jeudi 25 avril 2013

Assumer la multiplicité et en finir avec le mensonge du vivre-ensemble

norilsk : à propos des diversités et du "vivre-ensemble", un philosophe Argentin fait l'éloge du conflit http://www.youtube.com/watch?v=Cp5d45Fr3_c

Il explique comment l'occident ne sait plus faire société. On le voit de 3 façons:
- l'individualisme qui au fond amène à l'uniformisation ou à la guerre de tous contre tous
- le relativisme culturel qui fait accepter l'inacceptable
- l'universalisme, qui ne marche pas
(sur ces 3 points ça me rappelle ce que dit Michéa)

Il parle du dévoiement total de la notion de respect, et défend la multiplicité par opposition à la dispersion. La multiplicité conflictuelle est la base d'un socle commun dynamique. Ce socle est attaqué dans la postmodernité par pseudo consensus, par peur du conflit. mais plus on veut éviter le conflit plus on va vers l'affrontement (homogénéisation forcée ou guéguerres des différences). Mieux vaut assumer joyeusement le conflit en tant que socle commun dynamique, plutôt que de s'enliser dans les guéguerres de différences, bien utiles selon lui à ceux qui cherchent à discipliner la plèbe.

Miguel Benasayag - Éloge du conflit
TEDxConcorde, 17/02/2012 (en Français texte en français )


Je plussoie totalement. Et sans surprises, le multi culturalisme encensé par la gôche va amener à la destruction de l'état social qu'elle chérit tant, alors que telle ou telle communauté ne voudra plus subventionner telle ou telle autre, ou subir le mélange rendu obligatoire...

Nos élites maçonniques ont voulu instaurer l'Homme Nouveau en mélangeant toutes les cultures du monde entier sur le même territoire ? Ils vont juste obtenir la libanisation du pays...

Bravo les cons !

5 commentaires:

  1. Je ne m'y connais pas assez. Quelqu'un pourrait expliquer les différences entre libanisation / balkanisation / voire brésilification ? (et d'autres éventuellement)

    il y a plusieurs manières de sombrer dans le conflit, la seggregration, etc...

    je pense que ça pourrait être très utile pour anticiper un peu le sort de la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Libanisation : melting pot à la sauce méditerranéenne
      Balkanisation : dispersion et morcellement des entités faisant suite à une histoire faite de successions de replis--reconquêtes avec en toile de fond un front chrétien sans cesse menacé par un front islamique. Notion ou référence utilisée à tort et à travers par une intelligentsia franco-française en mal d'entités structurantes pour leur seule certitude, celle du sacro-saint jacobinisme.
      Pour la brésil ifi cation (!) : I don't know !

      Supprimer
  2. Alors Disco, tu vois bien que tous les juifs ne prônent pas le ''vivre ensemble''...La prochaine fois que tu fais une crise de Soralisme aiguë,tâche de t'en souvenir ;)

    Pierre

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais que c'est un gros gôchiste Benasayag ? Non, tu as le droit, c'est juste étonnant de ta part.

    RépondreSupprimer
  4. Je tique sur le mot 'philosophes' qui souvent sont des piposophes.

    Qu'est ce que la philosophie, est-ce une science?
    Pour Platon le philosophe c'est celui qui conseille le roi.

    je pense que un philosophe c'est ni plus ni moins qu'un consultant, quelqu'un qui a un avis sur une question mais qui se trompe aussi beaucoup.
    Bref il faut arrêter avec la mystification de la philosophe.

    Bon je vais quand même regarder la video

    A+

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.