samedi 30 mars 2013

Sur les "formidables" chiffres de naissances en France

Naissances selon la nationalité des parents
INSEE (en Français texte en français )
→ lien


Je vous laisse admirer l'évolution en 10 ans...

Et également que désormais, 12% des naissances sont le fait de "français" qui se sentent à ce point français, que pour une grosse part d'entre eux, ils ont été organiser un mariage endogamique avec quelqu'un qu'ils font venir de leur culture d'origine... Formidable signe d'intégration...

Sinon, le nombre de naissance de français entre français, n'a pas bougé en 13 ans... Quand le chiffre global a, quant à lui, bien monté.

Ce qui confirme bien ce que tout le monde voit de ses yeux...

17 commentaires:

  1. Je vous demande de vous arrêter !

    Ce n'est qu'un "ressenti".

    ;-)

    C'est même tellement du ressenti qu'il est stupéfiant que ces données soient publiques !

    Qu'est ce qu'on se marre...

    Il y a un point à ajouter, et qui par contre lui n'est pas "visible" selon les catégories de l'INSEE....

    Beaucoup de "français", de papier, ne le sont... que depuis très récemment.. Et ils font des enfants. Ils sont dans les stats... Vous les voyez dans la rue... mais vous ne pouvez pas les voir dans les statistiques.

    RépondreSupprimer
  2. Tu peux rajouter dans l'analyse le taux d'illétrisme et les analyses sur le système éducatif français qui se scinde en 2 (le niveau global baisse, mais la baisse n'est pas homogène bien au contraire) ...

    l'immigration décroche complètement. Non seulement c'est une natalité de remplacement, mais de remplacement par des cancres ...

    Hors, ils veulent desubventionner les allocs pour les "riches" (= les blancs) dont la natalité va encore chuter (je n'ai vu personne commenter cette annonce dans ce sens, c'est pourtant évident).

    Au rythme ou vont les choses et avec les politiques menées, d'ici 50 ans max, nous serons un pays du tiers monde d'afrique. Enfin, on sera balkanisé bien avant, puisque, je n'ai expliqué sur mon blog, nous avons déjà lancé le processus.

    http://yoananda.wordpress.com/2013/03/17/le-vote-musulman/

    quand je vois l'élite parisienne a la télé, et le décalage avec la réalité, et surtout la réalité du peuple ...

    de telles tensions sociales ne pourront pas rester indéfiniment.

    RépondreSupprimer
  3. Il faudrait aussi avoir les grand-parents, voire plus.
    1998, cela fait un bail que nos remplaçants peuvent eux-même être issus de remplaçants.
    Du coup, cela limite la pertinence de deux parents "français"

    RépondreSupprimer
  4. On dispose également d'autres données officielles permettent de deviner l'ampleur de l'immigration.
    Il s'agit du dépistage de la drépanocytose qui est fait dans les maternités.
    Voir ici :
    http://aliciabx.blogspot.fr/2012/12/drepanocytose-la-maladie-genetique-qui.html

    Où l'on voit que 60 % des naissances en Ile-de-France sont le fait d'extra-européens... et encore, c'était en 2010.
    Tout le reste de la France est également gravement touché, y compris le centre. Seule la Bretagne y échappe pour le moment (5,5%), mais ça ne va pas durer.

    RépondreSupprimer
  5. Père français, mère de nationalité hors UE (qui correspond au schéma typique, chance pour la France qui fait venir sa chère et tendre du bled) : en 10 ans 264 % d'augmentation (je suis nul en stat, ne pas hésiter à me reprendre)

    Mere française, père hors UE (qui correspond au schéma typique, mariage arrangé) +100 %

    conclusion qui en revient toujours au même point : L'absence de communauté nationale est facteur de guerre civile, tant que les citoyens ne partagent pas les mêmes valeurs de civilisation....

    RépondreSupprimer
  6. On n'est pas obligé de souscrire mais point de vue intéressant quand même : http://blog.sami-aldeeb.com/2013/03/26/un-psychologue-danois-lintegration-des-musulmans-dans-nos-societes-occidentales-est-impossible/

    RépondreSupprimer
  7. On nous avait pourtant annoncé et promis que les chonces pour la fronce allaient sauver notre régime de retraite !!!
    Je crois qu'il est devenu nécessaire de nettoyer les écuries et que ça ne se fera pas dans la "liberté-égalité-fraternité" ripoublicaine !

