jeudi 18 avril 2013

Français, préparez-vous au pire !

Voici ce qu'on peut lire aujourd'hui sur Contrepoints, agrégateur d'auteurs libéraux respectables pour lectorat éduqué et aisé...

Le ton est donné... Je ne vous cite rien... A lire...   

Le survivalisme par la fuite...

Français, préparez-vous au pire !
Contrepoints, Dom P., 18/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien

19 commentaires:

  1. Elle est bien bonne.

    Pour les nous les "hard core", tout ça c'est du vu et revu, du réchauffé.
    :-)

    Mais bon, si cela peut contribuer à augmenter la panique, l'entropie, et in fine à ouvrir les yeux de quelques représentants de la "France bien élevée", alors tant mieux.

    RépondreSupprimer
  2. Avis d'émigrée: actuellement, la situation n'est pas si bonne que ça dans les pays où "tout est censé bien aller".
    Faut-il mieux être dans son pays, ou dans un pays où on vous mettra à la porte si la situation empire?
    Bénis soient ceux qui on la double nationalité (ce qui sera bientôt notre cas, heureusement). Pour les autres: ne pensez pas que l'herbe est toujours plus verte ailleurs. Les besoins de "cerveaux" diminuent à vitesse grand V chez les émergents. Ils en ont sur place maintenant.
    La France a bien des atouts si l'on veut les utiliser...Et si on cesse ce gâchis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que vous dites est vrai. Mais il faut bien vous dire que le gâchis ne cessera jamais dans ce pays, car trop de gens vivent du-dit gâchis.

      Supprimer
  3. Avec l'apothéose finale : le passage au karcher, pardon, lapsus, des élites à la kalashnikov.
    A force de le chercher,ils vont bien finir par le trouver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le peuple est devenu bien trop con.

      Si passage à la Kalach il doit y avoir, ce sera les méchants patrons, pas de politiciens ou de fonctionnaires.

      Supprimer
    2. Opposer grand patrons et politiciens montrent que tu as vraiment tout compris du monde dans lequel on vit.

      Par contre, butter les policiers, pompiers, militaires, enseignants, infirmières, médecins, en voilà une bonne idée !

      Supprimer
    3. C'est un débat qui ne se posera pas puisque ce seront les PETITS patrons et les gars du privé qui finiront au bout du fusil. Et on s'en fout de ces untermensch...

      Supprimer
  4. Dis donc Tonio.... esprit de suite ?

    -ça en est où le gigantesque "Offshore leaks" ? Le Monde se la pétait. On a... eu un nom et un seul... Sur 130 pour la France. Foutage de gueule.

    -ça en est où les nouvelles révélations promises par Mediapart ? Il est bien silencieux maintenant le mec qui a fait tomber Cahuzac.

    Bref... on se fout de nous.

    On nous distrait avec Boston, les gays, les pas gays, les zorribles militants d'extrême drouâte qui "pourchassent" les ministres et "saccagent" des bars gays, le Texas qui flambe etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement les même interrogations pour moi. Pour la France, il parait que c'est le Monde qui détient les fameux dossiers du offshore leaks ? Pourquoi ca ne sort pas ? Tout est pourri et corrompu dans ce monde.

      Supprimer
    2. Mon petit doigt m'a dit... (oui bon je me souviens plus où j'ai lu ça) que d'après Médiapart Christine Lagarde va passer un sale quart-d'heure. Et que l'image de la France va en prendre un coup au FMI.
      Ce qui n'empêche pas le flot d'infos d'être manipulé comme une pièce de théâtre, tout ça pour nous.

      Supprimer
  5. Euh, elle est où la hausse des taux ? Dans la tête de l'auteur ?
    Y'a un équivalent de Lafarge à Chypre ? De LVMH ? De St Gobain ? De Danone ? Je dis ça parce que toutes ces boîtes sont leaders mondiaux...

