samedi 6 avril 2013

Ce que l'affaire Cahuzac révèle : la France n'est pas dirigée par François XVI, mais par les ministres strauss khaniens

Le système avait décidé que ce serait Strauss Khan le prochain consul de la province France.

Sauf qu'il a explosé en vol.

On s'est alors retrouvé avec un conseiller général de Corrèze président, et un maire de province premier ministre.

Mais chaque jour qui passe montre que ces deux clowns ne dirigent rien en fait.

Cf Montebourg qui insulte Ayrault, sans conséquences...

Ou encore le fait qu'ils aient nommé Cahuzac alors qu'ils savaient de toute évidence qui était le bonhomme...

Ou encore Moscovici au moment de la nomination du gouvernement qui exige le ministère des finances en lieu et place de Sapin.

Plus je vois ce qui se passe, et plus j'ai l'impression que ce n'est pas Hollande qui dirige le pays en réalité.

C'est Valls à l'intérieur, Cahuzac au budget, Moscovici aux finances...

Tous strauss-khaniens...

Et Cahuzac lui a été imposé, quand bien même il connaissait le passé du bonhomme.

Et vous avez vu comment la critique s'est immédiatement focalisée sur Moscovici et Valls, accusés de l'avoir couvert ?

Cahuzac qui dans le même temps, a montré par son passé qu'il était tout à fait capable de s'acoquiner avec les affairistes de l'UMP (cf complaisance réciproque avec Woerth)...

Ils avaient récupéré les 3 ministères essentiels. Le premier pour la position de Fouché, et qui permet également de continuer d'organiser tranquillement le grand remplacement. Le second et le troisième pour dépouiller les classes moyennes afin de maintenir en vie coute que coute l'euro et les banques...

Tout ça histoire d'organiser la fausse alternance cachant le parti unique babelien...

Reste l'affaire du retour à l'assemblée de Cahuzac. Il est évident qu'il essaie de négocier quelque chose en échange de sa disparition et surement de son silence... Il ne s'est pas à ce point vendu à l'agenda babelien pour des nèfles. Pour ce genre d'hommes, on ne se soumet pas à un tel projet par idéologie.

18 commentaires:

  1. Le coup du "retour à l'assemblée", public en plus, est bien entendu un message envoyé à ses maîtres.

    Cela prouve plusieurs choses :

    -Cahuzac est une crapule et absolument pas l'homme "abattu", rongé par le remord, demandant pardon... que son entourage crapulesque tente de nous faire avaler.

    -des sources suisses affirment que les sommes cachées sont bien plus élevées que les "600 000 euros" repris par les médias veaux, et le million repris par le canard enchaîné.
    "600 000" c'est l'option compte suisse de grand-mère, c'est parfaitement grotesque.

    Médiapart promet de nouvelles révélations. Et son journaliste est très malin en ne se contentrant plus sur Cahuzac. Il a raison de pointer le doigt maintenant vers Hollande, Moscovici, et toute la clique.

    Bref... Hollande a là son scandale des diamants. Ca va lui pourrir la vie.

    Et espérons que d'autres crapules tomberont comme Moscovici (qui est dangereux, et qui ment comme il respire... voir le dernier "aveu" au sujet des 0,1 % de crôassance).

    La clique est mal. Vraiment mal.

    Un seul truc (d'ailleurs éventé par Harlem Désir, autre champion crapulesque) pourrait donner un peu d'air à Hollande.

    Un référendum "imperdable" par exemple sur la "moralisation de la vie politique".

    Quelques mesurettes qui forceraient les veaux à voter "oui".

    4 ans... c'est un véritable enfer, un véritable chemin de croix que Neuneu va vivre...

    Et quatre c'est ans c'est long...

    Ca va être long pour la France... mais surtout très long pour la clique.

    RépondreSupprimer
  2. Ha ben la tu m'épates.
    Je n'ai aucune idée si c'est vrai ce que tu dis, mais je trouve que c'est la meilleure tentative d'explication que j'ai lu sur le sujet.

    Ca fait sens, même si c'est un raisonnement conspirationiste, pour le coup il est justifié. Il faut avouer que si on avait Strauss-Khan ca fonctionnerait probablement mieux, mais du coup ... "ils" se sont plantés, parce que Flamby n'est pas à la hauteur, ils doivent serrer les fesses en ce moment, parce que cette affaire Cahuzac est loin d'être terminée je pense.

