lundi 29 avril 2013

Gouvernement d'union nationale en Italie

Grillo a au moins réussi un truc, c'est à faire apparaître en plein jour la fausse alternance en occident, alors que gôche et droâte en Italie ont fini par se résoudre à faire tomber le masque et à gouverner ensemble, en bon parti unique qu'ils sont réellement...

Naturellement, dans le carcan de l'euro, de l'Europe, du tout État, de la folie néo keynésienne à tendance monétariste, de l'immigrationnisme obligatoire et subventionné, ces clowns vont continuer leur merde habituelle, et vont se carboniser définitivement...

Italie : un gouvernement d'union avec le parti de Berlusconi
Le Monde, 27/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le no 2 du Parti démocrate, Enrico Letta, a présenté, samedi 27 avril, la composition d'un nouveau gouvernement de coalition avec la participation du Peuple de la liberté (PDL), le parti de Silvio Berlusconi, soulignant que ce "gouvernement politique" est "l'unique possible" pour sortir l'Italie de l'impasse politique.



Et comment se faire détester d'office de son peuple ? Se faire immédiatement féliciter par Gollum   
Italie : Van Rompuy félicite Enrico Letta
Le Point, 28/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a "félicité chaleureusement" dimanche Enrico Letta, qui venait de prêter serment à la tête du nouveau gouvernement italien de coalition, et l'a encouragé à poursuivre les réformes de son prédécesseur Mario Monti.



THE GOOD, THE BUNGA AND THE UGLY
The WilliamBanzai7 Blog, 28/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien



78% des Français pour l'union nationale
Europe 1, 28/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Près de quatre Français sur cinq (78%) seraient favorables à un gouvernement d'union nationale gauche-droite intégrant aussi des personnalités de la société civile, jugé plus efficace notamment pour lutter contre le chômage, selon un sondage Ifop publié dimanche dans le JDD.

Clair ! Vite un gouvernement du parti unique qui s'assume ! Comme ça ils finiront de se ridiculiser et de montrer l'impasse totale qu'ils représentent...


Sauf que ça commence réellement à tourner mauvais :
Italie : fusillade alors que le nouveau gouvernement prêtait serment
Le Monde, 28/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Au moins deux policiers italiens ont été blessés par des coups de feu tirés dimanche 28 avril à la mi-journée devant le Palais Chigi, siège du gouvernement à Rome, ont annoncé les agences et télévisions italiennes. Au même moment, le nouveau gouvernement d'Enrico Letta prêtait serment au Palais du Quirinal.

Un témoin cité par la télévision publique a dit avoir entendu au moins huit coups de feu. Les forces de l'ordre ont retrouvé cinq douilles sur place, ainsi qu'une arme à feu de petit calibre. Les blessures des deux policiers, touchés au cou pour l'un et à la jambe pour l'autre, ne seraient pas mortelles, selon les médias italiens.

Le tireur, un Calabrais de 46 ans, également blessé, a été arrêté. Le nouveau ministre de l'intérieur issu des rangs du parti de Silvio Berlusconi, Angelino Alfano, a qualifié la tuerie "d'acte isolé". "Son intention était de viser des politiciens", a précisé l'un des procureurs de Rome, Pierfilippo Laviani.



Political Assassination Prevented In Rome As Unemployed Man Tries To "Shoot Politicians"
ZeroHedge, 28/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
As the AP reports, during today's swearing in ceremony of Italy's new pseudo-technocrat yet anti-austerity government which has the blessings of Berlusconi, an "unemployed Italian gunman shot and seriously wounded two policemen Sunday in a square outside the premier's office in Rome, but he "wanted to shoot politicians," Rome prosecutor Pierfilippo Laviani said.



3 commentaires:

  1. Je t'avais dit que Beppe se ferait éviscéré.

    25 % dans un système crapuleux... c'est NIBE. Nada. Zil.

    Le Système a pu sembler désarconné... pendant quelques semaines. Mais en fait il retombe déjà sur ses pieds.
    3 temps.

    1- la vieille crapule présidente... reprend un tour, poussé par les partis. Scandale, une 1ere depuis 1945.
    Rappelons que Napolitano est âgé de 88 ans (!!!) et est un ancien... communiste. Doublement dément.

    Né en 1925 et communiste. Il faut le répéter pour saisir l'énormité et la crapulerie absolue de toute l'opération.

    2-On pousse un jeune loup, soit disant démo, avec en seconde position un fan de Berlusconi... Des "jeunes" technos. Pour faire bonne mesure, on fourgue un ministre à une africaine... femme en plus (et bien barrée côté idéologique). Le Système ne perd jamais une miette d'opportunité dans une crise.

    3-Ces seconds couteaux n'ont qu'une seule mission : réformer la loi électorale, pour supprimer la "minorité de blocage" de Beppe.
    Ce serait fait d'ici septembre.

    Et voilà !

    La crise en Italie... est finie.
    ;-)

    Beppe a été éviscéré.

    Pensée émue à tous ceux qui ont sincèrement cru qu'il y aurait un échec et mat au Système.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ........."Pensée émue à tous ceux qui ont sincèrement cru qu'il y aurait un échec et mat au Système."...

      Comme le disait si justement le Président de la communauté basque autonome, Juan José Ibarretxe, à la tribune du parlement de Vitoria-Gazteiz : " Ceci n'est pas de la politique, ce sont des mathématiques" Sur le sujet ardu d'un équilibre du budget.... Lui, il associait l'idée de la réussite à celle des ..mat (et) matiques. Tout ceci pourrait relever en fin de compte à une question d'ordre philosopho-sémantique, non ?

      Supprimer
  2. Prochaine étape : les comités populaires...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.