vendredi 12 avril 2013

Beaucoup de fébrilité autour de la dette japonaise

Visualizing The 'Orderly' Japanese Bond Market
ZeroHedge, 12/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Overnight, Japanese government bond (JGB) markets had yet another turbulent trading session. Despite reassurances from Kuroda that the bond-buying plan would continue as expected, JGB prices (and even more so yields) smashed around in a huge relative range. The market is already extremely anxious of this disorderly behavior as Japanese interest rate implied volatility (used to hedge against - or bet on - disorderly markets) have spiked to ten-year highs (and to their 3rd highest ever). This is no surprise as the following charts show, the realized volatility in this market is at generational extremes.

Realized volatility has exploded...



as has Japanese interest rate implied volatility...



as daily ranges are 4 to 8 times ten year averages...



So we are one week into the biggest and most experimental monetization scheme ever in history and the quadrillion Yen bond market is in total disarray. What could go wrong?

Une volatilité et des volumes historiques, on dirait qu'on n'est plus très loin de la panique...

5 commentaires:

  1. "Une volatilité et des volumes historiques, on dirait qu'on n'est plus très loin de la panique..."

    Un moment, j'ai cru que tu parlais de l'or.

    RépondreSupprimer
  2. Volatilité et volume... on l'avait prévu, non ?

    Dès que la BOJ a annoncé son Grand Gambit, c'était prévisible.

    Ainsi que la panique pour certains acteurs. Okay.

    Mais ce n'est pas la question. La question est : la BOJ peut elle contenir cette panique, et les effets de bord de sa politique ?

    Encore une fois, ces gens sont déments, mais pas crétins.

    Ils savaient très bien que le marché obligataire bougerait.

    Dès lors, il est absurde de penser qu'ils vont attendre l'échec et mat et l'implosion de tout leur système, bien sagement, sans rien faire, etc.

    (ce que j'appelle le syndrome BA qui refuse de comprendre que les crapules ont parfaitement conscience de la nocivité des décisions prises, mais qu'ils ont les moyens de contenir cette nocivité).

    Bref, pour moi, l'affaire est cousue de fil blanc. La BOJ achètera tout le papier.

    Si la panique se poursuit, et que de nombreux investisseurs lâchent le papier japonais, leur départ sera compensé par la BOJ.

    RépondreSupprimer
  3. grosse baisse de l'or

    RépondreSupprimer
  4. Vendredi dernier deja, ZH annoncait le début de l'apocalypse sur le 10 ans japonais.

    Sinon, comme on ne peut plus faire de bail-out puisque presque tous les pays d'europe sont en faillite, vive le bail-in pour tous :
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/04/12/20002-20130412ARTFIG00506-crise-bancaire-bruxelles-vise-les-depots-superieurs-a-100000-euros.php
    Normalement, ca devrait être le bank run assuré dans les prochains jours.

    RépondreSupprimer
  5. Je le répète : quelle erreur d'attendre l'"apocalypse" sur l'obligataire!

    Vous avez quoi dans les yeux ?

    -USA ? Apocalypse ?
    -Europe (après les premiers atermoiements). Apocalypse ?
    -Japon ?

    Il est stupéfiant de voir des gens intelligents qui font une inférence aussi idiote :
    -les crapules prennent des décisions qui devraient déstabiliser l'obligataire... et ensuite les mêmes attendraient bien sagement l'apocalypse ?

    Quelle naïveté !

    C'est bien parce que l'obligataire est le canari dans la mine, que l'obligataire est et sera manipulé.

    Ca dure depuis 2008... mais il y a toujours des idiots utiles pour attendre l'"apocalypse".

    C'est surprenant.

    Pour bien préciser ma pensée : la BOJ lance un QE MASSIF... dans le même temps il est EVIDENT qu'elle gérera l'obligataire qui en découlera pour éviter l'implosion du système.

    C'est aussi évident que 2+2=4 !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.