samedi 2 mars 2013

La France Orange Mécanique, ça n'arrive pas qu'aux autres

La France Orange Mécanique, ça n'arrive pas qu'aux autres
La lime, Fboizard, 02/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Quelqu'un de mon entourage s'est fait braquer dans une boulangerie. Heureusement, que des dégâts matériels et la caisse envolée.

La première pensée qui vient, après l'émoi initial, c'est la colère. On a l'impression de vivre la chute de l'Empire Romain, de ne plus être protégé, que la société est dissoute par des forces maléfiques. «Sur chaque viol impuni, sur chaque braquage tranquille, sur chaque tabassage jugé avec indulgence, sur chaque meurtre excusé, Taubira j'écris ton nom».

5 commentaires:

  1. C'est pire que la chute de l'Empire Romain. Parce que si l'État actuel était vraiment faible, les citoyens pourraient se défendre eux-mêmes face aux voyous, et pourraient s'organiser en milices. OK, ce serait davantage le Far-Ouest, mais au moins les crapules y réfléchiraient à deux fois avant de commettre leurs violences.
    Le problème, c'est que l'État sait se montrer présent et impitoyable envers ceux qui se défendent, et cela les citoyens l'ont parfaitement intégré. Si vous faites du mal à un voyou, il y aura une enquête policière minutieuse (c'est pas que les policiers auront quelque chose contre vous, non, ils feront juste leur devoir, ils obéiront aux ordres, on connaît la chanson...), et un juge franc-mac qui vous condamnera à une lourde peine et/ou à une amende ruineuse.
    De l'autre côté, la justice sera systématiquement clémente envers les voyous, et ceux-la eux-aussi l'ont parfaitement intégré

    RépondreSupprimer
  2. La peur, la terreur et la colère sont elles un fardeau plus lourd que la mort.
    Notre vision du monde nous a conduit là où nous sommes.
    Seul ceux qui respect la nature des choses et qui sont d'accord de payé le prix de leur actions s'en sortirons...

    Notre avarice donne des arguments aux voleurs.
    Notre injustice donne des arguments aux violeurs.
    et notre cynisme voudrais interdit les seuls joies qui maintiennent en vie le pauvre
    et nous transformer en système eugéniques génocidaire démocratique.

    Un peu de bon sens! Si on ne peut pas éradiquer ce qui repousse sans cesse. Il ne nous reste plus comprends son utilité et ses limites...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que tu es a coté de la plaque.il y a des sociétés moins permissives que d'autres.si un viol est puni de 5 ans de prison(donc la moitié avec remises de peines),ça ne dissuade pas.un meurtre peut etre puni de 7 ans de prison suivant les circonstances,pas vraiment dissuasif.les peines de deux ans max ne sont pas effectuées,ça ne dissuade pas trop.pour moi tout se joue a l'école,c'est la qu'on a une faille

      Supprimer
  3. Les bloggeurs, vous êtes des gros narcissiques. Il suffit qu'une connaissance d'un bloggueur assiste à un braquage dans un boutique, et c'est le signe irréfutable de la fin la civilisation.

    Toc! Toc! Toc! Réveillez-vous! C'est pas nouveau les braquages de boutiques. Il faut peut-être avoir le privilège d'avoir grandi dans un milieu populaire pour le savoir.

    RépondreSupprimer
  4. ça c'est sur les fonctionnaires vont protéger celui qui est derrière les lunettes à 5 ou 6 puis aller derrière le comptoir tout le reste de la journée.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.