vendredi 22 mars 2013

L'Espagne veut aussi instaurer une taxe sur les dépôts bancaires

L'Espagne veut aussi instaurer une taxe sur les dépôts bancaires
La Tribune, Romaric Godin, 22/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Madrid pourrait lever auprès des banques une taxe de 0,2 % sur le montant des dépôts qu'elles détiennent. L'Espagne affirme que cet impôt nouveau n'a rien à voir avec celui de Chypre. Mais ce n'est pas l'avis de tout le monde...

12 commentaires:

  1. Jeudi 21 mars 2013 :

    17:06

    L'Europe s'attend à une fuite de capitaux de 30 milliards d'euros.

    L'Europe a fait ses calculs. Lorsque les banques chypriotes réouvriront, mardi, les responsables européens s'attendent à une fuite de capitaux de 30 milliards d'euros environ, en quelques jours.

    Cette somme correspond aux avoirs détenus par les non résidents (individus ou sociétés ; russes ou britanniques) dans les banques de l'île estimés à 30% des dépôts évalués à 70 milliards d'euros, soit 20 milliards d'euros.

    Il faut y ajouter 10 milliards d'euros que les résidents chypriotes voudront, par précaution, retirer en liquide ou transférer sur des comptes à l'étranger. C'est plus que les 10% de fuite de capitaux évoqués par le gouverneur de la Banque centrale chypriote en début de semaine. C'est pourquoi l'Europe veut imposer une limitation des mouvements de capitaux, dans le cadre du « plan B » chypriote.

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/03/19/20002-20130319LIVWWW00277-en-direct-suivez.php#221801

    RépondreSupprimer
  2. c'est pas choquant dans le sens ou on a des baisses de rémunération des livrets crée en 1818 au plus bas sous lagarde y a pas si longtemps que ça .

    Ce qui l'ai est que le but d'un impôt nouveau est de croitre de croitre.

    faut croire que l'espagne est vraiment un pays cigales.
    faut croire que la propriété privé n'existe plus.

    on est foutu

    RépondreSupprimer
  3. 0.2%, bien joué les petits malins...
    A coup sur il y a une flopée de mathématiciens, économistes et psychologues en train de trouver la valeur à ponctionner pour faire tenir le système le plus longtemps possible sans déclencher le Bankrun fatal aux banques mort-vivantes.
    Debtocratie quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  4. mauvais timing ^^
    Mais quelle bande de clown!

    RépondreSupprimer
  5. 0.2% c'est juste pour faire sauter le verrous psychologique, c'est celui ci qui a posé probleme a Chypre.

    Gold

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, tout à fait.

      Nous sommes des veaux et ils le savent....

      Supprimer
  6. Ça y est, ça commence, et ce n'est pas prêt de s'arrêter.
    Tous les politiciens d'Europe nous avaient récemment garanti que ça n'avait aucune chance d'arriver, donc fatalement ça arrive, comme prévu.
    Barrez vous de là, vite...

    RépondreSupprimer
  7. "Elle ne sera pas supérieure de beaucoup à 0 %..."
    Ne vous inquietez pas les veaux, avant la ponction on va vous faire une piqûre anésthésiante !
    Officiellement la "toute petite" ponction se fait sur le dos des banques qui bien sûr ne répercuteront pas sur les veaux.
    Après tout ce n'est que justice quand on est un indécrottable veau on finit par se faire traire !

    RépondreSupprimer
  8. Arrêtons de nous plaindre. Ce Supplice des Cent Morceaux... est déjà un grand classique.

    Qui sait que vous payez une dîme invraisemblable (en plus de la TVA)... chaque fois que vous achetez une clé USB, un disque dur, une carte mémoire, un portable, un Ipad etc. ?

    Et pas petite la dîme... mais elle est camouflée... Les veaux ne voient rien, ne comprennent rien.

    Et la redevance télé ? Même chose... 130 euros par an... allez zou ça passe.

    Et l'idée même de la TVA ? Personne ne la voit, et donc personne ne la comprend.

    CSG, charge sociales.... là aussi des petits montants sur les fiches de paye... On ferme les yeux.

    Alors que l'impôt sur le revenu.... 50 % s'en cognent (car ils n'en payent pas !!), et l'autre moitié hurle.

    Voilà.

    Donc pour renflouer les banques, payer les privilèges... nous paierons. Car nous sommes fondamentalement des esclaves.

    Alors les banques ? Nos maîtres ont décidé de nous faire payer.

    Chypre ça se passe mal, alors zou ni une ni deux une taxe riquiqui en % sur les banques... qui s'empresseront de la répercuter INTEGRALEMENT sur... nous.

    Voyez le Système s'adapte très vite.

    En clair pour échapper à ce cauchemar.... BARREZ VOUS !

    Il faut assécher la bête.

    En Thailande, la TVA est de 7 %. Point barre. Autant en moins pour le leviathan. C'est la seule solution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de même que la taxe sur les éco-emballage n'empêche pas de devoir trier soi-même, ni de devoir payer de plus en plus cher pour le recyclage ...

      Quant à se barrer, je pense que les gens savent ce qu'ils ont et qu'ils risquent de perdre et n'ont pas envie de prendre ce genre de risque. D'autant plus que celui qui serait parti à Chypre pour éviter l'impôt-spoliateur-etc... doit se demander s'il a fait un si bon choix.

      Donc chacun voit midi à sa porte selon son caractère, ses opinions, ses envies et ses contrainte et tente de faire du mieux --ou du moins mal-- possible. Pas de solution parfaite ni universelle.


      --neuneu.

      Supprimer
  9. sur la "taxe à la chypriote" comme dévaluation lorsqu'on ne contrôle pas sa monnaie. Autrement dit une réduction du montant des avoirs dans une monnaie qui conservera son pouvoir d'achat, plutôt qu'un maintien du montant nominal dans une monnaie dont le pouvoir d'achat baisse :

    http://www.hardinvestor.net/t13538p30-chypre-innove-avec-taxe-sur-depots-bancaires#52179

    ce point de vue est intéressant car il permet d'envisager une forme de dévaluation dans une zone monétaire unifiée. Si ça passe, cela ouvre d'intéressantes perspectives.

    ingénieuse stratagème qui frappe par sa nouveauté, alors que les gens sont habitués à la spoliation par l'inflation. Là, ça se remarque.

    --neuenu.

    RépondreSupprimer
  10. Jeudi 21 mars 2013 :

    Sur son blog, l'économiste Jean-Claude Werrebrouck explique le passage à l'après-euro.

    D'après lui, la zone euro va exploser, comme un Big Bang.

    Jean-Claude Werrebrouck est désolé : il utilise le terme "Hélas".

    Pour lui, hélas, le passage à l'après-euro va s'opérer de façon sauvage, voire dans la panique.

    Lisez cet article :

    Le Big Bang de la fin de l'Eurozone et l'univers financier dans le monde d'aprés.

    La grande question sera celle du niveau de stress de la communauté financière mondiale. Et ce niveau dépend probablement du mode de passage de l’ancien au nouveau système. Sera-t-il le résultat d’une concertation et d’un plan opératoire ? Et dans ce cas tous les pays seront-ils consultés ?

    Ou bien le passage s’opère-t-il de façon sauvage, est le fait d’un ou plusieurs pays, selon un processus non coopératif, voire selon un mode panique ? Hélas la deuxième solution est celle qui devrait logiquement l’emporter.

    http://www.lacrisedesannees2010.com/article-le-big-bang-de-la-fin-de-l-eurozone-et-l-univers-financier-dans-le-monde-d-apres-116367504.html

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.