lundi 15 avril 2013

La théorie du genre exposée

Quand le système en arrive à monter des projets niant à ce point la nature humaine, on sait qu'on entre dans le totalitarisme le plus complet, et ce faisant, dans la fin programmée du sus-dit système dans la révolution, tant l'aliénation qu'il veut imposer sera un moteur ultra puissant et inextinguible de sa contestation.

Et honnêtement, si ce conférencier voit juste (ce que je crois pour ma part), nos élites maçonniques actuelles n'ont rien à envier aux nazis ou aux staliniens...

Et devant la saloperie de leur projet transhumaniste, cette fois, j'ai bien peur que la contestation ne s'arrête pas. Ils sont allés trop loin dans la trahison de l'Humanité.

Le vrai but du mariage homosexuel : imposer la théorie du Genre (Gender)
Patrice André au meeting de la Manifpourtous, 24/03/2013 (en Français texte en français )



La vérité sur la LGBT : Christophe témoigne
12/04/2013 (en Français texte en français )



Et les déboires de ces derniers jours de nos "élites" traitres, ne sont à mon avis qu'un début... L'opposition à leur projet luciférien ne retombera pas.

7 commentaires:

  1. Bien sûr tout ceci est vrai, réfléchi, et bien anticipé. Bien sûr que nous nous dirigeons vers des sociétés du type "Meilleur des mondes".

    Ca c'est au niveau macro

    Mais il y a 2 éléments qui manquent pour faire la part des choses.

    -la démographie
    Pourquoi se plaindre des obsessions de la théorie du genre... qui annonce en effet des révolutions peu râgoutantes... quand dans le même temps on ignore le remplacement de population à marche forcée ?

    Cherchez sur FDesouche le fac similé du journal municipal de Rosny sous bois avec les naissances et les décès...

    -deuxièmement : les délires de ces maniaques du genre sont finalement positifs. Car ils accélèrent la chute.

    C'est ce que je dis à mes amis anti mariage gay : "si la loi n'est pas votée... vous aurez gagné... mais vous aurez gagné quoi ? Un sursis ? Est-ce que cela empêchera la France de disparaître ? "

    La réponse est bien évidemment non.

    La réaction, au sens propre, ne sera possible que lorsqu'on aura touché le fond. Dès lors, tout ce qui contribue à accélérer la chute est objectivement positif.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un point de vue qui se tient, pour ma part je pense qu'on a justement touché le fond après 30 années de n'importe quoi et qu'en conséquence le sursaut que nous connaissons va être de fait salvateur, quoi qu'il en coûte.

    J'étais là le 13 janvier, et depuis j'en suis à ma 6ème manif (du haut de mes 48 ans) et je participerai à toutes les prochaines tant que l'on ne mettra pas dehors tous ces déclinologues !!!

    à bon entendeur...

    RépondreSupprimer
  3. Une question : vous avez voté pour qui en 1981, 1988, 1995, 2002, 2007, 2012 ?

    Merci.

    Les "déclinologues" commencent -sans doute- par vous.

    30 ans de délire (plus ou moins silencieux) d'UDFRPRUMPS, voilà la résultat.

    Donc il est un peu tard pour manifester maintenant, et venir se plaindre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cher monsieur, dès 92 j'ai voté contre l'Europe de "Masse triche" et on voit où on en est actuellement...j'étais d'accord (pour une fois) avec Rocard qui disait que "la France ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde" et où en est-on actuellement ?
      J'ai fait une erreur de jugement en pensant que Sarkozy allait remettre en route le paquebot France...mais face à cette vindicte populaire gauchisante toujours prête à hurler (bien-pensance dénoncée récemment par Audrey Pulvar formée à cette sauce), il a eu peur de tout remettre à plat (régimes spéciaux, immigration, dépenses de l'état, assistanat social...) et voilà ou on en est avec un Président et un gouvernement décadent élu après un non-choix.

      en Politique comme dans tous les domaines, il n'est jamais trop tard...le futur de nos enfants dépend de nous il me semble !

      Supprimer
  4. Le fond on le touchera quand la faillite de la France va se manifester très concrètement et très complètement.

    Et là on pourra repartir de zéro. Sinon c'est sans espoir.

    RépondreSupprimer
  5. Orwell s'était sans doute trompé d'année, ce n'est pas 1984 mais 2013; pour le reste sa vision du futur est très pertinente.
    Haldous Huxley et aussi l'écrivain Philip K. Dick avaient anticipé cette horreur.
    Comme beaucoup, je n'accepterai jamais ce diktat et si le Moullande mandaté par les lucifériens fait passer sa loi immonde, alors je pratiquerai la désobéissance civile et participerai à toutes actions visant à pourrir ce système inique qui détruit l'amour, la femme, l'homme et l'enfant.
    Et on nous dit que les "Protocoles" sont un faux ???
    Cette horreur, promue par la Judith Butler, est un crime contre l'humanité (et un vrai celui-là) je n'en veux pas, jamais, jamais !

    RépondreSupprimer
  6. Rassurez-vous, dans 20 ans les Mohammed ou Mamadou qui seront élus l'abrogeront votre loi.

    Les Français sont des veaux.

    Autant je trouve toutes ces théories pseudo-scientifiques à vomir, autant le fait voir que les Français rêvent d'un 1789 contre une loi qui va concerner quelques riches homos pendant qu'ils se tapent la triple peine de se faire tranquillement remplacer par camions d'immigrés du tiers-monde, de financer ce remplacement par les impôts et d'en subir toutes les conséquences morales et physiques me laisse indifférent quant à leur sort en France.

    Il n'y a pas besoin de faire d'efforts, d'allumer sa TV ou son PC, ni même de statistiques sur la Drépanocytose, il suffit de sortir dans la rue ou de prendre les transports en communs pour se rendre compte que dans 20 ans vu la cadence TOUT aura changé parce que le peuple aura-lui même intrinsèquement changé. Alors leurs débats stériles (pour le coup...) sur la PMA et la GPA paraitront foutrement superficiels et secondaires.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.