vendredi 15 mars 2013

La classe moyenne US disparaît

On The Progressing Extinction Of The US Middle Class
ZeroHedge, 14/03/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

11 commentaires:

  1. C'est un peu fatal, qu'est-ce qui est plus compétitif ?

    - une boite avec des salariés mal payé et un propriétaire bien payé qui peut investir et se battre sur les prix,

    - un boite où les salariés sont mieux payé mais où l'investissement est plus faible et la guerre des prix impossible.

    Il y a eu une époque où un salarié mieux payé était plus productif mais dans une période de chômage massif, ce n'est plus vrai dans la plupart des cas.

    De toutes façon, est-ce qu'un employé à 1650 euros peu produire 50% de plus qu'un employé à 1100 euros sur la même duré de travail ?

    Messieurs, baissez vos salaires, nos entreprises se porteront mieux ! Et si vos concurrents font pareil, il faudra de nouveau les baisser, SOYEZ RESPONSABLE, votre patron vous remercie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'etait un message du gouvernement.

      Supprimer
    2. Qui achète la production quand plus personne n'a de quoi consommer, les martiens?? L'économie sera fleurissante quand les pauvre setront indigents et les classes moyennes pauvres!! Soyez responsable accélérez la mort du système, la planette vous remercie!!
      Baisse tendancielle du taux de profit (merci Marx): C'est un peu fatal une offre compétitive sans demande solvable!!
      Bienvenu dans une économie absurde: plus de consommation=plus de croissance=plus de capitalisme!!!

      Supprimer
    3. pratiquer la devaluation salariale avec un euro fort, c'est comme pisser dans la tirelire en esperant y voir sortir des liasses de billets! la deflation salariale poussée a ses extremes, c'est nous ramener aux salaires grecs tout en bradant/detruisant le patrimoine industriel et en conservant un niveau du cout de la vie mortifere...Au final, le patron ne vend plus et met les clés sous la porte et s'en va rejoindre ses propres ouvriers. Si tu es patrons d'une grosse boite du cac40 tu externalises tes benefices en irlande et tu contribues ainsi au délitement de l'economie nationale...mais tu t'en fous puisque , tout comme le patron, l'argent est apatride .Si l'idée consensuelle d'une croissance exponentielle dans un monde finis me choque, l'idée d'une devaluation competitive menée tous azimuths -sans aucun protectionnisme- internationalement dans l'unique perspective de conserver des marges me choque tout autant. La robotique, de meme, permet l'optimisation des couts de productions mais poussée a ses extreme detruit le vivier de consommateurs qui justifiait la production: quand on est chomeur en fin de droit et que l'etat ne supplé plus du tout financierement (chute des recettes fiscales), il ne reste plus que les poubelles pour se nourrir ou faire du troc (cf les grecs actuels). Etre responsable impliquerait de prendre en compte les disparités macro economiques et d'appliquer des reponses protectionnistes (cf Maurice ALLAIS) adaptées.Les patrons tout comme leurs salariés constituent un corps social, un biotope economique a préservé, ce qui implique un respect/communication mutuel entre le cerveau et les organes afférents.

      Supprimer
    4. Sans blague ?

      Ben alors, il va falloir se réveiller et changer rapidement de système, parce qu'aujourd'hui, c'est comme ça que ça marche ... et ça s'emballe.

      On peut peut-être commencer par un contrôles de capitaux et une monnaie nationale. Histoire d'éviter la fuite des capitaux, de dévaluer à la hauteur de notre mérite et de rééquilibrer le commerce extérieur :

      Un commerce libre ET équitable, l'un sans l'autre nous conduira à l'esclavage.

      Après, il sera toujours temps de s'attaquer aux inégalité de revenus au niveau national. Oui, parce que si Tonio est sous payé et que un bout de sa part revient à un tamponne papier, au niveau macro, ça ne change rien.

