jeudi 25 avril 2013

La Suisse limite l'immigration en provenance de l'UE

Alors qu'en France, les traitres au pouvoir ne savent plus quoi inventer pour importer un maximum de pauvres à la culture à 1000 bornes de la notre, qui leur serviront de nouveau socle électoral, et feront avancer l'agenda de remplacement de ce peuple qui se refuse obstinément à accepter l’avènement de l'Homme Nouveau, en Suisse, eux, ils disent clairement "merde"...

La Suisse limite l'immigration en provenance de l'UE
zonebourse, 25/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Les autorités helvétiques ont annoncé mercredi qu'elles allaient réintroduire pendant un an des contingents pour les ressortissants des pays de l'Union européenne désireux de travailler en Suisse.

Pour Bruxelles, cette décision viole l'accord bilatéral sur la libre circulation des personnes signé en 1999 avec Berne.

En activant la "clause de sauvegarde" contenue dans cet accord, le Conseil fédéral (gouvernement) entend limiter l'immigration après les campagnes menées par les partis de droite.

La mesure concerne les ressortissants de l'UE - sauf les Roumains et les Bulgares - voulant s'établir en Suisse avec un permis B, qui court sur cinq ans. Depuis un an, elle s'appliquait déjà aux personnes venant d'Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Slovaquie, Slovénie et République tchèque (UE-8).

Avec la réaction habituelle de nos élites travaillant à l'agenda babelien :
La porte-parole de la politique étrangère de l'UE, Catherine Ashton, a regretté cette décision qu'elle estime contraire à l'accord de 1999.

"Ces mesures ignorent les grands bénéfices que la libre circulation des personnes apporte aux citoyens de la Suisse comme à ceux de l'UE", écrit-elle dans un courriel. (Emma Farge, Guy Kerivel pour le service français)
  

Ça me fait marrer. C'est comme hier au JT de France 2. Y avait un faux débat entre un gars qui prônait un syndicalisme de lutte, et un autre qui prône un syndicalisme de négociation. Négociation mon cul. A chaque fois que le rapport de force pourrait jouer en faveur des travailleurs (comme dans l'informatique), ces connards au pouvoir importent systématiquement des gars à 10 000 bornes pour faire en sorte que le rapport de force soit en défaveur des salariés, et que surtout, surtout, les salaires ne montent pas (le pouvoir d'achat qui monte, c'est réservé aux fonctionnaires, aux retraités et aux kleptocrates, surement pas aux travailleurs du privé !)...

10 commentaires:

  1. Certes, mais ce n'est pas le même type d'immigration.
    Ici, le message est dans la suite su projet Stabilo, à savoir que ca risque de péter cet été et qu'ils veulent garder le contrôle de leur pays. Encore une fois, on ferait mieux de s'inspirer de la sagesse de nos voisins suisses dans tous les domaines.

    RépondreSupprimer
  2. Je rappelle qu'avec ta paye, tu es loin d’être à plaindre.
    Pas mal de mes potes, pourtant bac+5, gagnent un pue plus de la moitié de ce que tu touches, et ils arrivent à 30 ans.

    RépondreSupprimer
  3. tonio tu te goures, je suis fonctionnaire et mon salaire stagne depuis plusieurs années (evolution de 0.5%/an soit bien en dessous de l'inflation) par contre que des hauts fonctionnaires s'augmentent leur salaire et autres primes, effectivement cela ne me surprendrait guere.

    RépondreSupprimer
  4. Cette clause n'est applicable que cette année, car elle faisait partie d'une négociation entre la Suisse et l'EU concernant la mise en œuvre progressive de la libre-circulation. Après 2013,la suisse sera contrainte d'appliquer totalement le droit européen et la libre immigration. Et comme ailleurs, cette politique est également soutenue par la gauche, sauf pour sa clientèle qui est la même qu'en France, bien entendu !

    RépondreSupprimer
  5. Pauvres fonctionnaires, il ne vous reste "que" la sécurité de l'emploi et une retraite (plus ou moins) certaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut voir.

      Je suis fonctio : 1360 euros par mois, bac+5, et des promesses...
      Toi, tu es dans le privé" : 2200 euros par mois.

      Quelle est la meilleure situation ?

      Supprimer
    2. Il est clair qu'avec ce salaire (à moins de ne pas nous faire part de certaines primes auxquelles tu as droit) tu ne fais pas partie de la catégorie A, ce qui implique donc le fait que tu as accepté d'intégrer une catégorie moindre et le salaire qui va avec...faut pas chougner maintenant...

      Supprimer
    3. la retraite n'est qu'une promesse, que vous soyez dans le public ou dans le privé. Le fait est que je raisonne par defaut, si bien que je constitue un porte feuille qui ne soit pas deleguer a un fonds de pension ou une banque: J'OPTE POUR L OR ET L ARGENT METAL!!!!
      Sinon je vois que l'on fait toujours la chasse aux sorcieres/fonctionnaires....et c'est bien dommage puisque la mouise c'est pour l'ensemble de la classe moyenne

      Supprimer
    4. @Alecton.

      Je suis catégorie A ingénieur d'études, je n'ai pas de primes (première année), et c'est bien mon salaire net que tu vois.
      1704.69 bruts, précisément.

      D'après la grille, mon salaire net en fin de carrière sera de 3607.48 euros bruts (primes non comprises) : que je n'aurai pas à cause de mes années de galère.

      Autre chose : l'emploi à vie et la meilleure retraite, c'est ne sont que des promesses. Si je devais péter les dents de tout ceux qui m'ont promis des choses comme étant assurées, plain de gens mangeraient avec une paille...

      Alors, on plaint toujours les fonctionnaires ?

      Supprimer
  6. Les socialistes suisses étaient contre le rétablissement des quotas, bien entendu.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.