    RépondreSupprimer
  8. Et si le Roi Hassan II n' avait- il pas raison lors de cette entretien sur l' integration :

    http://www.wat.tv/video/roi-hassan-ii-maroc-parle-3i191_3i18x_.html

    RépondreSupprimer
  9. En résumé : Allocs ou Akhbar !

    RépondreSupprimer
  10. Il vaut mieux un enfant d'un couple mixte riche qu'un enfant de deux français pauvres, qui vont transmettre la pauvreté (puis la haine de l'autre) de génération en génération, bien souvent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on peut faire un mixte des deux obligé les couples a adopter deux gamins des cités tu enleve la haine de filiation de génération en génération.
      On commence par toi ma couille.

      Supprimer
    2. Ah cette "haine de l'autre" quelle horreur, les heures les plus sombres et le ventre de la bête immonde toujours fécond !!!
      Qui peut encore croire à ces billevesées ?

      Supprimer
  11. C'est le genre de débat piège. On tombe dans les idées reçues, on dénonce des situations héritées de politiques iniques et de courtes vues, bref, c'est un sujet qui nécessite une analyse beaucoup plus globale et moins sujette à toutes sortes de manipulations.
    Toute personne désireuse d'aller d'une collectivité dite de départ dont elle a bénéficié de pas mal d'investissements, en éducation, en soins de santé autant préventifs que curatifs, en acquisitions de repères en matière de vie en société, en formations professionnelles etc, vers une collectivité dite d'accueil représente UN TRANSFERT normalement éligible à un dédommagement de la part de la société d'accueil au bénéfice de celle de départ, comme c'est le cas dans le monde du sport. Or, il n'en est rien. La vraie question est donc bien là, pourquoi n'y a-t-il pas d'équité dans ce type d'échange ? A qui profite cette situation ? Quels en sont les conséquences au niveau de la volonté réelle d'intégration des personnes migrantes ?
    Pute borde, j'ai vraiment l'impression de vivre au milieu de gens lobotomisés prompts à se laisser berner par des chants de sirène faisant usage des dégâts collatéraux dont leurs forfaitures économico-politiques sont à l'origine du merdier de nos banlieues !!

    RépondreSupprimer
  12. A propos d'immigration... et de crise de l'euro : une autre situation, celle de l'allemagne

    -> http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/03/30/l-allemagne-appelle-les-europeens-du-sud-a-venir-travailler-dans-le-pays_3151003_3214.html

    RépondreSupprimer
  13. à renvoyer à Serge July , cf sa chronique de ce matin sur RTL

    RépondreSupprimer
  14. « si l'Afrique est le berceau de l'humanité, pourquoi certains pays subissent-ils cette anomalie et pas la majorité d'entre eux ? Pourquoi cette zone, uniquement ? »

    Ces zones sont des zones où il y a du paludisme. Cette forte incidence est liée à un phénomène d’adaptation (ou sélection naturelle) : la nature pour se protéger a « créé » la drepanocytose, qui PROTEGE DU PALUDISME ! (voir article du quotidien des médecins ci-joint : désolé, c’est un peu technique mais c’est un phénomène connu depuis longtemps).

    http://www.lequotidiendumedecin.fr/information/comment-la-drepanocytose-protege-du-paludisme

    RépondreSupprimer
  15. Censure des Echos
    Un article ce matin dans les Echos sur la formidable vitalité de la natalité fraçaise : http://www.lesechos.fr/opinions/favilla/0202689243667-allons-enfants-de-la-patrie-557563.php.
    Mon commentaire sur les 30% de naissances africaines (cf dépistage de la dépranocytose) et les 12% de naissance d'un parent hors UE (cf le post de Tonio) est censuré par les Echos à cette heure. La formulation était pourtant soft et très factuelle.
    La police de la pensée est à l'oeuvre et le péquin moyen dort tranquille.
    Je dois admettre devoir à Tonio d'avoir découvert ce ratio de 30% (je vis dans l'ouest dans un endroit ou c'est plus près de 5%). Pas étonnant qu'il soit encore largement inconnu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.