jeudi 21 mars 2013

Petite journée de propagande française...

Je rentre du boulot.

Je mets la 2. Oulalalah mal m'en a pris.

Au tournant d'une page de pub, paf ! Spot publicitaire payé par l'État avec le logo du gouvernement expliquant que les inégalités de salaire homme femme au travail, c'est dégueulasse.

Comme si, alors que dans toutes les boites du privé, ils en sont à gratter sur les crayons à papier pour trouver un euro d'économie, s'il y avait un nid extraordinaire de main d’œuvre ultra productive au regard de son salaire, à savoir les femmes, il ne se rueraient pas tous dessus comme des chacals.

Ensuite, google actualités m'apprend qu'une élue PS veut que je paye des impôts pour payer des putes fonctionnaires aux handicapés. C'est leur nouveau dada aux socialos. C'était aussi le programme de Ce soir ou Jamais de la semaine dernière, avec la conclusion qui va bien de l'intello gaucho débilos utile au système : "il faut légaliser la prostitution !". Sans blagues... Quelle surprise... C'était donc ça ?   

Ensuite, au JT de la 2 de ce soir, après un reportage sur la naissance d'un parti qui veut la sortie de l'euro en Allemagne, avec tout le novlangue qui va bien pour discréditer et déplorer l'initiative (alors qu'un quart des allemands veut la sortie de l'euro), voila qu'ils nous parlent de l'étude du CEVIPOF, sortie il y a plusieurs mois pourtant.

Etude qui explique que 70% des français ont peur de la mondialisation, ou encore de l'Islam. Dans leur reportage micro trottoir, les gens s'auto censurent, ça crève les yeux. Et ils se sont bien gardés d'aborder le fait que 80% des français veulent le retour d'un État fort et que 70% trouvent qu'il y a trop d'étrangers. Et Pujadas d'expliquer ensuite qu'on ne peut pas "laisser des propos aussi choquants sans explications", et de tendre le micro tout mou à Pascal Perrineau qui nous sort alors une superbe diarrhée maçonnique. Et il explique ça justement à la dite population, dont 70% dit pourtant qu'elle en a plein le cul !   

Tout ceci tourne vraiment à l'hallucination. Le pays est en chute libre, les chômeurs se foutent le feu devant Paul Emploâ, et eux ils continuent leur festivisme comme jamais   

Il y a quelque chose de l'ordre du délire. De la paraphrénie. Ils ne touchent plus le sol. Ils sont ailleurs. Perchés. On dirait vraiment que tous ces connards la veulent leur révolution, et finir la tête au bout d'une pique bien rouillée...

16 commentaires:

  1. Dans le genre hallucination ...

    http://www.youtube.com/watch?v=AGCfUKGERpE

    Eg.O

    RépondreSupprimer
  2. Payer des impôts pour financer des prostitués pour les handicapés ?

    N'avons-nous pas des dépenses plus prioritaires ?
    Cela va-t-il devenir un débouché (obligatoire, of course) pour les chômeuses inscrites à pôle emploi ?

    Et puis quoi encore ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel est le problème de permettre aux handicapés de pouvoir vivre le plus normalement possible. Les suisses, qui passent pas pour les plus cons de la planète le font. Pardon, mais parler de prostitution alors qu'il s'agit d'aider à vivre des personnes paralysées me semble un peu bizarre de mauvaise foi et manquer sacrement d'empathie..

      Sachant que le sujet est totalement anecdotique et couterait probablement trois fois rien, être contre ça et surtout revenir en permanence la dessus ressemble quand même à un truc obsessionnel bizarre.

      Il n'y a pas plus important ?

      Supprimer
  3. Quel est le mal de rendre la prostitution legale ? On a bien des politiciens, je ne vois pas de grosse difference au final.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense qu'il s'agissait moins de contester la légalisation de la prostitution que du fait qu'elle soit rendue obligatoire, ou plutôt qu'on doive y cotiser mais sans en profiter !

