lundi 4 mars 2013

Tiens revoila la soupape syndicale

Les syndicats de gôche, tous pro Europe, pro euro, pro immigration, nous remettent ça...

On va tenter de faire mouliner à vide les énervés et les sacrifiés, histoire de contenir la pression sociale...

Sauf qu'on connaît déjà le résultat : ne viendront que les aparatchiks syndicaux et ultra protégés du public et semi public...

C'est pourtant pas faute d'arroser tous ces syndicats d'argent public pour qu'ils survivent... Mais rien n'y fait. Plus personne n'a confiance en eux.

C'en est rendu à un tel point de défiance que ces gars sont désormais obligés d'affirmer haut et fort qu'ils ne sont pas franc-maçons...

La soupape de la cocotte minute sociale est bouchée...

Préparez les cacahouètes et les bières. On va emmener les enfants au spectacle et regarder les papy-boomers moustachus défiler comme pour la parade de MickeyLand.

Thibault espère "plusieurs centaines de milliers de personnes" dans la rue mardi
Le Point, 04/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a espéré dimanche que "plusieurs centaines de milliers de personnes" manifesteront mardi à son appel et celui de FO contre le projet de loi transposant l'accord sur l'emploi.

"J'espère qu'il y aura plusieurs centaines de milliers de personnes dans les rues (...) je lance un appel pour qu'il y ait beaucoup de monde", a dit le leader cégétiste lors de l'émission "C politique" sur France 5.

2 commentaires:

  1. Les vieux qui ont connu la guerre défilaient le 11 novembre.
    La génération suivante défile aux "manifs" moustachistes.
    Et la suivante va à la gay-pride.

    Chacun avec ses lubies et ses valeurs... de merde.

    RépondreSupprimer
  2. " Chacun avec ses lubies et ses valeurs... de merde. " : non, sinon chacun en changerait ou essaierait. Ce n'est que ton avis, ton jugement sur la vie d'autrui que tu n'apprécie pas.

    Regarde-toi dans un mirroir et appliquer toi ta propre conclusion à tes propres lubies et valeurs.

    --neuneu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.