jeudi 4 avril 2013

Après le cas Huzac, le cas Iman

Un proche d'Hollande a investi aux îles Caïmans
Le Figaro, 04/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Jean-Jacques Augier, ex-trésorier de François Hollande pendant la campagne présidentielle de 2012, qui vient de racheter le magazine Têtu, est actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans, via son holding financier Eurane, croient savoir Le Monde et le Guardian qui affirment avoir eu accès à des documents. "L'investissement dans International Bookstores apparaît au bilan de cette filiale. Rien n'est illégal", répond l'intéressé.

Y'a tout dans cette nouvelle histoire. Festivisime babelien, gestion d'argent public, finance apatride... Ça croque sous la dent...

Tout ça devient décidément extrêmement festif   

Ça chatoye de partout   

34 commentaires:

  1. Sa holding... qui est en chine !

    Bref, du grand et large foutage de gueule.

    Mais en effet ça brille, ca froufroute, ca chatoye... c'est énorme.

    Et plus c'est énorme, plus ça passe (mieux ça glisse... dans le fondement des veaux).

    Ah s'il vous plait, n'oubliez pas de bien payer votre prochain tiers...

    On vous remercie.

    Ah dernière chose, n'oubliez pas non plus lors des prochaines "élections", de voter "UMP" ou "PS".

    C'est normal après tout. Vous êtes fait pour cela, c'est votre fonction.

    RépondreSupprimer
  2. En effet, en quoi cela serait-il illégal d'être ancien trésorier ou d'avoir racheté un magazine ou de possèder une hplding ou d'être actionnaire de sociétés étrangères, fussent-elle dans des paradis fiscaux ?

    En outre, sauf à faire un procès d'intention par hypothèse et amalgame : "ce proche détient(-drait) illégalement ... donc Hollande est un fraudeur"

    Que ces journaux apportent des preuves plutôt que des rumeurs ou des accusations sans fondement.

    --neuneu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à foutre de ce qui est légal ou pas.

      C'est une insulte totale à la common decency.

      Supprimer
    2. -ces "investissements" sont ils déclarés au fisc français ?

      Puisque ce monsieur est résident fiscal français...

      -de toutes les manières, un tel schéma (largement utilisé par les businessmen chinois) est clairement fait pour se soustraire aux griffes du fisc chinois.

      En cas de revente des parts (pas d'imposition) ou de versements de dividendes.

      Sans parler des possibilité de faire remonter le résultat réalisé en Chine (via prix de cession, via paiement de "fees", de "licences" et autres "propriété intellectuelle"), et donc de se soustraire à l'impôt sur les bénéfices.

      Ce petit monsieur aurait il eu l'honnêteté alors, de tout déclarer au fisc chinois ?

      Bref, il faut arrêter le foutage de gueule.

      CE SCHEMA EST UN SCHEMA D'EVASION FISCALE.

      Supprimer
    3. D'accord avec toi Tonio mais je le dirais en français :

      C'est vraiment ce foutre de notre gueule.

      "trésorier de François Hollande pendant la campagne présidentielle de 2012" c'est pas vraiment un disciple d'H16, il va pas nous faire sa couineuse que la France est un enfer fiscal tout de même.

      Bande d'é....lé

      Supprimer
  3. a çà ira , ça ira....

    RépondreSupprimer
  4. Une holding en chine ? le luxembourg est hasbeen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes sir!
      ...Plus sûr du tout.
      Il a tout compris. Vaut mieux mettre son oseille dans un vrai pays capitaliste, la Chine!

      Supprimer
  5. Rappel :
    Hollande , 23 janvier 2012 , au Bourget : «Mon véritable adversaire, c'est la finance»

    RépondreSupprimer
  6. Qui es-tu Jean-Jacques Augier ?

    Polytechnicien et ancien inspecteur des finances, il a fait fortune dans les années 1990 en dirigeant la compagnie de taxis G7, "offerte" sur un plateau par André Rousselet, l’ancien directeur de cabinet de François Mitterrand.

    RépondreSupprimer
  7. Il te manque quelques sionistes quand même ...

    Pour l'instant, on n'a que du Desouche bon teint rosé ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux

      Dès que c'est un juif, un arabe, un noir, on cherche des raisons culturelles, raciales ...

      Quand c'est un bon français, le jugement devient comme par miracle individualisé.

      Et pourtant du Desouche qui vous pourrissent la vie, ça pullule.

