dimanche 24 mars 2013

Manif contre le mariage homo : 300 000 personnes selon la police

Manif anti-mariage gay : la police décompte 300 000 manifestants
Le Point, 24/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
La manifestation dimanche à Paris contre le mariage gay a rassemblé 300 000 participants, selon une première estimation de la préfecture de police de Paris.

C'est pas faute pourtant d'avoir essayé de décrédibiliser le mouvement... Notamment avec des unes d'articles en mode "la manif de trop", "qui se cache derrière la manif pour tous", etc etc...

29 commentaires:

  1. Tout va bien ! Mission accomplie ! Les veaux sont contents. Pour exprimer leur mécontentement anti Hollande... ils ont voté pour... l'UMP.

    Exactement comme prévu dans l'Oise. C'est à hurler de rire.

    Alors Tonio, toujours à fond sur Beppe ? Le système est quand vachement bien gaulé. Ca fait 30 ans que les Français s'auto violent. Moi je dis chapeau.

    ***********************
    Le député sortant UMP Jean-François Mancel a remporté aujourd'hui une courte victoire sur son adversaire du Front national, Florence Italiani, dans la 2e circonscription de l'Oise, lors d'une élection législative partielle dont la candidate PS avait été sortie au premier tour.

    Le candidat UMP a obtenu 51,41% des voix, selon la préfecture, contre 48,59% pour le candidat. Cela correspond à moins de 800 voix d'écart. La participation a été de 35%.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Succès de la manif malgré l'omerta médiatique
      En effet, omerta totale sur la manif avant son déroulement. Les média n'en ont parlé que le matin même, sauf quelques articles confidentiels et à charge pour dire qu'elle serait un flop.
      Résultat, alors que les manifestants (qu'on a pas encore qualifié de néo-nazis, mais ça va venir) devaient être parqués avenue de la Grande Armée, il a fallu ouvrir les avenues Foch et Carnot et ils ont tout remplis, y compris la porte maillot et l'avenue du Général de Gaulle à Neuilly.
      Conclusion : internet a supplanté les média traditionnels et permis une mobilisation de masse. Ce n'est pas un peu ce qui s'est passé en Italie avec beppe ?

      Supprimer
  2. Voir le post de H16 sur le traitement du sujet par la presse :
    http://h16free.com/2013/03/24/22077-mariage-gay-tempete-de-pignouferies-sur-la-manifestation-des-opposants

    RépondreSupprimer
  3. Dans la même veine : Les médias subventionnés nous laissent le choix entre "sauvetage" et "néo-nazis"
    "Les néo-nazis manifestent contre le sauvetage de Chypre" (France TV) tout en nous rejouant le registre de la dernière chance.

    http://points-de-vue-alternatifs.over-blog.fr/article-le-sauvetage-ou-les-neo-nazis-vive-les-medias-subventionnes-116483332.html

    RépondreSupprimer
  4. La France n'a jamais été un pays d’extrême droite, même l'occupation allemande n'a pas changé cela, même les ligues des années 30 n'ont pas changé cela.

    Et n'oubliez pas une chose, nous ne sommes PAS EN CRISE! je ne plaisante pas, pas d'ironie la dedans, nous avons juste un peu plus de chômeurs que d'habitude et nous sommes juste un peu plus déprimés que d'habitude et c'est tout!

    - L'Etat n'a pas réduit ses budgets sociaux,
    - les salaires du privé stagnent mais n'ont pas encore vraiment commencé à baisser,
    - les salaires du public n'ont pas diminués ( en Gréce c'est - 30%)
    - les retraités touchent un minimum vieillesse, ou une petite retraite mais arrivent à manger aux resto du coeur (merci Coluche, tu as plus fait pour les français que la plupart des politiques) et les autres touchent une retraite confortable voir des loyers en plus...

