vendredi 15 mars 2013

Les Etats-Unis ont organisé en Irak un immense réseau de torture

Les Etats-Unis ont organisé en Irak un immense réseau de torture
express.be, Arnaud Lefebvre, 07/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le mois de mars marque le dixième anniversaire de l’invasion de l’Irak par les États-Unis. Le quotidien britannique The Guardian et la BBC, cités par Slate, sont revenus sur cette guerre et ont publié une enquête de 15 mois à laquelle ont collaboré une douzaine de journalistes.

Selon lui, il existait à l’époque 13 à 14 prisons secrètes à Bagdad placées sous le contrôle du ministère de l’Intérieur américain et utilisées par les commandos spéciaux de la police comme centres de torture.

Un autre soldat témoigne anonymement. Membre du 69ème régiment déployé à Samarra en 2005, il raconte au Guardian : « C'était comme si les nazis ... comme la Gestapo. Ils [les commandos] torturaient tous ceux qu'ils avaient de bonnes raisons de soupçonner (…) et les gens le savaient ».

6 commentaires:

  1. Voilà ce qui arrive quand un peuple s'en remet à ses politiques pour déclarer une guerre, et à des professionnels pour la mener...

    D'où l'intérêt de passer par des intermédiaires, faux-nez qui évitent de se salir directement les mains... vous avez dit Syrie ?

    RépondreSupprimer
  2. La torture ?

    Ben voilà qui devrait vous plaire. Une bonne tradition enraciné dans la nature humaine, surement plus vieux que le plus vieux métier du monde.

    On est pas dans le bobo, z'humaniste festif, drôa de l'hommiste et homosexuelle.

    Là, on a du vrai homme, bon père de famille qui élèvera sa famille dans l'amour du petit jésus et qui ira gentiment faire de la traite des blanches en ex-Yougoslavie dans une boite bien privé et bien libre.

    http://wri-irg.org/node/6797

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Kathryn_Bolkovac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "faire de la traite des blanches en ex-Yougoslavie dans une boite bien privé et bien libre."

      Bon, en l'occurrence le lien wikipedia que vous donnez parle d'un trafic d'êtres humains en ex-Yougoslavie par des "officiers de police (...) couverts par l'immunité diplomatique". Pas très secteur "bien privé et bien libre", tout ça.

      Supprimer
    2. Bien essayé.

      Ça peut paraître surprenant pour un Français mais les officiers de police US étaient employé par une société privé DynCorp

      http://fr.wikipedia.org/wiki/DynCorp

      Et va savoir pourquoi, les contrats de travaille dépendait d'une filiale britannique ... On imagine très bien que ce montage n'avait rien à voir avec des raisons de contournement du fisc ou la loi.

      Le rêve de H16 prend forme !

      Supprimer
  3. Saletés d'américano-sionistes... vraiment à désespérer de la nature humaine.

    RépondreSupprimer
  4. "...comme si les nazis ... comme la Gestapo..."
    Ce crétin de soldat amerloque a oublié l'horreur que ses compatriotes ont causé en Allemagne en 1945 et 1946. Ces grands libérateurs et démocrates sont des criminels impunis qui n'ont aucune leçon à donner !
    Cet imbécile a du passer son enfance vautré devant devant l'athée levy sion et s'est fait lavé le cerveau !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.