      Supprimer
  8. de qui se moque t'on ? les echos
    Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a dit jeudi sur BFM-TV qu'il n'avait « pas envie » de parler à Jérôme Cahuzac, parce qu'il se sentait « trahi » et « sali », tout en répétant qu'il n'avait pas demandé d'enquête sur l'ancien ministre du Budget. Jérôme Cahuzac « nous a demandé pardon, aux uns et aux autres, par texto », a expliqué Manuel Valls.

    « Je n'ai pas envie de lui parler. Parce qu'il m'a trahi, parce qu'on se sent sale, parce que la démocratie est bafouée, parce que les Français assistent à un spectacle insupportable, parce qu'on voit bien qu'à partir de là, on cherche à ébranler notre système démocratique », a-t-il dit. Il a également répété qu'il ne savait pas que l'ancien ministre du Budget possédait un compte en Suisse. « Si j'avais eu cette information, j'en aurais informé directement le président de la République, qui en aurait tiré les conséquences », a-t-il martelé.

    RépondreSupprimer
  9. nouveau scandale en vue : l'offshoreleaks

    http://www.rtbf.be/info/economie/detail_des-millions-de-transactions-vers-des-paradis-fiscaux-devoilees?id=7962215

    C'est une fuite informatique qui va certainement secouer le monde de la finance: deux millions et demi de fichiers qui proviennent de sociétés offshore situées dans des lieux biens connus de l'évasion fiscale. Toutes ces données ont été analysées par 86 journalistes à travers le monde. Résultat : des millions de transactions vers des paradis fiscaux sont dévoilées. La planète entière est concernée...

    RépondreSupprimer
  10. Après les blagues belges... les blagues grecques !

    Le ministre des finances grec enfonce une porte ouverte : "ça nous pose un grand problème"... ah ah ah.

    *************************

    "Ta Néa affirme avoir identifié, dans la masse de données publiées par l'ICIJ, 107 sociétés offshore grecques, dont seulement quatre sont enregistrées auprès des autorités fiscales grecques.
    Le fait que tant de sociétés "aient selon l'ICIJ, des activités d'affaires échappant aux radars des autorités fiscales nous pose un grand problème", a affirmé M. Théoharis à Ta Néa "

    RépondreSupprimer
  11. Bah, c'est marrant ça! Il n'y a maintenant plus personne pour venir défendre ce fraudeur.

    Mais pourtant, c'est un entrepreneur! Un méritant qui se défend comme il peut pour soustraire aux griffes d'un état confiscatoire l'argent qu'il a durement gagné à la sueur de son front.

    La prochaine fois, ce n'est plus la peine de venir pleurer ici sur l'enfer fiscal que serait la France. Vous n'êtes tout simplement plus crédible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne fais pas l'âne pour avoir du foin, tu vas te payer une indigestion...
      le pb avec Cahuzac, c'est que comme tous ceux qui sont au pouvoir en France depuis 43 ans, il s'en met plein les poches, il triche, il ment, il vole. Mais qu'en plus, exactement comme ses complices de l'UMP, du PS, des Verts, du PC, du MODEM, des Radicaux, il accuse les français d'être des fainéants, des assistés, des tricheurs. Qu'il accuse le FN d'être dirigé par un milliardaire détrousseur de vieux. Qu'il utilise les fonctionnaires des impôts et de l'Intérieur pour terroriser les opposants, et que cerise sur le gateau, il se drape dans le manteau de l'innocence et de la probité pour accuser ses adversaires. Ces salopards méritent tous d'être pendus. C'est évident.
      En ce qui concerne l'enfer fiscal qu'est devenu la France, il faut vraiment être très con pour ne pas s'en rendre compte (ou bien être au PS-UMP etc... et se draper dans le manteau de...).

      Supprimer
    2. Je ne parle pas de Cahuzac, mais de Jean-Jacques Augier. Alors ne fais pas l'âne non plus.

      Ce Augier, il a tous les critères de l'entrepreneur méritant, créateur de richesse, qu'on a de la chance de l'avoir pour qu'il nous donne des emplois. Il devrait être votre idole.

      Supprimer
  12. Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de défendre Jean-Jacques Augier. Je crois à sa sincérité. En effet, son montage, tel qu'il est décrit, n'est ni de la fraude fiscale et encore moins de l'optimisation fiscale.

    Les commentaires ci-dessus illustrent parfaitement le fait qu'il peut y avoir de "l'économie de comptoir" mais aussi de la "fiscalité de comptoir". Notamment, ils illustrent la confusion générale du public entre les concepts bien différents que sont la fraude fiscale (J. Cahuzac par ex), l'optimisation fiscale (légale et incontournable) et les simples nécessités des affaires.. Ils illustrent encore plus la totale ignorance du public sur les règles de fiscalité internationale et son incompréhension quant au mythe des paradis fiscaux ou au mythe de la société holding. Ce sont les dégâts visibles de l'information sur le net et sur TF1 ou France 2..