      --neuneu.

      Supprimer
  4. Pourquoi seulement les handicapés ? Il faudrait instaurer un service public de la sexualité, car les personnes en dehors des canons de beauté sont souvent des exclus sexuels. Créer des maisons closes serait donc un acquis social à construire ; pour les handicapés, il suffirait alors de verser une allocation compensatrice couvrant les frais dépensés dans ces maisons. Mais il faut pouvoir l'ouvrir à tous les exclus du sexe, y compris ceux qui peuvent financer ces dépenses.

    RépondreSupprimer
  5. Une chose est sûre: tu as un réel talent d'écriture. C'est punché, c'est drôle, c'est efficace. Tout en force et humoristique en même temps. Merci pour tes textes originaux.

    RépondreSupprimer
  6. Jusqu'à présent et cela depuis environ cinquante ans "ils" ont fait croire qu'ils "géraient" et c'est passé; cette fois ce sera beaucoup plus difficle !

    RépondreSupprimer
  7. La France c'est 5 millions d'handicapès.
    Il va en falloir des putes fonctionnaires pour assurer le service sanitaire et social.

    Et oui, 5 millions c'est pas rien.
    C'est même plus de 8% de la population française!

    Bel avenir,...

    RépondreSupprimer
  8. Propagande sur toutes les chaines (y compris ARTE) sur le racisme anti-musulman et l'antisémitisme.
    Et les français victimes de racisme ?
    Zut il n'y a pas de statistiques!

    RépondreSupprimer
  9. en plus il faudra prévoir de gigolos
    et prendre en compte les convictions religieuses,
    Putes cathos, putes casher, putes hallal, putes boudhistes et j'en oublie, plus tous les courants au sein de ces religions, tenir compte des interdits et des pratiques traditionnelles.
    et comme c'est un service payé par le public (et non un service publique, ça sous tendrait de donne le status fonctionnaire à ces dames et messieurs) il faut faire un contrôle "d'effectivité" (c'est le terme).
    moralité l'Etat (sens large) devient le plus gros bobinard du pays.
    Ca va devenir sympa d'être fonctionnaire.
    j'oubliais, il faut aussi des putes athées, laïcs, sceptiques, etc etc.

    RépondreSupprimer
  10. > Au tournant d'une page de pub, paf ! Spot publicitaire payé par l'État avec le logo du gouvernement expliquant que les inégalités de salaire homme femme au travail, c'est dégueulasse.

    Je travaille dans un EPIC (sous la convention métallurgie). Les salaires moyens brut des femmes des catégories P2 et P3 (le gros des effectifs cadre) y sont de 200€ plus élevés que ceux des hommes.

    RépondreSupprimer
  11. Les médias ont quand même une sacré puissance.

    Tu te lèves le matin, le printemps revient, les gens sont plus souriants et dynamiques au travail et dans la rue. Tu rentres chez toi, tu mates un JT et hop, du négatif en veux tu en voilà. J'ai regardé aussi le JT de France 2 d'hier soir suivi d'Envoyé spécial et là ils ont fait fort.

    Sur le registre "La France a peur", on voit défilé crises, guerres, polémiques faits divers tous les jours. Par contre, à part pour les personnes fragiles ou ceux branchés en permanence sur les infos, je n'ai pas l'impression qu'il y ait un si gros impact sur la population. A commencer pour les moins de 30 ans qui se sont constitué leur propre monde, loin de la TV et des médias traditionnels.

    RépondreSupprimer
  12. Un article intéressant sur l'immigration, d'autant plus remarquable qu'il vient de marianne: http://www.marianne.net/Immigration%C2%A0-ces-verites-si-difficiles-a-dire_a227165.html

    RépondreSupprimer
  13. je ne vois pas pourquoi cette haine de l'umps:ils vous offrent des concerts,de la biture et des putes le tout gratuitement!bien mieux que le fn qui lui,se garderait les putes et la biture pour lui tout seul,sans partager!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.