mardi 16 avril 2013

Jean-Michel Steig sur l'austérité aux experts

C'est vers 21 minutes.

Alors d'aucuns me diront que c'est encore un financier qui cause, mais ce qu'il énonce est factuel. Le message est extrêmement clair et limpide :

   Il n'y a pas d'austérité en France. Juste de la hausse d'impôts. La dépense publique, tant en part dans le PIB, qu'en valeur, continue de monter.
   On sacrifie l'investissement pour garantir le paiement des rentes.

Voila. Ça va mieux en le disant...

Les experts
BEM Business, Les Experts Nicolas Doze, 15/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien 

2 commentaires:

  1. Ils ne vont quand même pas perdre les 25 derniers % d'opinions favorables... Trop risqué. De mon coté, je pense que le pouvoir en place est en situation d'attente et non pas d'immobilisme. Attente des élections allemandes et des conséquences possibles sur l'euro, attente d'un krach financier international ou d'un effondrement des monnaies financières ? Bref, ca sent l'effondrement tout cela. Sarko que je n'ai jamais supporté avait au moins le mérite d'être un chef pour la moitié des français. C'était de l'esbrouffe mais ca marchait...

    RépondreSupprimer
  2. j'avais eu aussi cette impression, facile a voir quand on donne un doigt les professeurs tire-liremaiscesttout demandent un bras une jambe, je me demande si la prochaine fois les élevés seront la ou si ils seront plus adulte queux.

    la fête est presque fini, courage

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.