mercredi 27 mars 2013

Le pouvoir d'achat plombé par les impôts fin 2012

Si même les statistiques truquées n'arrivent plus à faire apparaître de la croissance, c'est que ça va vraiment mal...

Le pouvoir d'achat plombé par les impôts fin 2012
Le Figaro, Marie Bartnik, 27/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
C'est du jamais-vu depuis près de trente ans: le pouvoir d'achat des ménages a baissé en 2012 pour la première fois depuis 1984, souligne l'Insee dans les derniers résultats détaillés des comptes nationaux au quatrième trimestre. Il a chuté de 0,4% sur l'ensemble de l'année, après une progression de 0,5% et en 2011 et de 0,9% en 2010.

26 commentaires:

  1. Article à lire avec :

    http://tinyurl.com/cckb45n

    Hémorragie -silencieuse- dans l'industrie.

    Ces gens ne retrouveront JAMAIS de boulot, ces usines sont perdues pour TOUJOURS.

    Voilà le pays réel, l'économie réelle.

    Il suffit d'extrapoler la tendance... sur 1 an ? 2 ans ? 3 ans ?

    Et à un moment donné, l'élastique pètera.

    C'est le seul moyen pour réveiller les veaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas réveiller les veaux.
      Très bien.
      Et après ?
      Le forces en jeu sont bien plus puissantes que la politique.
      Les nouilles qui se succèdent au pouvoir depuis les années 70 l'ont appris à leurs dépends. Tous ce qui leur reste est de l'ordre de l'enfumage de peuple.
      L'opposition ne fera pas mieux tant que l'on reste avec les mêmes paradigmes. MLP y compris.
      Le problème est physique, pas politique, ni économique.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas qu'un probleme de peak-oil, sinon aucun pays ne serait capable d'avoir de la croissance, or ce n'est pas le cas.
      La répartition des ressources naturelles entre les pays ou l'organisation économique économique joue aussi.

      Supprimer
  2. > Et à un moment donné, l'élastique pètera.

    Je ne sais pas. Regardez Chypre. Les comptes bancaires sont bloqués, les salaires de mars peut-être pas versés, les distributeurs bridés, tous les dépôts devaient être ponctionné de 7% et .... RIEN DE RIEN !!! Pas l'ombre d'une révolution...

    En occident, où règne une certaine forme d’aisance matérielle et démocratique, je pense qu'on a beaucoup trop à perdre avant de "péter l’élastique"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sachant que quand l'élastique pètera on s'attaquera surtout à des groupes minoritaires qui seront pointés du doigts en tant que responsables pendant que les vrais responsables seront tranquilles et s'en sortiront une fois de plus les couilles nettes :-)

      Bon après quand on commencera vraiment à manquer de tout et que l'on sera en slip ( mais vraiment en slip, sans chaussettes et tout ) dans la rue, à manger la merde de chien sur les trottoirs ( si on en trouve encore vu que d'ici là la merde de chien sera peut-être privatiser pour fabriquer de l'engrais ou de l'énergie ), j'espère quand même que les gens ne seront pas restés débiles au point de ne pas se révolter... quoique ils seront peut-être persuadés que c'est de leur faute ;-)

      Supprimer
  3. Oui mais la France c'est pas Chypre...

    Il suffit de voir ce que provoque une simple loi sur le mariage gay...

    Tonio en parlait d'ailleurs dans un de ces articles, qu'il trouvait les espagnols relativement calmes par rapport à ce qui leur arrivent... Chez nous, un chômage général de 30% et 50% chez les jeunes, cela se passerait autrement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà le cas.
      9 millions de chômeurs et de sous employés dans ce pays, soit presque 30% de la pop active.
      Et il ne se passe rien !

      Supprimer
    2. Pourtant quand on ne bosse pas on n'a que ça à branler que de faire la révolution !

      Supprimer
  4. Si l'élastique ne pète pas qu'on essaye au moins de mettre de " l'ordre " .

