vendredi 1 mars 2013

Mélenchon : la baudruche se dégonfle déjà

Rappel de la citation de Mélenchon de son passage de chez Bourdin hier :
Mélenchon : Je préfère voir la fin de l'Europe que de voir le grand marché transtalantique.

Donc ça c'est dans les émissions grand public, pour le populo...

Dans la presse que le populo ne lit pas, en revanche, voici Pierre Laurent du PCF :
Le Front de gauche, "un front uni qui parle de plusieurs voix"
JDD, 01/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Pierre Laurent : Nous ne voulons pas de l'explosion ou de la dissolution de l'Europe. Nous voulons une autre Europe qui retrouve le chemin de la solidarité et du progrès social.

Donc voila, retour case départ à l'impasse de la posture grotesque de changement de l'intérieur. C'est bien ce que je pensais... C'était de l'enfumage...

En fait, ils ont la pétoche d'un Beppe Grillo en France. Il faut absolument canaliser le populo sacrifié énervé. Ils sont payés à ça...

Faudrait surtout pas qu'il parte du côté d'un parti qui n'est pas sous contrôle maçonnique. Alors pour ça, on bidonne. On vend du rêve d'un côté aux gueux chez Bourdin, et de l'autre, on rassure les élites dans la presse écrite...

Bref tout roule...

La machine à mensonges et la soupape à canaliser les sacrifiés tourne toujours à plein...

L'arnaque d'extrême gauche et syndicale va pouvoir continuer son petit manège et faire ses petits défilés inutiles dans la rue en prétendant nous défendre. Et on amènera les enfants au spectacle et on leur lancera des cacahuètes...

Vite un Beppe Grillo en France !

Histoire qu'ils finissent à 2%, comme en Italie... Et qu'on aie du vrai bordel...

12 commentaires:

  1. Mélanchon est l'archétype de la crapule trotskyste : un as de l'entrisme.

    Il a été formé pour ça.

    C'est sa fonction, et c'est devenu sa nature : d'où son hypocrisie permanente.

    De toute façon il suffit de voir son CV et son parcours : sénateur "socialiste" !

    La plus parfaite des planques de la répoublique, le fromage énorme... Ah il a bien choisi sa place le "camarade".

    Revenus, salaires... l'ami des maudits de la terre s'en sort très bien.

    Il se prend une tôle aux présidentielles (baudruche, alors qu'il était omniprésent dans les médias), ensuite une tôle face à Lepen. Mais il revient toujours, car c'est sa fonction.
    Il est utile au Système.

    Donc dire blanc le lundi, et noir le mardi, fondamentalement ça ne l'ennuie pas.

    RépondreSupprimer
  2. arrêtes de voir des francs maçons partout, ça devient flippant.

    bon, le front de gauche est traversé de débat sur la question de l'euro. C.Ventura (PG) est totalement pour la sortie :

    "Dans ces conditions, la gauche de transformation, à un an des élections européennes de 2014, doit – au minimum – porter la juste et lucide colère populaire contre les démissions politiques des gouvernants. Elle doit dire ce qu’elle ferait ou exigerait si elle accédait aux responsabilités face à la faillite de l’Europe : assumer de rompre unilatéralement avec les traités européens, de ne pas appliquer les directives et règlements de libéralisation et de privatisation qui sapent nos sociétés, de reprendre en main la politique monétaire et le contrôle sur les banques centrales nationales et la BCE [8]. Au risque d’être exclue de l’euro.

    Ces mesures n’entreraient pas en contradiction avec la construction d’une solidarité européenne car elles provoqueraient un soutien actif chez les peuples, et viseraient à s’appliquer partout.

    Ne pas assumer cette orientation au motif que l’extrême droite s’empare de l’argumentation – pour d’autres finalités, telle l’exploitation des travailleurs par chaque patronat national (la belle affaire !) – entraînera l’effondrement de la gauche dans la période incertaine qui s’ouvre. Celle où « on observe les phénomènes morbides les plus variés » ."

    http://www.medelu.org/L-Europe-et-la-gauche-a-l-heure-de

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "arrête de voir des francs maçons partout, ça devient flippant. "

      T'as vu la tronche du CV du Mélenchon ?

      Né en Algérie, fils de membres de l'administration coloniale en Algérie, lui même prof, franc-maçon du grand orient...

      C'est moi qui vois des franc-maçons partout ?

      Y a qu'à écouter le discours sociétal du front de gôche d'ailleurs, on dirait que ça a été directement dicté dans les loges...

      Ha c'est sûr que ça change du discours de Marchais sur l'immigration de Montigny les Cormeilles...

      Supprimer
    2. Qui disant "la franc-maçonnerie, c'est un tas d'imbéciles menés par une poignée de fripouilles"?

      Supprimer
  3. effectivement quelle dissonance! on se rebiffe face a la perspective d'une union transatlantique programmée de longue date -et donc sans surprise-et de l'autre (au sein d'une meme tendance ideologique) on preche la meme docta ideologique pro federaliste!? le pcf et le fg ne lachent rien sur l'essentiel, le non dit: l'internationale socialiste rouge sous le boisseau du federalisme pan europeen. Le federalisme brun sera le fait d'une elite d'intouchables, veritable corpus vaticanaire elu par la seule filliation seigneurale de l'argent, retranché derriere sa ligne maginot juridique qu'elle aura elle meme batis sur les decombres de la democratie( cf statuts juridiques du M.E.S)

    RépondreSupprimer
  4. Bien sûr qu'ils sont payés pour ça avec des privilèges dans la durée - ce sont les pantins, les attrappe-mouches du système. La mélanchouille et le petit facteur : deux pièges à mouches !!!
    téléphobe

    RépondreSupprimer
  5. " Vite un Beppe Grillo en France ! " peut-être en avons nous déjà un avec François Asselineau, qui n'est certes pas un comique, mais leur programmes semblent assez proches.

    RépondreSupprimer
  6. Le JDD c'est pas vraiment un journal de l'élite Tonio ! Non je pense qu'on ménage la chèvre et le chou... à moins que Merluche se soit simplement un peu emballé chez Bourdin, et que Laurent (un autre maçon) ait été obligé de corriger le tir ensuite...

    RépondreSupprimer
  7. "Ca fait 5 ans que j'essai de faire parler de ce sujet"

    Et mon cul la balayette sur la commode c'est du poulet ?

    Mélenchon expert pipeau. Il nous prend vraiment pour des cons. Il est invité partout.

    De toute façon, il a déjà été cramé par Pierre Carles et We Are Change.

    N'attendez jamais rien de ce type.

    http://www.youtube.com/watch?v=3CbBZRVmeSw

    RépondreSupprimer
  8. Le même Mélenchon en plein flagrant délit de soumission devant ses frères : http://www.youtube.com/watch?v=Nm2o6K_g8Zk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et ?

      Je l'ai écoutée la vidéo, et franchement, je ne vois pas grand chose à en redire... C'est même plutôt rassurant sur la maçonnerie, ou en tous cas, ce qu'elle veut bien afficher en face...

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.