    Cela dit, je ne jette la pierre à personne, cela ne s'apprend et ne se comprend pas si facilement que cela sinon comment pourrais-je facturer des honoraires pareils?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là ça me la coupe.

      C'est de l'ironie j'espère ?

      Le mythe des paradis fiscaux, très bonne !

      Y a aussi le mythe de la mafia, il s'agit en faite d'entreprise philanthropique. C'est trop compliqué à comprendre mais en fait, c'est pour notre bien.

      Le mythe de la pédophilie, en realité, certains enfants ont besoin de plus d'amour que d'autres.

      Le mythe de la racaille, en fait il s'agit de jeunes gens très éduqués qui ont juste besoin de sensations forte pour évacuer le stress des études

      Mais je n'insiste pas, vous êtes trop con pour comprendre.

      Supprimer
    2. Voir ma réponse ci-dessous

      Supprimer
  13. Pour reprendre quelques commentaires à la volée:

    - une "holding" n'est pas une boîte magique. Ce n'est rien d'autre qu'une société qui détient des participations dans d'autres sociétés. Il y a 100 raisons non fiscales à créer une holding! Alors, merci d'arrêter de crier à la fraude au son de ce mot!

    - La holding Luxembourgeoise n'est pas "has been". Elle sert principalement à entrer et sortir d'Europe. Ici, on parle d'entrer et sortir de Chine! Légère différence! Quoiqu'il aurait pu faire du sens d'interposer une holding Luxembourgeoise dans son schéma. Il y a quand même mieux.

    - Entrer et sortir de Chine se fait principalement par Hong Kong, c'est moins cher!. Si son montage visait l'optimisation fiscale, c'est ce qu'ils auraient fait. Ils ne l'ont pas fait, donc il ne s'agit pas d'optimisation fiscale. Pire détenir une société Cayman directement depuis une holding Chinoise est simplement crétin, à moins qu'ils aient arrosé le fonctionnaire des impôts Chinois (il paraît que cela arrive tous les jours). Mais je n'y crois pas, ce ne peut pas être de l'optimisation ou alors par un bon à rien. Qu'ils me contactent!

    - Certains vont demander pourquoi alors passer pas Cayman? Il aura peut-être échappé au lecteur du monde ou au spectateur de TF1 que la Chine n'est pas un pays libre! Je ne comprends pas les commentaires ci-dessus, il y aurait il quelqu'un d'assez stupide ici pour croire qu'un étranger peut se pointer en Chine et y ouvrir en son nom propre un réseau de librairies? Faut se réveiller les gars! Le joint-venture au Cayman avec l'investisseur Chinois sert probablement à cela, contourner les règles régissant les investissements des étrangers en Chine et protéger la propriété. Surtout dans un domaine aussi sensible;

    - L'environnement fiscal de Cayman est loin d'être la seule raison du succès de cette place. C'est aussi pour beaucoup en raison de sa souplesse légale et réglementaire! Raison pour laquelle l'expression paradis fiscal est vraiment idiote. Elle est surtout idiote car stocker de l'argent à Cayman pour beaucoup d'entre nous sert à peu sur le long terme dans un cadre légal!

    - Je vais en décevoir beaucoup mais le plus nocif "paradis fiscal" dans l'UE est le UK! Vous ne me croyez-pas, alors cherchons ensemble à localiser les milliardaires dans l'UE. Sauf erreur de ma part, ils ne sont ni à Lux, ni à Gibraltar, ni à Malte, ni à Chypre. Par contre, à Londres..

    - Les places financières off-shore et on-shore sont d'une certaine manière nécessaires en l'état actuel de choses. Sans elles, beaucoup d'opérations profitables pour tout le monde (y compris pour nous, hommes moyens) ne seraient pas possibles. Pour les ignorants, se reporter au concept de "double imposition économique" sur Wikipedia (concept de base de fiscalité internationale). C'est la vraie racine du mal.

    - Regarder la question fiscqle sans se placer dans un contexte de compétition économique internationale est absurde!

    - Il y a de beaux hypocrites ici! Je les mets tous ici au défi de m'affirmer que si on leur laissait le choix entre acheter une télé ou une voiture avec une TVA à 20% ou le même bien avec une TVA à 30%, il choisirait la TVA à 30. C'est à se demander ce que tous ces gens foutent dans les duty free des aéroports par ex.?