    RépondreSupprimer
  5. ha mais alors la croissance ne se décrète pas avec des emplois assistés ?
    lol

    RépondreSupprimer
  6. La chute de l'Euro est impressionnante , cela va peut etre bousté nos exports mais en attendant les imports (comme l'essence ) vont nous coute de plus en plus cher
    Faudrait peut etre qu'ils envisagent le blocage des loyers

    RépondreSupprimer
  7. Pas mal d'incohérences.

    Pour éventuellement gérer le peak oil, en admettant que ce soit le coeur du problème, vous préférez Hollande-Le-Changement-C'est-Maintenant ? Ou quelque chose qui n'a jamais été essayé (mais sans aucune garantie de succès) ?

    Je suis stupéfait par l'incapacité des gens à être (bêtement) rationnel.

    -depuis 30 ans, on vote par alternance UMPS. Ca ne fonctionne pas. On se plaint.

    -la raison commande dès lors de voter pour autre chose (le débat si c'est bien ou mal n'a aucune espèce d'importance), FN par exemple (ou Front de Gauche).

    CQFD.

    Au lieu de cela, les gens se plaignent, certains évoquent (à raison) le peak oil, mais tout le monde campe sur ses positions !

    C'est absurde, illogique.

    Donc avant de dire que tout est foutu, envoyez Marine LePen ou Mélanchon à l'Elysée, et ensuite seulement, on pourra dire que "oui on a tout essayé, c'est mort, c'est foutu".

    Mais vous verrez que la veautitude est plus forte que tout : et en 2017 on aura soit Sarkozy, soit Hollande/Lepen, et Hollande repassera à la Chirac 2002.

    Ca confine au délire cette histoire.

    Prenez une feuille de papier. Et écrivez les dates et les noms des présidents.

    -Mitterrand 1
    -Mitterand 2
    -Chirac 1
    -Chirac 2
    -Sarkozy
    -Hollande

    Bordel ! Il vous faut quoi de plus ? Il vous faut quoi ? !

    Même un collégien pourrait comprendre que ça cloche !

    "La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent".

    Vous êtes, dans votre grande majorité, et de ce point de vue, totalement DEMENTS !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et penser qu'il suffirait de changer une fois de plus le nom dans la liste, ce n'est pas DEMENTS ?

      Quel est le point commun de tous ces gus ?

      Tous des hommes politiques professionnels, résultat : ne pas faire trop de vagues pour espérer être réélu ou au pire recasé et donc rien ne bouge. Et tout est combine pour ne pas être sorti du système.

      Un exemple : il faut supprimer les départements ! Personne ne le fait.

      2 mandats de 5 ans et retour au boulot, fini la politique à vie, ça motiverait pour faire des vrais réformes dans leurs propres intérêts futurs.

      Supprimer
    2. Totalement d'accord.

      Supprimer
    3. "-la raison commande dès lors de voter pour autre chose (...) C'est absurde, illogique."

      D'abord l'être humain est illogique, ensuite il est beaucoup plus agréable d'avoir l'illusion que nous sommes en démocratie et que nous avons une maitrise de notre destin en choisissant nos dirigeants que de s'avouer que nous sommes élevés et conduits là où on veut que nous allions, que nous achetons ce qu'ils veulent que nous achetions et que nous faisons là où on nous dit de faire.

      D'un côté vous êtes un citoyens libre et autonome, de l'autre vous êtes un poulet en batterie...

      Non seulement il est désagréable de voir la réalité mais en plus tout est fait pour nous la cacher.

      Alors non seulement il ne se passera rien avant qu'il soit trop tard mais en plus ils nous ressortirons une guerre à faire, non pas à l'Allemagne parce que là on a compris, mais avec les musulmans des banlieues.

      Rien ne change, les riches divisent les pauvres pour les contrôler et si cela ne suffit pas on les fait se battre entre eux comme des coqs, les plus actifs meurent en premier, et le restant est bien content d'être vivant pour oser relever la tête...

