lundi 22 avril 2013

La désinformation ordinaire

La désinformation ordinaire
Le Figaro, Ivan Rioufol, 22/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le gouvernement et ses médias se surpassent dans l’application d’une désinformation de masse aussi subtile que l’antique propagande soviétique. Tout est bon pour disqualifier les opposants au mariage homosexuel, à commencer par la minoration systématique du nombre des manifestants. Dimanche, le ministère de l’Intérieur n’a comptabilisé que 45.000 personnes (270.000 selon les organisateurs), tandis qu’il est soupçonné d’avoir manipulé les vues aériennes de la mobilisation du 24 mars. Ce lundi, sur Europe 1, Manuel Valls s’est félicité du fait que "la police a contenu les groupuscules", après avoir dénoncé la montée extrémiste et la libération de la parole homophobe. Des accusations déjà tenues, hier, par le JDD qui annonçait à sa une "Les réveil des groupuscules", et reprises par Libération de ce jour qui titre sur "L’homophobie ordinaire", sans pouvoir en pages intérieures apporter une fausse note. Mais peu importe : non contents de ne pas voir ce qui crève les yeux, le pouvoir et ses soutiens en sont à décrire ce qui n’existe pas. La version officielle est donc celle d’une manifestation de minoritaires vociférants, habités par la haine des homosexuels, rejoints par des vychissois et des nazis. Les plus zélés de la pensée canalisée en appellent à la censure sur Frigide Barjot, qui survit trop bien aux multiples insultes, tandis qu’Henri Guaino est traité de "factieux" par Valls pour oser réclamer un référendum.

Faut-il le préciser ? C’est le gouvernement et ses fidèles qui révèlent, par ces procédés de désinformations et de manipulations, le visage de l’intolérance. Ce lundi, le président de l’Assemblé nationale, Claude Bartolone, s’est empressé de faire savoir qu’il avait reçu une lettre de menaces contenant de la poudre de munitions. Le moindre cinglé, le moindre mot de travers, la moindre bagarre dans un bar sont prétextes à des amalgames, des victimisations, des comparaisons odieuses avec le statut des juifs sous l’occupation, etc. Pour ma part, j’ai rarement vu foule plus paisible et bon enfant que celle d’hier. Il n’y avait ni groupuscules, ni excités, ni casseurs, ni provocateurs, ni homophobes. Je crois même, tout au contraire, ces Français très majoritairement acquis désormais à une union civile entre couple de même sexe et à un statut de coparentalité. Derrière une banderole : "Tous gardiens de la filiation", j’ai pu observer plusieurs femmes voilées qui voisinaient avec un prêtre en habit. Ce mouvement de masse est à comparer aux quelques centaines de manifestants pro-mariage gay qui s’étaient retrouvés au même moment place de La Bastille. La force tranquille est dans cette France qui n’est pas encore habituée à descendre dans la rue. Elle va devoir trouver une autre dynamique. Mais une chose est sûre : elle n’abdiquera pas sous les intimidations pitoyables d’une propagande gouvernementale cachant mal un profond désarroi.


A verser au dossier :

14 commentaires:

  1. A verser au débat :

    http://www.youtube.com/watch?v=bljFh_r5imc

    RépondreSupprimer
  2. Barf regarde ça : http://www.20minutes.fr/societe/1142469-20130422-couple-homosexuel-agresse-a-nice

    "un couple homo agressé".
    Si tu lis l'article tu vois que ce sont 2 passants qui se sont fait agresser, et encore probablement parce qu'ils étaient français et non pas homo...
    et on veut nous faire croire par cet article que l'homophobie augmente (ce qui serait justifié a cause du gouvernement qui plus est).

    On ne me fera pas croire que ces gens la feront des bon parents : http://www.trueamsterdam.com/wp-content/uploads/pride3.jpg
    http://www.sortiraparis.net/images/800/6282/79396-gay-pride-2011-a-paris-19.jpg
    http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2011/07/Gay-Pride-2011-Paris.jpg?d126be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu les idées que tu colportes, je doute que tu fasses un bon père, mais vu les idées que mes parents m'ont enseigné, je ne me permettrais pas de t'en empêcher.