    - Je suis d'accord avec le commentaire ci-dessus. Vous passez vos journées à vous plaindre que les impôts sont trop élevés en France et vous hurlez dès (que vous croyez) qu'un autre français en paie moins que vous! C'est énorme! et c'est très français!

    Finalement ce qui me choque vraiment dans cette histoire est que François Hollande est même incapable de s'assurer que ses collaborateurs sont "cleans" aux yeux de la presse "libre et éclairée"(je rigole). Merde quoi, même cela! Vraiment un gros tocard! Se faire accrocher par Mediapart, la honte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur qu'avec un commentaire pareil, on peut tout legitimer.

      Pourquoi payer 20% tva ? Mais d'ailleurs pourquoi payer la télé ? Vous vous plaignez que les télés sont trop chère et vous jetez la pierre à celui qui va la voler chez son voisin ? Un peu de cohérence tout de même, vous n'êtes vraiment que des jaloux.

      Ce commentaire est d'une stupidité affligeante.

      C'est du niveau de GS qui escroque ses clients puis leurs reproche de lui avoir fait confiance.

      Supprimer
    2. Rappelez-moi ? Les clients de Goldman Sachs qui se sont faits floués. Ce sont bien des professionnels de la finance complètement incompétents qui souhaitaient gagner de l’argent en spéculant sur la dette immobilière des américains les plus pauvres, c’est bien cela ? Et vous les plaigniez de ce qui leur est arrivé? A défaut d’être sérieux, je trouve votre point de vue plutôt drôle! Très drôle même !

      Supprimer
    3. BINGO, on est bien dans la même pensée perverse !

      "Ce sont bien des professionnels de la finance"

      Mais b....l, s'il demandait conseil à GS, c'est bien parce qu'ils n'étaient pas si professionnel que ça. Sinon pour demander conseil ? C'est un comble de reporter la faute sur la victime !

      Il m'arrive souvent de ne pas être d'accord avec certains commentaires mais habituellement, je comprend la logique du raisonnement. Là, on est dans la pire des arrogances et du mépris.

      J'ai beau être non violent, humaniste, fraternel et tout et tout ... parfois, je rêve d'accident de voiture, de balles perdus et de maladies incurables.

      Supprimer
  14. "Il y a 100 raisons non fiscales à créer une holding!" : tout d'abord "holding" est un mot de la langue anglaise. Ensuite le concept est anglo saxon. S'il y a vraiment au moins une raison non fiscale pour créer une "holding", pourquoi ne pas en créer plutôt en France qu'à pétaouschnok ?

    RépondreSupprimer
  15. Comment vous remercier? C’est précisément le type de réponses que j’attendais notamment car elles ne pourraient mieux illustrer la confusion et l’ignorance auxquelles je faisais référence dans mon commentaire précédent.

    Comment vous punir aussi pour les insultes que vous proférez à mon encontre ? J’ai du respect pour ce blog que je considère comme un espace de réflexion où les comportements insultants primaires ne devraient pas avoir leur place. Pour cette raison, je ne répondrai que par des faits et je vous laisserais vous agiter SEUL comme un singe devant votre ordinateur.

    Néanmoins, cela ne signifie pas que je vous pardonne de comparer une opération d’investissement ou de commerce international aux désastres que sont la pédophilie ou les organisations mafieuses. Leurs victimes nombreuses apprécieront votre légèreté à sa juste valeur, vous devriez avoir honte! Si cà, ce n’est pas de la connerie ! Mais, je suis sur que vous me confirmerez le contraire dans un prochain message !
    Alors, encore une fois, quelques réponses à la volée sur vos commentaires et certains autres de cette chaîne :

    - La lecture de ce blog ou de blogs du même type ne fait d’aucun d’entre vous un expert des questions économiques, monétaires ou fiscales, loin de là et ne vous en déplaise ! Il est clair à vous lire que votre expérience en termes de structuration d’opérations d’investissement ou de commerce international est inexistante. Honorez nous par votre modestie et acceptez de ne pas prendre position sur des sujets que vous ne pouvez pas comprendre ;

    - J’essaie simplement de combattre l’ignorance ou la confusion là ou elles se trouvent (et dans mon domaine) car je considère que c’est ce type d’ignorance ou de confusion qui ont amené Hollande ou Sarkozy au pouvoir par ex. et qui nous en amèneront un pire en 2017.

