mercredi 13 mars 2013

Le Japon progresse dans l'exploitation des hydrates de méthane du fond des océans

Le Japon trouve une nouvelle source d'énergie
Ria Novosti, 13/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le Japon est le premier pays du monde à avoir produit du gaz à partir de l'hydrate de méthane présent dans les fonds marins, indique un communiqué mis en ligne mardi sur le site de l'Agence japonaise pour l'énergie et les ressources naturelles.

Un premier volume expérimental de gaz a été produit près de la péninsule d'Atsumi (littoral est de Honshu) par le conglomérat nippon JOGMEC (Japan Oil, Gas and Metals National Corporation).

Le Japon envisage de lancer au cours des six prochaines années la production industrielle de gaz à partir d'hydrate de méthane. Depuis 2001, le pays a investi des centaines de millions de dollars dans le développement de cette technologie. Tokyo compte utiliser cette dernière pour résoudre ses problèmes énergétiques après l'accident survenu mi-mars 2011 dans la centrale nucléaire de Fukushima. Depuis, le pays est obligé d'importer des hydrocarbures pour subvenir à ses besoins en énergie.

5 commentaires:

  1. Génial !

    Alors dans gaz à effet de serre, on a 5 gaz : H2O, CO2, N2O, O3 et ... (roulement de tambour) CH4 !

    Quezaco CH4 ? oh, du méthane !

    "Or le méthane (CH4) a un pouvoir de nuisance beaucoup plus élevé que le CO2 en tant que gaz à effet de serre."

    Bon, pas de jaloux l'hydrate de méthane contient aussi du CO2.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le gaz naturel c'est quoi ?

      On devrait tous retourner à l'agriculture vivrière car le progrès, c'est mal !

      Supprimer
    2. C'est sûr que on vit en plein progrès, demande à Tonio quand il se balade dans la rue comme le progrès l'émerveille.

      C'est pas comme si on achetait des bidules dont la plupart sont à la poubelle dans les 6mois.

      Ce qui m'a toujours fasciné, c'est les nanas avec leurs sacs à main. Ça coute un bras et si elle n'en achete pas un tout les 3 mois, elle sont mal. C'est moi ou elles sont sous l'emprise d'un truc bizarre ?

      Supprimer
  2. C'est loin des iles Senkaku ces ressources ? Ca expliquerait peut être l'eintérêt des chinois pour ces iles...

    RépondreSupprimer
  3. Une chimère de plus…

    C’est incroyable!
    Ces pays en fin de course économique, à un doigt de l’éffondrement civilisationnel.
    Ils découvrent (inextrémiste) des moyens révolutionnaires d’indépendance énergétique.

    Peut importe si,
    Au final à l’instar du gaz de schiste, cela soit une catastrophe écologique, doublée d’un fiasco économico-financier .
    (pour cause de prix réél caché d’extraction prohibitif.)

    Les USA tiennent sur ce mensonge subventionné.
    Et pour le Japon, l’essentiel est de faire comme si...

    Ah, la haute-technique nipone va une fois de plus sauver le bon peuple.
    ...Du pur manga!

    NB: Les plus cons se ne sont pas ces manipulateurs.
    Mais bien les abrutis qui donnent du crédit à de telles déclarations!
    Grace à eux, ce grand cirque mondial peut continuer et… le transfère de richesse de plus belle, avant LE GRAND SOIR!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.