vendredi 19 avril 2013

Deconnexion de l'or physique et de l'or papier : la prime du nap à 18,3%

Cours papier du nap : 200,93 €
Cours CPoR : 237,70 €

9 commentaires:

  1. http://theeconomiccollapseblog.com/archives/10-signs-the-takedown-of-paper-gold-has-unleashed-an-unprecedented-global-run-on-physical-gold-and-silver

    a LIRE!

    RépondreSupprimer
  2. http://www.bloomberg.com/news/2013-04-19/gold-gaining-as-physical-demand-said-to-be-extraordinary-.html

    RépondreSupprimer
  3. Et oui ces imbéciles ,ils ont attirés l'attention avec leur truc ...le contraire de ce qu'ils voulaient ...
    Au lieu d'avoir peur , les gens ont profité des soldes ...et la thèse de la manipulation se valide .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca semble bien être le cas, à force de lancer le bouchon toujours plus loin, un jour on finit par avoir au bout de sa ligne un crocodile qui pourrait manger son pêcheur....

      Supprimer
  4. De l'or en papier ! Ils vont bientôt vendre de la m*rde en plastique ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Faut se méfier quand même du "fixing" CPoR. Quand on regarde un peu comment fonctionne leur système d'ordres, on comprend bien que le que cette cotation est faite exactement comme ça les arrange. Je suis près à parier d'ailleurs que le "fixing" de lundi sur les napoléons sera revenu à ~220€, soir 10% de prime.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai beau lire partout sur internet, je ne vois personne qui explique correctement pourquoi l'or baisse. Et pourtant il y a quelque chose de très important politiquement qui l'explique.
    Outre le fait que l'or n'a pas arrêté de monter depuis 2000, et que les médias et la blogosphère ont poussé tous ceux qui désiraient être longs Gold à le faire, surtout après le comeback de 1900$ à 1600$, les évènements de Chypre ont changé la donne, ainsi que quelques études politiques.
    Je m'explique:
    On le sait tous, les Etats occidentaux ne pourront rembourser leurs dettes. La question était donc de savoir comment les politiques voulaient s'en sortir. Après les QEs de la FED, on a tous imaginé la fuite en avant.
    Suite au bail-in de Chypre par les déposants, puis à la volonté des politiques d'étendre cela au niveau européen, la donne a changé. A cela s'ajoute une étude de taxation des capitaux non transferables (immobilier), une saisie ou conversion en dettes publiques des salaires ou pensions de retraite.
    On a donc un pouvoir politique qui n'a pas peur de la confrontation avec le peuple, qui vise la confiscation, et cela n'est pas du tout hyperinflationniste.
    Donc, tout le monde est long Or, on l'a bien vu sur la pricing action de cette semaine (aucun rachat massif de positions shorts). Il faut s'attendre à passer sous les 1200$, voire peut-être 1000$ dans les semaines à venir.
    La remontée prendra 3 ans, et c'est probablement les choix politiques de 2016 aux USA qui permettront l'envolée de l'Or. En attendant, il faut pouvoir assumer la baisse d'un marché que personne ne voit baisser.
    Pour en revenir à la surprime anecdotique du napoléon, c'est juste une conséquence d'un marché biaisé où l'offre est rare, que je comparerai à l'immobilier parisien. La baisse avant de s'enclencher prend un certain temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Donc, tout le monde est long"

      Euh normalement il y a autant de long que de short, non ?
      par contre il y a des short qui ne détiennent pas ce qu'ils doivent livrer, et des longs qui n'ont pas la caillasse totale pour ce qu'ils doivent régler... Tout ce petit monde espérant ne pas l'avoir au final dans le cul...

      Supprimer
  7. Bien entendu, c'est un abus de langage. Cela signifie que les "weak hands" sont rentrés sur l'Or à fond, c'est à dire ceux qui ne peuvent pas résister à une baisse de 10 à 20%, aidés en cela par les médias.
    C'est un trade trop facile pour ne pas d'abord faire de gros dégats.

    Il faut aussi bien comprendre que les mines ont hedgé la production forwarde, et ce sont eux les gros shorts long terme qui tiendront leurs poses. Sans compter tous les produits structurés qui par le gamma ont donné et donneront une accélération surprenante à la baisse...

    Par ailleurs, je ne parlerai pas de manipulation, car le silver, le copper et bien d'autres matières premières ont coulé aussi. C'est un mouvement de fond bien plus conséquent qu'une simple manipulation.

    Je le répète je n'ai pas vu de rachats de shorts dans cette baisse, ce qui me laisse croire à une continuation de la baisse. Il faut surveiller les 1430$ l'once, si on ne repasse pas au dessus la semaine prochaine, cela sera mauvais signe.

    Je reste cependant haussier sur le long terme pour l'Or, tout comme les assets non reproductibles et suffisamment rares pour conserver de la valeur et transportables pour échapper à la taxation abusive qui précède un effondrement de système qu'il soit politique, monétaire ou/et social.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.