    On ne meurt pas de faim dans notre pays, attendez de voir ce qui va se passer quand le RSA va sauter ou l'inflation le réduire à peanuts, idem pour les salaires réels, les retraites dévalorisées, les allocations réduites ou supprimées, à CE MOMENT ET A CE MOMENT SEULEMENT NOUS SERONS EN CRISE.

    Pour l'instant on fait le dos rond et on attend en serrant la vis, personne n'a intérêt à foutre en l'air le système.

    On est encore loin du point d'ébullition...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux.

      Il faut attendre les files devant la soupe popu.

      C'est le seul moyen.

      Supprimer
  5. Ce qui est encore plus fascinant... c'est le fait que le candidat UMP... en est à sa 11ème campagne depuis ... 1978 !

    Insubmersible...

    Et c'est sûr qu'avec lui ça va être le "changement c'est maintenant".

    Tu vois Tonio, on peut dire "moui c'est une locale, on s'en tape, les résultats ne sont pas représentatifs"... Au contraire : c'est un véritable cas d'école.

    Après des mois de n'impornawak, d'explosion du chômage (je pense que même dans l'Oise, des boîtes ferment), de crise éco, de crise Euro, Chypre, les gays, le Mali et tout le bordel... eh bien non.

    Le veau français, fier de lui, vote UMP.

    C'est à devenir fou.

    Il faudra QUOI BON SANG pour que les gens soient vraiment en colère ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qui te dit qu'il n'y a pas eu bourrage d'urnes?

      Supprimer
    2. Combien de voix pour combien d’électeurs potentiels ?

      Il a eu moins de 14 000 voix.

      La deuxième circonscription de l'Oise, c'est 113 000 habitants !

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Deuxi%C3%A8me_circonscription_de_l'Oise

      Et à part sa famille et ses obligés, je suis sûr que parmi ces 14 000 voix la plupart le haïssent cordialement mais on voté pour le moins pire !

      ALORS PITIÉ ARRÊTEZ AVEC VOS FRANÇAIS SONT DES VEAUX !

      Et amenez moi Beppe Grillo ou Etienne Chouard.

      Supprimer
  6. @artaxerxes +1

    Sauf que le RSA ne sautera pas, trop dangereux politiquement (la classe moyenne y sera ramenée, et le RSA deviendra SMIC, avec des obligations de recherche de travail / formation / travaux d'interet public). Bref, un réajustement logique pour refléter la réalité de la valeur produite par le pays par rapport au reste du monde.
    Et donc pas de "point d'ébullution" non plus, ca sera lent et progressif. Même en Grèce, UK, Portugal, Espagne ou c'est plus rapide, à part quelques manifs sans impact, aucune réaction populaire.

    @Anomyme 21:00

    "Il faudra QUOI BON SANG pour que les gens soient vraiment en colère ?"
    Rien. Les gens sont trop gras et mous, il y a trop à perdre à
    tenter l'inconnu, et de toutes manières il n'y pas d'autre voie valable. C'est pas très romantique, mais c'est comme ca.

    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  7. Quand on voit Copé et cie tenter de récupérer cette manifestation à leur profit politique minable.
    Ça donne envie de se mettre en colère.
    En tout cas la leçon à retenir est de penser à s'équiper en masque à gaz pour la prochaine manif du printemps.....

    RépondreSupprimer
  8. Avec le possible bourrage des urnes en moins, le résultat eût été tout autre : victoire du FN, les veaux n'en seraient donc plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui, au lieu d'être des veaux bleu ou rose, ce serait des veaux noir à point rouge, c'est sûr que ça change tout !

      Supprimer
  9. 300.000 manifestants ce sont les chiffres de Valls et de Hollande... autrrement dit de la LGBT.

    RépondreSupprimer
  10. Les anti-mariage gay n'ont toujours pas compris que défiler ne sert à rien. La reculade n'aura pas lieu, ce serait se ridiculiser politiquement pour Hollande, le projet de loi est bien trop avancé.