      Anonyme 15 mars 2013 09:40

      Supprimer
    5. Non c'est comme cela ne marche plus et que le système meurt en accélérant sa folie destructrice!!!
      Je vous site c'est tellement beau que cela me donne des frissons:
      Messieurs, baissez vos salaires, nos entreprises se porteront mieux ! Et si vos concurrents font pareil, il faudra de nouveau les baisser, SOYEZ RESPONSABLE, votre patron vous remercie.
      Laissons les salaires baisser et produisons plus, les prix chuteront faute de débouché, les profits chuteront, les marges suivront : c’est beau cette fois en la politique de l’offre !!
      Donc votre solution à la crise de solvabilité des pays développés (état, ménages, entreprises non financières):c'est la déflation!! A qui allez-vous vendre ??? Des entreprises sans clients c’est une nouvelle mode !!
      Depuis 2008 l'économie mondiale est insolvable, elle vie en état de mort clinique sous perfusion des banques centrales!!!
      Nous sommes entré dans un trou noire économique !!!
      Ne changeons surtout rien à cette logique mortifère et laissons le système s'effondrer sur lui-même!!!

      Supprimer
    6. (anonyme 12:52) Entierement d'accord avec toi!, non seulement le systeme est insolvable mais il recelle en son seins une puissance intrinseque de destruction massive qu'on ne peut la quantifier ni meme véritablement lui trouver une correspondance historique parfaite.Il y aurait comme un horizon du concevable...une difficulté a lever le voile sur notre future réalité collective, bien que nous pressentons nos existences irréméDIABLEment aspirées par ce "trou noir économique", vortex qui ébranle nos consciences et nous oblige a y répondre activement...notre instinct de survie nous y convie fortement. Helas nombre de nos semblabes sont encore loins d'avoir franchis le rubicon du dénis de réalité. Désirer s'affranchir de notre "servitude volontaire" (La Boetie) ressort du cheminement initiatique, ce qui implique une double dimension Humaine de dépassement de sois (Maslow): cognitive/spirituelle (coeur-conscience) .Le systeme va, certes, s'effondrer mais les Maitres de cet ancien monde fairont tout ce qui leur semble necessaire pour l'accompagner et conserver ainsi "la main invisible" (A.Smith) qui avait si bien guidé et soumis notre existence... Notre seul espoir et leur unique véritable faille c'est leur ORGUEIL!. Orgueil a croire qu'ils controlent "la roue de la vie" comme des dieux autoproclamés. " le crepuscule des dieux" ,qui sait, est peut etre plus proche qu'il n'y parait...Je nous le souhaite a tous!!

      Supprimer
    7. Bande de gôchistes communistes !
      Vous voulez mettre encore plus de contrôle gouvernemental ?
      Ça ne peut finir qu'en EURSS, votre idée...

      C'était un message du libéralisme à tout prix. ;)

      Lewu

      Supprimer
  2. Bonjour Tonio,
    Une interview de Michéa : http://www.reporterre.net/spip.php?article3971.
    L'Empire vivra tant que les veaux, gueux ou bobo que nous sommes se crêperont le chignon sur le choix des boucs émissaires (fonctionnaires, patrons, étrangers, etc...).
    Bref prenons les mots pour se qu'ils sont : "Lève toi et marche". Phrase très anarcho-libertaire en fait.
    Bon we

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1
      Chercher des boucs émissaires pour leur taper dessus ne résoudra rien si ce n'est faire monter les tensions et déboucher sur le chaos.
      Ce qu'il faut ce sont des solutions, les exposer, en débattre, et choisir un modèle de société.

      Supprimer
    2. Très juste finissons-en avec nos luttes d'idiots utiles au système!!
      Quel est le crime?
      La libre circulation des biens et des services provoque les délocalisations, la désindustrialisation et la déflation salariale (cf le premier post de la file).
      La libre circulation des capitaux qui fuit pour des pays à bas coût puisque cela favorise forcément l’investissement chez le moins disant social et fiscal.
      La libre circulation des personnes qui là encore favorise la déflation salariale car l’immigré fait son boulot et ferme sa gueule, sinon plus de boulot et donc plus de titre de séjour.
      A qui profite le crime ?
      A la ploutocratie et à l’oligarchie politique
      Le jour où chacun prendra conscience que l'ennemie c'est la ploutocratie et l'oligarchie politique qui lui est inféodée, on pourrait régler les autres problèmes qui en découle ensuite!!
      La lutte doit être celle des 99,9% contre les 0.1%...

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.