samedi 6 avril 2013

Du côté des banques et des bail in

Goldman Sachs : le trader Matthew Taylor plaide coupable, après une perte de 118 M$ pour la banque
boursier, 03/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Matthew M. Taylor, un ancien trader de Goldman Sachs, a comme prévu plaidé coupable hier, alors qu'il est accusé d'avoir fraudé en réalisant un "trade" non autorisé de 8,3 milliards de dollars sur des produits dits futures en 2007.

La Commodities Futures Trading Commission (CFTC) avait porté plainte contre le trader il y a quatre mois, après avoir décelé des transactions fictives de Taylor destinées à masquer son énorme position non autorisée sur des contrats futures liés à l'indice S&P 500. La position inappropriée de l'ancien salarié de Goldman a coûté finalement 118 millions de dollars à la banque new-yorkaise.



Quoi ? Les augmentation de capital des banques en 2008 n'étaient qu'une vaste arnaque visant à recapitaliser des banques ruinées ?
Des milliers d'actionnaires attaquent la banque RBS
7sur7, 03/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Plus de 12.000 actionnaires de Royal Bank of Scotland (RBS) ont lancé une action judiciaire collective contre la banque britannique à laquelle ils réclament 4 milliards de livres (4,7 milliards d'euros) pour les avoir trompés lors d'une augmentation de capital en 2008, a annoncé mercredi l'association qui les représente.

"Les administrateurs de la banque ont cherché à tromper les actionnaires en donnant une image fausse de la solidité de la banque et en omettant des informations essentielles dans le prospectus de l'augmentation de capital de 2008", soutient le RBOS Shareholder Action Group. Selon ces actionnaires, RBS pourra donc être tenu "responsable des pertes sur les actions souscrites lors de cette augmentation de capital" selon la législation britannique.

La crise n'est plus qu'un long pillage de l'épargne des gens pour sauver toutes les clientèles kleptocratiques, quelles qu'elles soient... C'est fini l'État de droit et l'épargne en banque, il n'y a plus que le droit de l'État et les banques épargnées... D'histoire en histoire, les cadavres d'épargnants spoliés et ruinés commencent à s'accumuler... Autant sortir de suite de cette arnaque généralisée et du pillage qui est annoncé...

Du métal brillant bien au chaud, et on attend que la tempête passe...


Le patron de la Bank of Cyprus qui a sauté a vidé physiquement les disques durs de son ordinateur, alors que les enquêteurs cherchent des infos sur les effacements de dettes qui ont eu lieu juste avant la faillite :
Investigators Hit Brick Wall; Bank Of Cyprus CEO Hard Drives Wiped
ZeroHedge, 05/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
As the investigation into unusual loan write-downs and the 'premature' movement of capital away from Cyprus by the elites of that nation progresses, Cyprus Mail reports that the investigators - Alvarez and Marsal (A&M) - have found that the information provided by Bank of Cyprus (BoC) was incomplete and data deleting software were found on the computers of two senior executives.



Oh No! Is It Possible? A 3rd Irish Bank With Hidden Charges Not Revealed In Its Annual Reports?
ZeroHedge, Reggie Middleton, 05/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien



Italie/banques: Fitch prévoit encore plus de provisions pour crédits douteux
Romandie, 06/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L'agence de notation Fitch prévoit que la tendance à l'accroissement des provisions pour crédits douteux va continuer cette année dans le secteur bancaire italien en raison de la "faiblesse" de l'économie, selon un communiqué publié vendredi.

Le montant des prêts douteux a atteint 125 milliards d'euros fin 2012, en hausse de près de 17% sur un an, rappelle Fitch, citant des statistiques de la Banque d'Italie. Une tendance "qui a peu de chance de ralentir tant que l'économie ne se reprend pas", souligne Fitch.



Et le patron d'Unicredit, la première banque italienne, prône pour qu'on continue avec le haircut des gros déposants. Il y ajoute les bond holders. En revanche, actionnaires et banquiers, eux, sont laissés indemnes... Ainsi la kleptocratie va sauver ses propres fesses.
UniCredit Says Global Rule Needed to Bail In Big Deposits
Bloomberg, 06/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Uninsured deposits could be used in future bank failures provided global rulemakers agree on a common approach, according to Federico Ghizzoni, the chief executive officer of Italy’s biggest lender, UniCredit SpA. (UCG)

Cutting large deposits in failing banks, along with other liabilities such as bonds, to offset losses is acceptable as long as small savers’ funds remain protected, Ghizzoni told reporters in Vienna late yesterday. The European Union has to introduce identical rules in all of its member states and ideally those rules would be coordinated globally, he said.



Même son de cloche pour Olie Rehn (notez que le nouveau président hollandais de l'eurogroupe s'était fait tataner lorsque qu'il avait dit ça au lendemain de l'affaire chypriotte) :
Rehn (UE): Les gros comptes bancaires pourraient être touchés
Reuters, 06/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Olli Rehn, commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, a déclaré samedi que le modèle de sauvetage de Chypre était "exceptionnel" mais que les grands déposants des banques européennes pourraient souffrir si une banque venait à faire faillite.

"Chypre constituait un cas particulier (...) mais la directive bancaire à venir prévoit que la responsabilité d'un investisseur et d'un déposant s'exercera dans le cas d'une restructuration bancaire ou d'une mise en sommeil", a-t-il dit dans une interview accordée à la télévision finlandaise YLE.

Sauf que là, on retrouve bien les actionnaires en première ligne :
"Mais la hiérarchie est très claire: d'abord les actionnaires, ensuite éventuellement les investissements et les dépôts non garantis. Cependant, la limite des 100.000 euros (de garantie) est sacrée: les dépôts inférieurs à cette somme seront toujours garantis", a ajouté Olli Rehn.
Rien sur la direction de la banque en revanche... Mais c'est déjà beaucoup mieux dans la hiérarchie annoncée...

Et si tout ça ne suffit toujours pas ? Quid des déposants sous 100 000€ ?

Et puis quid de la légitimité de ceux au dessus de 100 000€ ? Il n'y a surement pas que des voleurs (générationnels)... Le problème, c'est que le système est incapable de justice, il a complètement dérivé en 30 ans, a créé des milliers de milliards de fausse épargne, et il rince maintenant tous les riches, sans regard de la légitimité des fortunes accumulées...

En tous cas, légitime ou non, faudrait vraiment être le dernier des idiots pour avoir encore 100 000€ en banque... Le bank run rampant va s'accélérer. Qui plus est sur les gros dépôts... Ceux qui font masse...

150 000€, c'est 4 kilos d'or... Et ça prend grosso modo la place d'un livre de poche.

3 commentaires:

  1. c'est quoi cette directive bancaire à venir ??
    on a plus de détails ?

    yongtai

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi acheter de l'or ! Je préfère acheter des titres de sociétés su moins ça rapporte quelque chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela rapporte quelque chose jusqu'a ce que cela ne rapporte plus rien! Si l'on rentre progressivement en depression (Cf baltic dry index et harpex), les entreprises, meme solides, engrangeront de moins en moins de benefices et si les monnaies dévissent, en particulier le dollar, alors ta seule assurance santé financiere c'est l'or, et, quand il y aura une reprise economique: l'argent metal. Pour les titres de societes solides: il vaut mieux attendre le retournement des bourses, acheter au plus bas, et rester long... quand bien meme les gains de court terme seraient insignifiant!(master-t)
      Ma strategie est discutable? donnez moi votre avis. merci.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.