    Sur le fond, ils n'ont pas compris que la démocratie n'existe plus, c'est l'oligarchie qui est au pouvoir. Il faut d'abord que le peuple renverse l'UMPS pour pouvoir ensuite abroger cette loi conformément aux convictions profondes du pays.

    Mais les manifestants sont-ils prêts à perdre beaucoup dans une révolution... beaucoup de certitudes, beaucoup de confort... pour gagner encore plus, mais au prix de bien des larmes et beaucoup plus tard ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas d'accord. Ca n'empêchera pas cette loi de passer mais ca va freiner le programme de destruction de la France par l'Umps. S'ils passent des lois de plus en plus osées et que le peuple ne bronchait pas, ils pourraient y aller à fond. Il faut ébouillanter la grenouille progressivement mais la ils vont être obligés de remettre un peu d'eau tiède.

      Supprimer
    2. C'est en effet pathétique... avoir comme "leaders" une hystérique qui se surnomme "frigide bardot" et un jeunot homo mais "UMP" ayant fait son copming out...

      c'est ça la france bien élevée ? c'est surtout la france défaite, la france mourante.

      et pour une fois, "la france moisie" de sollers à la fin des années 90, me semble juste.

      j'ajouterai : la france idiote.

      ces bons petits français, propres et bien élevés, n'ont pas compris qu'ils étaient mis à mort.. lentement...

      et que la seule vraie révolte possible c'était de se barrer EN MASSE de ce pays, pour affamer la bête, la faire crever, et ensuite revenir en conquérants.

      Atlas Shrugged.

      tout le reste, ces manifs à la con avec des poussettes, "frigide bardot" est absolument pathétique.

      IL FAUT PARTIR !

      Supprimer
    3. La vraie réponse, c'est de sanctionner les banques, les faire crever en cessant tout crédit.

      Partir ne sert à rien, ils nous remplacent par des immigrés.

      Supprimer
    4. "ils n'ont pas compris que la démocratie n'existe plus"

      Au contraire, cette loi est démocratique, les électeurs ont voté pour ce programme il y a moins d'un an. Je le déplore, mais c'est comme ça.
      Ce qui est plus embêtant, c'est que les Français n'ont pas voté pour.

      Supprimer
  11. Assez d'accord. Autant je suis contre la GPA et l'adoption des couples homosexuels autant je ne suis pas contre le mariage homo.
    Franchement , qui croit que la France va couler par ce 50 couples homosexuels vont se marier??? Ce qui me surprend c'est toute cette énergie mobilisée pour un sujet au final marginal (cela concerne combien, 1000 personnes?)
    Cette énergie ,cette volonté de vouloir se battre pour ses idées devrait être utilisée pour une vraie loi de séparation des banques, un non-cumul des mandats.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Autant je suis contre la GPA et l'adoption des couples homosexuels autant je ne suis pas contre le mariage homo"

      Or, mariage implique droit à l'adoption. D'où la manif et l'opposition à cette loi, avec l'idée qu'il vaudrait mieux faire un "PACS amélioré".
      Votre position n'est pas cohérente.

      Supprimer
    2. Cela peut être vu comme incohérent,je suis d'accord.
      C'est juste qu'institutionnaliser les mères porteuses me paraît être un recul humain.
      Les pauvres loueront leur ventre pour des riches.
      Après quelque part les homos sont comme les hétérosexuels: parmi eux il y en a qui aspirent à la stabilité à vivre en couple à long terme. C'est pas plus mal de les responsabiliser.
      Après dire que mariage =droit à l'adoption je suis pas sur.
      1- des personnes du 3ème qui se marient peut-on leur accorder le droit d'adopter?
      2- les enfants adoptés viennent de pays hors de l'UE: on peut s'attendre que ces pays refusent de donner ces enfants à des couples homo: ils en ont le droit et on ne pourra pas les critiquer.

