vendredi 22 mars 2013

Le jardin fainéant

Le jardin de Denis Pépin
Slience ça pousse, 20/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien

6 commentaires:

  1. Je paierais cher pour qu'une boite me le mette en place et me forme pour l'entretien.

    Partir de zéro n'a vraiment rien à voir avec la fainéantise !

    J'utilise déjà l'herbe de tonte pour faire du paillis, c'est efficace à 80% mais il reste toujours 20% qui passe à travers. Sans parler des saloperies qui pousse à l'horizontal.

    Et les fourmis et les escargots ...

    Je ne demande qu'à y croire (et j'y crois) mais je demande à voir.

    Dans mon expérience proche de 0, ce qui a été le plus facile, c'est les tomates. Ça pousse ouf plus vite que les mauvaises herbes, ça produit sans rien faire, le plus compliqué, c'est de les faire tenir droit. Il faut une belle structure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le paillis, il ne faut pas aussi utiliser du bois raméal fragmenté ?

      Lewu

      Supprimer
    2. Ça pousse pas dans mon jardin :-)

      J'ai bien un frêne que je taille mais le bois raméal, il ne se fragmente pas tout seul

      Supprimer
    3. A ce sujet (ou presque ou bientôt) :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_de_la_victoire

      Supprimer
  2. cette année, j'ai décidé d'expérimenter ce genre de méthode de fainéants, sur de la grave et une veine d'argile.

    plantations / semis déjà effectués : fèves, tomates, fraisiers, aromatiques / aromatiques, choux de Bruxelles, panais, poireaux, épinards, salades et fleurs

    à venir : patates et fleurs / choux rouges, navets et radis

    c'est quand même du boulot-plaisir puisqu'il me faut aller couper de l'herbe, des orties et des branchages.

    --neuneu.

    RépondreSupprimer
  3. C'est fainéant (qui ne fait rien - fait néant).
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.