    RépondreSupprimer
  3. rien à voir mais
    hier vous parliez de l'armée privatisée
    mais la santé des citoyens aussi c'est important ..
    A Madrid, une «marée blanche» contre les privatisations d'hôpitaux.mediapart

    RépondreSupprimer
  4. et pendant ce temps...
    Jean-Louis Bianco prend la tête de l'Observatoire de la laïcité
    "François Hollande avait annoncé, en décembre dernier, la création d'un Observatoire national de la laïcité, chargé notamment de formuler des propositions sur la transmission de la morale publique.[...]Selon un communiqué de l'Élysée, "le principe de l'Observatoire national de la laïcité est acquis depuis huit ans sans avoir jamais été traduit". C'est désormais chose faite. Jean-Louis Bianco est un proche de Ségolène Royal."
    http://www.lepoint.fr/politique/jean-louis-bianco-prend-la-tete-de-l-observatoire-de-la-laicite-06-04-2013-1650914_20.php

    RépondreSupprimer
  5. Toute cette affaire ça sent la guerre entre factions mondialistes rivales, entre loges maçonniques qui se battent à mort pour agrandir leur part du gâteau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette guerre fait rage depuis longtemps. On peut déjà interpréter la chute de Lehman Bro' qui a tout déclenché à la lumière de ces affrontements titanesques dans l'ombre (ahah). La finance hébraïque et la finance anglo-saxonne, toutes deux universalistes mais prônant deux universalisme bien différents, l'un messianique - cf. Attali -, l'autre aux visées clairement impérialistes et hégémoniques, se tirent dans les pattes depuis des siècles.
      A Washington, la guerre entre conceptions géopolitiques "réalistes" (à la Brzezinski/Kissinger) et néo-cons (politique de la canonnière brutale et violente) explique les soubresauts qui agitent l'état profond et les incohérence de la politique étrangère US des 15 dernières années. De même que ses échecs et ses réussites. Et ce sont encore deux factions mondialistes rivales.
      De même que si le système avait désigné Strauss-Khan pour succéder à Sarkozy, le système avait également improvisé la chute du cochon. Parce que celui-ci commençait à montrer au FMI des velléités d'indépendance. Notamment vis-à-vis du sacro-saint dollar.

      Supprimer
  6. Dans la série du monde babelien, j'ai regardé ce soir ou jamais hier soir. On dirait que Taddei s'est fait remonter les bretteles par les patrons après son envolée lyrique chez Sublet. En effet outre un débat stérile sur la laicité, on avait 8 invités dont 4 faisaient partie d'une ethnie spécifique (Elizabeth Lévy, Eric Zemmour, Rowen trucmuche, Esther Benbarsa (israelo-franco-turc sénatrice d'EELV !!!), ...) En face un franchouillard bas de gamme, un pur libéral illuminé, une arabe émancipée pro muslim (oxymore) et une élue PS donneuse de leçon du grand orient.
    Le seul à avoir défendu la France classique était Zemmour...
    Je recommande à tous ce débat comme un indice supplémentaire de la probable mainmise d'une caste sur la France.
    J'ai eu une grande pensée pour Alain Soral, je le trouve un peu dingue mais à la vue de ce débat, force est de reconnaitre que sa vérité n'est que l'ombre de la réalité.
    Merci Tonio pour ton blog de réinformation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suffit de regarder la TV pour savoir qui tient les rênes du "système", mais, bien sûr, le dire ouvertement est un crime contre l'humanité !

      Supprimer
  7. Dexia: Mariani a reçu 675.000 euros à son départ pour gérer des filiales du groupe


    Bruxelles - L'ancien directeur général de Dexia, le Français Pierre Mariani, a quitté la banque l'été dernier sans indemnité de rupture mais a touché 675.000 euros pour continuer à gérer plusieurs filiales du groupe jusqu'à leur cession, révèle samedi le rapport annuel de Dexia mis en ligne sur internet.

    M. Mariani a démissionné de son poste de directeur général de Dexia en août 2012 et a été remplacé par le Belge Karel de Boeck.

    Le rapport annuel de la banque met en évidence qu'il a touché environ 941.000 euros en rémunération et prime de fonction en 2012, somme à laquelle s'ajoutent 675.000 euros pour la représentation des intérêts de Dexia au sein des organes de Dexia Asset Management Luxembourg et son mandat de président du conseil d'administration de la filiale turque DenizBank jusqu'à la clôture des cessions de ces entités.

    Ce document a été rendu public avant une assemblée générale ordinaire et extraordinaire prévue le 8 mai à Bruxelles pour approuver les comptes du groupe bancaire, en cours de démantèlement.

    Au terme de l'année 2012, la banque a tourné une page importante de son histoire en obtenant l'accord de la Commission européenne pour poursuivre son démantèlement sur plusieurs décennies sans en passer par une liquidation immédiate.

    Bruxelles a notamment validé le principe d'une nouvelle garantie des trois Etats à hauteur de 85 milliards d'euros ainsi qu'une recapitalisation de 5,5 milliards d'euros par la France et la Belgique.

    La banque franco-belge a enregistré en 2012 une perte nette de 2,86 milliards d'euros, principalement attribuable à l'impact des cessions effectuées durant l'exercice ainsi qu'à un coût de financement élevé.

    Dans ce contexte, elle va proposer lors de son assemblée générale une réduction significative de son capital social pour apurer ses pertes, ce qui va se traduire par un nouveau dur pour les actionnaires. Le montant total pouvant être remboursé aux actionnaires historiques sera de 1 euro, soulignait samedi la presse belge.