    - Vous confondez toujours fraude fiscale et optimisation fiscale. Telle qu’elle est décrite, la structure d’investissement de JJ Augier n’est ni de la fraude fiscale ni de l’optimisation fiscale. En réalité, on ne pourrait pas s’y prendre autrement pour payer plus de taxes. C’est tout ce que je dis ! Parole de conseiller fiscal international. Je dis cela pour vous, arrêtez de vous faire balader par l’UMP et autres journaux associés…

    - Personne ne nie que certains se servent de places financières off-shore ou on-shore pour faire de la fraude fiscale. Personne ne nie non plus que la fraude fiscale doit être combattue. L’optimisation fiscale par contre est légale et incontournable. Prétendre le contraire reviendrait à vous empêtrer une fois de plus dans vos contradictions, en clair, passer vos journées à critiquer l’enfer fiscal français et en même temps, blâmer ceux qui s’organisent pour faire face à ce problème. Je ne parle même pas de l’hypocrisie de l’homme moyen qui ose prétendre qu’entre deux voies légales, il choisirait la voie la plus taxée. Petit menteur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le singe te propose de cliquer sur le bouton répondre EN DESSOUS du commentaire.

      Bouh, y a encore une tartine en dessous ...

      Supprimer
    2. "Comment vous punir aussi pour les insultes que vous proférez à mon encontre"

      D'abord, tu ne peux pas et ensuite le 'trop con pour comprendre' ne t'es pas destiné, c'est plutôt une imitation de ce que tu nous as infligé : "la totale ignorance du public" et "Ce sont les dégâts visibles de l'information sur le net et sur TF1 ou France 2.."

      Au secours, l’arrogance !

      Supprimer
  16. - Surtout, vous ignorez la spécificité des opérations d’investissement ou de commerce international. Celles-ci se caractérisent par un risque de multiples impositions du même flux de revenus dans les différents territoires traversés. Seule l’optimisation fiscale permet de traiter ce problème par le biais de ce type de structures. Autrement, bien des opérations ne seraient pas possibles. Je vous rappelle que l’emploi de bien des français dépend de l’investissement étranger en France ! Mais allez-y, interdisez-les si le cœur vous en dit! Votez Jean-Luc ! Mais, faudra pas venir pleurer après…

    - Ce qui est drôle est que vous passez vos journées à critiquer les fonctionnaires « gratte-papier » mais je dois vous avouer que, dieu soit loué, l’administration fiscale française n’a pas attendu que vous lisiez le Point ou le Monde pour découvrir l’existence de régimes fiscaux favorables à l’étranger. En fait, certains commentateurs ont trente ans de retard sur le fisc, ce qui est très drôle car il faut le faire quand même ! Pour info, le fisc français a un arsenal à disposition pour faire tomber les holdings étrangères « abusives », une rapide lecture du code général des impôts suffira à vous en convaincre. SI vous ne trouvez pas les articles en question, merci de me contacter…

    - Enfin, car c’est long d’écrire tout cela, les « holdings » sont loin d’être un concept anglo-saxon »Il y en a des centaines en France ! Comme il y a bien une bonne centaine de raisons non fiscales d’en constituer une. Pour votre culture juridique, je ne peux que vous recommander par ex. de faire une recherche sur le concept de « cascades de sociétés » qui est à la base de l’enrichissement rapide d’Arnault ou Bolloré par ex..

    En bref, ne vous trompez pas, ne vous faites pas manipuler comme des moutons, allez voter pour quelqu’un qui se soucie vraiment de notre pays, et acceptez enfin de vivre avec votre temps ! La France a choisi, à tort ou à raison, la voie d’une économie ouverte laquelle sous-entend de s’exposer à une compétition internationale féroce. Soit vous vivez avec, soit vous disparaissez comme des dinosaures. Certains semblent déjà avoir fait leur choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "allez voter pour quelqu’un qui se soucie vraiment de notre pays"

      Bonne idée ! et de qui s'agit-il ?

      Supprimer
    2. Je résume votre pensée car vous semblez être un spécialiste de l'enfumage :

      les îles Caïman servent à contourner des réglementations fiscales absurdes style double imposition. Vous admettez tout de même qu'il y a également de la fraude fiscale.

      Un trésorier du PS doit avoir le possibilité de conseiller François Hollande pour qu'il change la réglementation de façon à ce qu'une entreprise honnête n'ai pas besoin d'avoir recours à ces îles lointaines qui par ailleurs sont des refuges à escrocs.

      De toutes façons, vous semblez pragmatique, que conseilleriez-vous à un entrepreneur qui fabrique de l'armement ? Votez pour un candidat qui lui plait mais qui est pacifiste ou votez pour un candidat pro-guerre mais qui ne lui plait pas ?

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.