samedi 13 avril 2013

Conseil national du PS : à peine le discours d'Ayrault terminé que 50 salariés de PSA Aulnay envahissent la scène

C'est le printeeeemps   

Le front de gauche s'invite au conseil national du Parti Socialiste...

Des salariés de PSA Aulnay interrompent le Conseil national du PS
Le Monde, Bastien Bonnefous, 13/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
"Pour une fois, il y a eu des ouvriers présents au conseil national du PS", glisse un membre de la direction ce samedi matin après l'irruption pendant la réunion des socialistes au centre des congrès de la Villette à Paris, d'une délégation de manifestants de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Il est un peu plus de 11 heures. Jean-Marc Ayrault vient à peine de terminer son intervention devant le parlement socialiste. Le chef du gouvernement a notamment rappelé qu'il ne sera "pas le premier ministre d'un tournant de l'austérité" et défendu son "nouveau modèle social français pour faire face à la crise". Peu après son discours, des cris se font entendre dans les sous-sols du centre des congrès. Beaucoup imaginent alors que des opposants au mariage pour tous sont venus perturber la réunion socialiste.

Mauvaise pioche, c'est une cinquantaine de grévistes de PSA qui débordent le service d'ordre et envahissent la scène. Jean-Marc Ayrault a été préventivement exfiltré. Le ministre de l'économie, lui aussi présent, s'échappe en catimini. Pierre Moscovici reviendra tout aussi discrètement quelques minutes plus tard quand la situation se sera calmée.

5 commentaires:

  1. Troubles sociaux en France dans les mois qui viennent.

    Troubles sociaux partout en Europe dans les mois qui viennent.

    Le pire : la situation des pays européens périphériques, qui sont en faillite totale.

    Samedi 13 avril 2013 :

    Chypre a assuré que l'augmentation du coût de son plan de sauvetage à environ 23 milliards d'euros n'entraînerait pas de coût supplémentaire pour les déposants des banques du pays.

    Le pays affirme que ses besoins de financement dans le cadre du plan de sauvetage de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) ont augmenté à 23 milliards d'euros, au lieu des 17,5 milliards initialement annoncés, en raison de la détérioration de l'économie du pays qui affecte ses ressources.

    "Cette augmentation ne signifie en rien que de nouvelles recapitalisations des banques soient prévues, ni aucune contribution supplémentaire des déposants", a déclaré le porte-parole du gouvernement chypriote Christos Stylianides.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/04/13/97002-20130413FILWWW00268-chypre-veut-rassurer-les-deposants.php

    Les besoins de financement de Chypre sont de 23 milliards d'euros. La Troïka va prêter à Chypre 10 milliards d'euros. Mais le reste ?

    Où Chypre va-t-elle trouver les 13 milliards d'euros ?

    Chypre : la Troïka vient de publier ses prévisions.
    2012 : dette publique de 86,5 % du PIB.
    2013 : dette publique de 109 % du PIB.
    2014 : dette publique de 123 % du PIB.
    2015 : dette publique de 126,3 % du PIB.

    RépondreSupprimer
  2. Je vais te donner la réponse BA : le bail-in pour tous :
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/04/12/20002-20130412ARTFIG00506-crise-bancaire-bruxelles-vise-les-depots-superieurs-a-100000-euros.php

    Pourquoi sont-ils en train de faire passer ces directives à toute vitesse ? Ca me parait assez évident. Le pire ce sont les capitaux des initiés qui vont traverser l'Atlantique...
    C'est une partie de poker entre les US et l'Europe. Les US ont une paire de 4 et jouent comme s'ils avaient un brelan d'As. L'Europe a une paire de 5 mais ils ne cachent pas leurs cartes.

    RépondreSupprimer
  3. Mais qui a laissé plus de 100 000 euros dans les banques européennes aujourd'hui ?

    Quel est le mongolien qui a laissé plus de 100 000 euros dans les banques européennes aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
  4. La vidéo est pleinement caricaturale, encore une fois d'un bolchévisme rétrograde => tout ce que ce "travailleur" a à dire est que la situation offre "un boulevard au Front National" - c'est tout qui le préoccupe alors qu'il a du veauter pour Flanby.
    Quel aveuglement, quelle malhonnêteté!

    RépondreSupprimer
  5. Ne pas se faire d'illusions, le DieselBloom et sa bande ont dit 100000 € mais rien ne les empêchera de baisser le seuil si leurs amis banksters le leur ordonnent.
    Les veaux ont veauté pour Maastricht en 1992, ils se sont fait annuler le résultat du référendum de mai 2005 par le petit nerveux au nez crochu et maintenant il vont se faire plumer par Flanby et les socialopes !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.