    DEXIA

    RépondreSupprimer
  8. http://www.marianne.net/Euro-RSCG-revient-par-la-fenetre-des-ministeres_a223052.html

    RépondreSupprimer
  9. ci il est petit maire de province l'autre est un petit maire de banlieue.
    Ce sont juste des énarques et des palpeurs de subvention publique qui n'ont jamais travailler a part pour répartir l'argent ponctionné en le redistribuant a leurs électorats pour être sur d'exister encore demain, c'est bien pour ça que la croissance ils vont la chercher dans leur agenda babelien.
    Le noyaux de la france c'est eux ils sont rien juste un système qui tourne les gens en était content ces 40 dernière années car le pays tourné grâce à leur keynésianisme.

    il était une fois

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cet éclaircissement. Je n'y avais pas pensé. Bon week-end. PS: pourquoi votre lien a disparu du site "www.les-crises.fr"?

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cet éclaircissement sur la vie ploutocrate française. Bon week-end. PS: pourquoi votre lien a disparu du site d'Olivier Berruyer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que O.Berruyer et O.Delamarche, aussi sympathiques, compétents, brillants et talentueux soient-ils, ne veulent s'en tenir qu'à l'économie et expliquent les problèmes par l'incompétence et au maximum par le conflit d'intérêt propre à l'être humain.
      Tandis que d'autres personnes, à la répétition des faits, croient à la mise en application d'une idéologie qu'on pourrait appeler projet babelien, mondialisation par l'uniformisation, monde orwellien. On voit des choses se profiler qui ne peuvent pas s'expliquer uniquement par l'économie.
      Forcément, franchir cette ligne jaune ne se fait pas sans risque et sans dérive intellectuelle, ca peut se terminer jusqu'aux reptiliens. A chacun de savoir fixer sa limite pour ne pas finir complètement parano.

      Supprimer
  12. 20 novembre 2012 :

    Jérôme Cahuzac annonce des mesures pour lutter contre la fraude fiscale.

    Jérôme Cahuzac, ministre délégué au Budget, s'est rendu à la Direction départementale des finances publiques à Nanterre ce 20 novembre 2012.

    Il y a rencontré les agents des services départementaux, interrégionaux et nationaux en charge de la lutte contre la fraude fiscale.

    On aperçoit sur les photos : Pierre-André Peyvel, Préfet des Hauts-de-Seine, ainsi que Bruno Bézard, directeur général des finances publiques.

    http://www.citizenside.com/fr/photos/politique/2012-11-20/71317/cahuzac-annonce-des-mesures-pour-lutter-contre-la-fraude-fiscale.html#f=0/613613

    RépondreSupprimer
  13. Et voilà le travail ! La crapule Monti fait fort... et a le soutien de toutes les autres crapules (y compris Beppe).

    L'état va s'endetter pour "rembourser"... ses dettes au secteur privé, alors même que l'Italie a une dette astronomique.

    40 milliards d'euros vont être injectés sur 12 mois. Y'a bon la bonne soupe !

    http://tinyurl.com/cxplup6

    Les années passent, les élections passent, et ça s'aggrave : la même démence collective, partout.

    C'est vertigineux.

    Quand je dis que ça s'aggrave c'est que les gens ne se cachent même plus... Ca ne frappe plus personne, tout le monde s'en tape.

    Tranquille. Easy.

    RépondreSupprimer
  14. "la même démence collective, partout."

    Mais non c'est rationnel, le système est foutu et conduit inévitablement à une répudiation totale des dettes, mais personne n'est d'accord pour faire sauter le toutim tout de suite, il s'agit de gagner du temps en espérant que les autres se taperont l'essentiel des pertes, alors en attendant on joue aux chaises musicales, et on continue à profiter de son poste et de ses prébendes.

    - D'abord refiler les dettes privées aux Etats,
    - En contre partie, les Etats obligent leurs banques à acheter et racheter leurs emprunts d'Etat,
    - On fait peur aux prolos avec la dette ce qui justifie baisse des dépenses publiques (le profs et les infirmières bien sûr, pas les sénateurs et les coseillers régionaux par exemple)
    - baisse générale des dépenses sociales, cela n'a que peu d'effet sur les dettes mais c'est pas grave.

    Comme disait Don Salustre : les pauvres s'est fait pour être très pauvre et les riches très riche"

    - quand le bazar explose on répudie les dettes, vos assurances vie (qui reposent sur les emprunts d'Etats) sont vaporisée, vos livrets A atomisées, vos comptes bancaires siphonés, vos appartements taxés à mort et nous TOUS, nous seront rongés par le fisc JUSQU'A L'OS!

    !!! JUSQU'A L'OS !!!

    - en cas de contestation majeures on sort la carte " menaces intérieures" ou "menaces extérieurs".

    Vous avez des peurs? ils les trouveront et les exploiteront et à la fin nous remercierons nos saigneurs!

    RépondreSupprimer
  15. Tu oublies Fabius. Il est discret, mais extrêmement puissant : c'est lui qui a en main la politique étrangère, dont manifestement Hollande ne se mêle absolument pas, sauf pour ce qui est de pleurer le soutien de Merkel.

    Mais la seule politique importante à long terme est la politique étrangère, et c'est Fabius qui la détient.

    C'est le numéro 1 caché du gouvernement.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.