      Supprimer
    3. "dire que mariage =droit à l'adoption je suis pas sur"

      C'est ce que j'ai lu ici :
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/22/01016-20130322ARTFIG00694-58-des-francais-opposes-a-l-adoption-pour-les-couples-de-meme-sexe.php

      Je cite : "L'adoption, c'est “l'angle mort” du texte sur le mariage pour tous, résume Jérôme Fourquet, directeur du département opinion à l'institut Ifop. Une partie des 60 % de Français favorables au texte ignore l'automaticité du lien entre mariage et adoption."

      Supprimer
    4. Ah merde. Le gouvernement nous ment.

      Supprimer
  12. On est bien d'accord que la reculade n'aura pas lieu sauf que cette fois, la population civilisée qui n'en peut plus de se faire insulter commence à se radicaliser et vous avez tort de penser que seule la perte du confort et de certitudes les feraient reculer.

    Aujourd'hui, il est trop tard...trop tard pour que le gouvernement recule...trop tard pour que les manifestants retournent dans leur chaumière la tête baissée...

    le bras de fer est à présent inéluctable et la crise politique est certaine...

    JL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'est jamais certain.

      Supprimer
  13. 300.000 personnes c'est vraiment la fourchette basse, si on compare les photos avec par exemple des évenements comme la victoire de la coupe du monde 98.

    RépondreSupprimer
  14. Un citoyen en colère25 mars 2013 à 20:51

    Je crois que beaucoup ici ignorent complètement la réalité des faits, tels qu'ils se sont réellement passés. Je crois que beaucoup imaginent que la "ballade" du dimanche évoquée par certains élus socialistes est beaucoup plus sérieuse que ça.
    Je suis un professionnel de la sécurité. Je peux témoigner de ce que j'ai vu. Un dispositif imbécile qui sous-estimait complètement la mobilisation. Plusieurs sources aux RG parlent de 1,7 à 1,8 millions de manifestants. Ce qui ne me paraît pas aberrant si on a comme moi remonté de la Défense à l'Etoile. Et on s'obstine à les ridiculiser en divisant le chiffre.
    Mais j'ai vu pire. J'ai vu des CRS gazer sans sommations des enfants. Ce n'était pas des GUDards, ou des Identitaires qui ont pris la police à partie. Ce sont des pères de famille rendus furieux de voir les forces de l'ordre qu'ils respectaient encore jusque là traiter leurs femmes de "salopes", gazer leurs poussettes (1 CRS suspendu enquête en cours, et ce ne devrait pas être le seul) et leurs enfants (les images font le tour du Web, facile à trouver). Et ces pères de famille de 35 à 45 ans (il y avait parmi eux plusieurs fonctionnaires d'assez haut grade) ont expliqué à l'ancienne aux gazeurs d'enfants ce qu'ils en pensaient.
    La lettre du député Poisson contient les faits authentiques j'en suis témoin: http://www.jfpoisson.fr/retrouvez-ma-lettre-au-ministre-de-linterieur/
    C'est ça le plus grave: le gouvernement est en train de perdre ce qui fait son soutien naturel en cas de crise: les partisans de l'ordre, les gens sur qui il eut compter avec des mots d'ordre de "pères de famille".
    Dans mon entourage, plein de gens sans histoires, le mépris du gouvernement fait enrager. Les policiers sont paradoxalement excusés d'avoir des chefs imbéciles. Mais ceux-ci sont en train de se préparer de mauvais jours, lorsque leurs soutiens viendront à les enterrer lorsque les voyous leur sauteront à la gorge.
    Décidément, ces socialistes sont en plus d'être sectaires, profondément stupides. H16 est dans le vrai: ce pays est foutu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Un citoyen en colère" ? plutôt "l'homme qui comptait jusqu'à 1.8M"

      C'est marrant de voir les réprimeurs se faire réprimer :-)

      "plusieurs fonctionnaires d'assez haut grade" Aille ! c'est un gros mot sur ce blog, tu sors tout de suite !

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.