      "Non, les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux"

      Supprimer
    2. Si vous aviez lu l'article, vous auriez pu lire :

      "
      Il demande alors au compagnon de Raphaël: «Français ou Tchétchène?» Le jeune homme, âgé de 20 ans répond: «Français.» Les agresseurs lui font alors une clé d'étranglement,
      "

      Supprimer
  3. Avec un peu de recul et sous toute réserve d'appréciation, il semblerait que le Président Hollande ait comme objectif avec cette Loi, de paraître plus à gauche qu'il ne l'est en réalité et ce à l'intention de ces gens se disant de gauche surtout par l'obsession de se distinguer du vulgum pecus sur des comportements, des goûts et des états-d'âmes aussi futiles que fragiles. Bref, il surfe sur des minorités non communautaristes peu dangereuses et paradoxalement ne se reproduisant pas ou très peu. A l'instar de son mentor, un autre François n° 2022 de la liste des récipiendaires à la Francisque,il a choisi d'inscrire sa carrière politique dans une fausse gauche, celle d'une aile du PS, ou droite intelligente. Tout comme lui, il drive une opposition comme le toréador manoeuvre le taureau afin de l'amener sur des clichés plutôt souverainistes et un peu radicaux dans le secret espoir qu'en place et lieu à un candidat UMP type Fillon, il lui soit préféré un candidat plus impacté par le FN, type Copé. Car, contre la seconde catégorie il estime avoir plus de chance pour maintenir au pouvoir sa propre personne ou son successeur.... C'est en somme vouloir réitérer le coup du "Florentin" de 1988 !
    Sauf que, le milieu biotique est d'une toute autre nature qu'en 88, petit père, et offrir un cadre juridique pour epsilon (moins d'un mariage sur mille en Espagne pour un couple homo) avec de facto, et le nier constitue un affront à la nation toute entière, une Loi créant un précédent pour les LMA et GPA. Quant au soucis du respect de la sacro-sainte traçabilité, mais voyons, passez il n'y a rien à y voir, bien sûr.
    Ce dossier est à inscrire sur le même registre de cette ineptie des 75%(dans le sens où avec une méthode progressive entamée au delà du seuil des 35% mais plafonnée à 60% le rendement fiscal était quintuple et l'effet contre-publicitaire à l'égard des investisseurs étrangers quasi nul) qui était adressée aux troupes de JL Mélenchon, un peu trop cousue de fil blanc pour nous faire croire que ce sont des intentions vraiment alternatives aux recettes de la droite libérale qui l'animent.

    RépondreSupprimer
  4. Un article de 20 minutes fait carrément dans la diffamation en accusant directement des "activistes d’extrême droite" qui participent à la Manif Pour Tous d'être à l'origine de cette série d'agressions "homophobes" alors que les enquêtes sont toujours en cours et que les coupables n'ont toujours pas été retrouvés :

    "Le risque de voir des activistes d'extrême droite, auteurs ces temps-ci d'agressions homophobes, se mêler au cortège"

    http://www.20minutes.fr/societe/1142101-20130421-mobilisation-anti-mariage-tous-marque