    Nombreux sont les libéraux à souhaiter la mort de la France depuis l'élection de Hollande. Etrange, non ? Oui, les "survivalistes" auront raison, mais dites vous bien deux choses : primo, c'est pas pour tout de suite car en France il y a du pognon (d'où les taux bas), et ensuite ça sera pareil pour les autres (peak oil, gaz...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bagnole, train, BTP, avion, helico, fusée, médicaments, agriculture, nucléaire, sous marin, avion de chasse ...

      Rare sont les pays qui ont un potentiel équivalent à la France.

      Supprimer
  6. Faut arrêter de regarder Walking Dead.

    Utiliser la méthode Tonio, sort dans la rue, compte le nombre de bagnole de 50k€ et plus, cours dans les centre commerciaux, le nombre de magasin neuf et toujours plus grand est hallucinant ... et c'est blindé de monde !

    RépondreSupprimer
  7. Bien d'accord avec le précédent post. Tant que les pauvres seront grassouillets... Et puis faire l'immigré alors que l'on râle tous contre la gestion imbécile de l'immigration en France. Mais, passons. Une question, au fait : aller où ?

    RépondreSupprimer
  8. je crois que dans une optique de dégringolage lié au peak everything (autrement dit la réalité qui rattrapera l'illusion de vie à crédit), le paysan pauvre qui n'intéresse personne mais qui sait se nourrir de son travail aura une vie moins chaotique qu'un déraciné consommateur cherchant à planquer son épargne. les lecteurs de "contrepoints" comportent probablement une plus grande proportion de la deuxième catégorie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @norilsk;

      ....."le paysan pauvre qui n'intéresse personne mais qui sait se nourrir de son travail aura une vie moins chaotique".............

      Surtout, pour celles et ceux qui auront eu la bonne idée de lire et relire Jean Giono, surtout, n'oubliez pas que notre civilisation est née avec les prémices de l'agriculture. Vous verrez que la prochaine civilisation telle l'anguille revenant de la mer des sargasses pour aleviner dans le sable doux de nos cours d'eau, elle aussi va naître dans nos campagnes. Le paysan, petit ou grand en surfaces et capitaux dédiés à la fonction nourricière, est riche des valeurs qu'il se doit de représenter et de préserver. ATXIK !

      Supprimer
  9. Ce qui me surprend, c' est qu' il y ait encore des personnes qui pensent que l' on va s'en sortir. Le "On", c' est notre civilasation, et "sortir", c' est soit on retombe sur nos pieds comme avant ou bien la prochaine civilasation sera une sorte d' Eden avant l' heure.
    Vraiment, je suis trés étonné par ça.
    Aprés, que chacun réagisse en se disant, je vais prendre les armes, je me réfugie à la campagne, je me barre aux Galapagos,etc... c' est autre chose. Ce sont des solutions différentes à un même constat.
    Nul ne détient la vérité et on va faire suivant son sentiment et sa conviction.
    Mais croire qu' on va s'en sortir, ça, c' est fort...

    RépondreSupprimer
  10. la culture de l hypocrisie de la taxation et surtout du pinard .ne vous en faite pas la porte de la cave est grande ouverte alors vamos

    RépondreSupprimer
  11. l'auteur propose les USA et le Canada comme pays d'evasion...elle est bonne celle la: aux usa le patriot act est renforcé par le NDAA (national defense authorisation act) et la loi HR645, le nspd 51....
    Quant au canada il est totalement sous contrainte juridique et economique puisque lié par le traité ALENA.
    Si vous voulez vous tirer essayez les iles MARQUISES, loins de la guerre civile qui nous pend potentionellement au nez et tres loins d'un Tchernobyle a la francaise pour cause de tarrissement financier ou encore de 3eme guerre mondiale a la sauce radioactive.Le survivaliste y trouvera un terrain de prédilection... et pas besoins de flingue!
    Mais finalement, tout choix est un pari sur le reel en devenir et implique des sacrifices; il y en de plus douloureux que d'autres, voila tout!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.