mercredi 27 mars 2013

La Slovénie en perdition / la bourse grecque reperd 20% en quelques jours

The Next Cyprus?
ZeroHedge, 27/03/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
In the seven days since Slovenia's new government has been in power, their 10Y bond has seen its yield explode over 120bps as the investing world searches for the next 'Cyprus'-like land-mine.




Breaking: Greece
ZeroHedge, 27/03/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Greece has re-entered a bear market. Its stock market, after seven months of exuberance has dropped 20% in the last month. Greek government bonds are also in trouble as the no-brainer trade is now at three-month lows (with its price also down 20% from just a week ago). It would seem that 60% youth unemploymet may actually mean something once again...

1 commentaire:

  1. Mercredi 27 mars 2013 :

    La banque slovène Nova Ljubljanska Banka (NLB) est en faillite totale. Moody's a dégradé le 13 mars la note de la banque Nova Ljubljanska Banka de B2 à Caa2, au rang de valeur ultra-spéculative.

    Les taux d'intérêt des emprunts slovènes à dix ans ont continué à augmenter mercredi, face aux craintes d'une demande d'aide européenne de la Slovénie. Ils ont frôlé la barre symbolique de 7%, jugée intenable à long terme pour un pays, contre un peu plus de 6% mardi et seulement 5% la semaine dernière.

    Lisez cet article hilarant : vous allez voir, c'est à mourir de rire !

    Slovénie : le Premier ministre exclut une demande d'aide internationale.

    La Slovénie n'a pas besoin de demander une aide internationale après Chypre, a estimé mercredi le nouveau Premier ministre de centre-gauche Alenka Bratusek, affirmant que la priorité de son gouvernement sera de réformer le système bancaire slovène.

    "La Slovénie est capable de s'en sortir toute seule", a clamé Alenka Bratusek au Parlement, lors d'une session de questions au gouvernement.

    "Le redressement de notre système bancaire est notre principale priorité, et le ministre des Finances y travaille jour et nuit", a-t-elle ajouté.

    Le ministre Uros Cufer, ancien analyste du principal institut bancaire du pays Nova Ljubljanska Banka (NLB), dispose "de bonnes connaissances en la matière".

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/afp-00510106-slovenie-le-premier-ministre-exclut-une-demande-d-aide-internationale-553120.php

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.