      Supprimer
    4. melenchon et marine le pen n'y changeront rien n'ont plus, car ils envie et visent les mêmes attributs de pouvoirs que leurs somblables.

      Seul un changement en profondeur de notre constitution par le peuple pourra éventuellement garantir un cadre plus juste et profitable au peuple.

      Supprimer
    5. "2 mandats de 5 ans et retour au boulot, fini la politique à vie, ça motiverait pour faire des vrais réformes dans leurs propres intérêts futurs."

      >> Ou un mandat de 7 ans non renouvelable. Ce qui évite que le président, une fois élu, ne pense plus qu'à la prochaine échéance électorale. On aura alors - enfin - des présidents qui s'intéressent à leur fonction autrement que pour pavaner devant les caméras. Peut-être.

      Supprimer
    6. @cqfd:t'es toujours a coté de la plaque.on n'aime pas une partie de cette classe politique pourrie et il faudrait qu'on vote pour l'autre partie pourrie?tu réfléchis un peu????tiens un petit détail pour rigoler:mélanchon et marine ne foutent quasiment jamais les pieds au parlement européen dont ils sont députés.mais le fric oui,ils le prennent...

      Supprimer
    7. Il faut bien comprendre qu'il ne sert à rien de voter puisque c'est l'Europe qui décide de tout depuis un bon moment. Il suffit de lire la constitution européenne pour le voir. Donc nos dirigeants, qu'ils soient de n'importe quel parti, feront ce que leur ordonne l'Europe. C'est d'ailleurs pour cela que les belles promesses de nos dirigeants ne sont jamais tenues, et le pire dans tout ça c'est que ceux-ci le savent déjà pendant leur campagne... ce sont donc des menteurs ainsi que des traîtres ( et surtout des gens inutiles ).

      Supprimer
  8. mouais ...

    0,4 % de pouvoir d'achat en moins c'est quoi ?

    un jouet en moins pour le gosse ?
    un restau en moins pour les parents ?
    la bagnole qu'on va garder un mois de plus ?

    oh, y a plus grave non ? voyez par ex les infos qui circulent en ce moment sur l'irak après dix ans d' occup ...

    RépondreSupprimer
  9. ben 0.4 % çà parait pas grand chose ..;
    mais les pâtes ont augmenté
    mais le loyer a augmenté
    mais les fleurs deviennent inabordables
    mais les fringues sont chères pour la qualité de merde
    petit à petit , ont va beaucoup moins souvent au cinema , au resto ...ont rogne sur tout

    RépondreSupprimer
  10. Je suis le gérant d'une boutique en ligne dans un domaine sans aucun effet saisonnier propre. Je me suis amusé à sortir les stats de vente auprès des particuliers et des petits professionnels travaillant en nom propre. Le résultat est sans appel, les plus mauvais mois sont ceux des échéances fiscales les plus lourdes. Le pire c'est Novembre avec la taxe d'habitation, puis Octobre et sa taxe foncière, ensuite viennent Mai et Février (tiers provisionnel). Curieusement septembre est dans la moyenne malgré le paiement du solde de l'IR.
    Et pour enfoncer le clou, notre cotisation foncière est passée de 800€ à 1800€ pour réparer les conneries du maire qui a contracté des emprunts indexés sur le franc suisse. Et oui taper sur les entreprises qui ne votent pas c'est le plus facile, pays de merde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la cfe est le problème qui va foutre le feu au pays tellement c'est gros.des commerçants du croisic qui gagnaient 800 euros par mois ont du payer 2000 euros de cfe

      Supprimer
  11. Regardez bien les boîtes de thon : même taille même étiquette mais contenant 20, 50, 60 grammes de moins selon les marques.
    Bande d'enfoirés !
    Même quand les moutons n'auront plus de laine ils continueront à tondre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et encore ça n'est probablement pas du thon,mais d'autres éspèces de poisson!

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.