne, agressant plusieurs passagers, a-t-on appris lundi 18 mars de sources concordantes.

    Samedi vers 22 heures, entre 20 et 30 personnes ont attaqué un RER stationné en gare de Grigny-Centre. Ils sont entrés dans la rame et s'en sont pris aux gens qui s'y trouvaient pour les forcer à leur remettre portables et argent, a expliqué une source policière. Une dizaine de personnes ont été agressées.

    "CE N'EST PAS HABITUEL"

    "J'étais dans le RER en direction de Corbeil-Essonnes, et à Grigny nous avons entendu beaucoup de bruits et de cris et nous avons vu des gens courir sur les quais", a déclaré un jeune homme sous couvert d'anonymat. Après avoir tiré le signal d'alarme, les jeunes gens, qui avaient le visage dissimulé, sont passés de wagon en wagon et ont attaqué "le plus de monde possible", a-t-il expliqué.

    "Moi j'ai pris un coup de poing et du gaz lacrymogène dans les yeux. Ils ont arraché le sac à main de mon amie et m'ont pris mon argent. C'était rapide, violent et cela avait l'air très organisé", a ajouté ce jeune homme, étudiant à Evry. "Cela ressemble à une attaque de diligence de l'époque moderne", a estimé une source policière. "De cette ampleur, ce n'est pas habituel." Le commissariat de Juvisy a été chargé de l'enquête.

    RépondreSupprimer
  5. Lundi 18 mars 2013 :

    Chypre : les banques de l'île vont rester fermées jusqu'à jeudi.

    Lisez cet article :

    Le Parlement chypriote a reporté à mardi son vote sur le plan de sauvetage européen très impopulaire sur l'île, dont la clause sans précédent prévoyant de prélever une taxe sur tous les dépôts bancaires fait trembler les marchés financiers.

    Malgré ce report, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant le Parlement en milieu d'après-midi, clamant : "non à l'euro", ou encore : "L'Europe existe pour ses peuples, pas pour l'Allemagne".

    Pour éviter une ruée aux guichets, les banques de l'île vont rester fermées jusqu'à jeudi, selon un responsable de la Banque centrale.

    http://www.romandie.com/news/n/Chypre_le_plan_de_sauvetage_inqui_les_march_le_vote_report_RP_180320131749-30-334569.asp

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.