    RépondreSupprimer
  5. 1. la fécondation in vitro existe depuis plus de 20 ans, vous n'arrêterez pas Gattaca avec ce combat, mais en élargissant le débat à TOUS les couples qui veulent commander un bébé sur catalogue
    2. la cohabitation entre personnes du même sexe existe déjà. Donc avec tout ce qui nous tombe sur la tête, la crise, le peak everything, etc, la Fraônce se mobilise parce qu'on va appeler leur cohabitation "mariage". Un peu léger non? Dommage qu'on ne voit pas autant de gens dans la rue pour la loi de séparation bancaire par exemple.
    3. Le mariage entre homosexuels existe déjà dans quelques pays, depuis longtemps. Et il ne s'est rien passé. Peut-être les populations de ces pays devraient être reconnaissantes au peuple français d'avoir montré la voie et de s'être soulevé contre la tyrannie "maçonnique"? Merci la France: après la déclaration des droits de l'homme, la déclaration du droit de l'homme-à-maintenir-sa-famille-unie-à-tout-prix
    4. La réaction des organisations conservatrices est de stigmatiser les familles "hors-normes" qui sortent du cadre traditionnel. Car les familles reconstituées, parfois avec entre parents homosexuels existent déjà! Se voiler la face et marginaliser ces familles qui sont le fruit des hasards de la vie est une attitude rétrograde. "On veut bien vous aider mais pas de bol vous vivez dans le péché, merci de bien vouloir revenir dans vos familles d'origine"
    5. ma femme travaille dans une organisation qui étudie ce phénomène et toutes les études démontrent qu'un enfant a essentiellement besoin d'amour pour grandir harmonieusement. Point barre. Cet amour viendra de parents, grand-parents, oncles ou tantes, hommes ou femmes. Faut-il vraiment attendre 2013 pour réaliser qu'une famille "normale" peut être un enfer pour les enfants victimes de violences domestiques ou sexuelles? Le retour à la famille "traditionnelle" ne va pas régler ce problème, mais le mariage homosexuel ne va pas l'aggraver.
    6. Français, OK mobilisez-vous, mais essayez de trouver un sujet un peu plus relevant, c'est de la récupération politique ce truc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble qu'un enfant est besoin de plus que de l' amour pour se construire sainement... écoutes ca avec ta femme...

      L'enfant en danger ! (Dr. Pierre Lévy-Soussan)
      http://www.youtube.com/watch?v=Kk5V9ZGflws

      Supprimer
    2. ouai sauf que les PMA/GPA c'est les français qui sont contre qui vont aussi la payer, de même que les allocs pour les enfants.
      alors quand tu dis les homos vivent déjà ensemble, je me demande si tu as compris de quoi il s'agit.
      Et je ne parle pas que d'impôts bien sûr, c'est un vrai sujet de société.

      Supprimer
  6. +1000
    Les associations se mobilisent pour un sujet facile et marginal: y aura combien de mariages homos? 10 000?
    En outre nous sommes 65 millions de français.
    Donc parler de révolution pour des manifs mobilisant quoi 10% des français n'est pas si énorme.
    Et puis ce vieux crabe de Rioufol: citer les femmes voilées dans le cortège, comme s'il les tolérait en temps normal.

    RépondreSupprimer
  7. La "récup" est peut-être plus à l'initiative des tenants d'un débat qui n'en a pas été un, de ceux-là mêmes qui ne bougent pas d'un pouce sur des sujets comme celui de Notre Dame des Landes et qui nous balancent des sujets de discorde à un moment où tout le monde attend de l'imagination et de la détermination pour réinventer un autre système et surtout la méthode qui l'accompagne pour passer progressivement du système actuel vers le prochain. C'est l'aveu d'une manifeste incompétence doublée d'une mauvaise foi dangereuse. Je ne sais pas d'où va venir le "pète" dans cette société de plus en plus atomisée, mais je le sens venir.

    RépondreSupprimer
  8. Bienvenu dans le meilleur des mondes. Vivement le mariage à 3 comme aux Pays-Bas. Voila un pays moderne dont on ferait bien de s'inspirer, nous, pauvres cons de français. On n'a même pas de salles de shoot, qu'est qu'on est ringards. D'ailleurs il est même temps de supprimer la France comme ca l'UE européenne décidera en une fois pour tout le monde et on gagnera du temps.

    RépondreSupprimer
  9. Je viens d'apprendre que grâce a cette nouvelle loi, les immigrés clandestins qui arriveront d'un pays ou l'homosexualité est punie, ces clandestins auront le droit de rester en France et de demander la nationalité.(pratiquement tous les pays d'Afrique condamne l'homosexualité....)
    Et les mariages entre clandestins et Français de même sexe vont être pris en compte.
    Une belle manne d'électeurs pour nous amis socialistes.

    Je vous parie que tous les clandestins qui vont arriver demain seront homosexuels....

    La France est foutue.


    RépondreSupprimer
  10. Quel foin pour une loi sans grand intérêt et sans grandes conséquences. Ça va concerner quoi ? Quelques centaines de mariages par an ? Une poignée d'adoptions ? Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé dans les autres pays ayant déjà légalisé ce mariage : rien.

    Bon on a bien rigolé, et si on (on = parlementaires et manifestants pro ou anti) s'attaquait aux dossiers importants maintenant ?

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.