mercredi 3 avril 2013

Le cas Huzac

Faites entrer celui là qu'est coupable comme dirait Canteloup...



Il y a quelque chose de clownesque dans la surréaction de tout le milieu des élites, tant politiques que médiatiques, autour du scandale Cahuzac.

Alors qu'hier, tout le monde faisait bloc, tant à gauche qu'à droite, pour éviter le sus-dit scandale...

Pourtant, vus les antécédents du monsieur (cf l'affaire de la femme de ménage), on se doutait bien que le bonhomme était un pur et parfait praticien socialiste (la pratique étant à dissocier totalement de la théorie).

Et aujourd'hui, on voit bien que toute l'oligarchie a décidé de le lâcher pour battre en retraite. C'est à qui fera le plus beau spectacle d'indignation (avec un césar d'honneur pour Gérard Filoche, ou le retour de la larme sèche). A les écouter, on dirait presque qu'il a égorgé tout une tripotée de bébés chats pour se faire une fourrure assortie avec son manteau en poil de bébé phoque de Patagonie.

On nous ressort la même soupe qu'avec DSK, comme quoi son cas est "patholigique" (cf le sénateur UMP Marini ce soir chez Chevrillon sur BFM Business), et que Cahuzac n'est qu'une pomme pourrie au milieu du panier de pommes saines...

Ils nous surjouent l'atteinte à la démocratie, à la répoublique, à la crédibilité politique... Ils font mine de s'inquiéter des effets de tout ceci dans l'opinion.

Mais tout ça n'est que du spectacle.

Ils font comme si république ou démocratie avaient encore un sens dans ce pays failli. Il faut entretenir le mensonge.

Et je vous parie que dans deux semaines, l'opinion aura tout oublié. De toutes façons, tout le monde a intégré qu'on était dirigé par une oligarchie de mafieux.

Sauf que c'est d'autant plus insupportable, quand ces escrocs sont en plus socialistes, et se drapent de leur "vertu" maçonnique et nous jouent leur pipo de justice sociale et fiscale, pour traire toujours plus le gueux et asseoir concrètement toujours plus leur pouvoir et leur contrôle sur tout et tout le monde...

Chouard a raison. La faute ne revient pas aux hommes mais au système, qui a été entièrement conçu pour ne laisser ressortir par un processus de sélection sans pitié que les plus vendus, les plus ambitieux, les plus retors, les plus narcissiques, les plus pervers de la population...

16 commentaires:

  1. "Chouard a raison" et oui, envoyez nous Beppe Grillo !

    Par exemple, Depardieu au lieu de nous faire son indigné rotant pourrait lancer ce genre de mouvement.

    Mais peut être qu'il aurait trop peur que le peuple au pouvoir ne trouve pas sa baraque de 50M€ très bisous compatible.

    RépondreSupprimer
  2. Les français attendent de l'Etat qu'il vole pour eux. Ils appellent ça redistribution.

    Il ne faut pas s'étonner qu'ils choisissent pour diriger l'Etat les plus voleurs d'entre eux.

    SJA

    RépondreSupprimer
  3. En attendant Le Monde a déjà trouvé un lien entre Cahuzac et une relation de Le Pen: la panique commence à transpirer de partout, il faut vite allumer des contrefeux avant que d'autres comme le FN ne puissent en profiter

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement, ce qui m'intrigue le plus dans cette affaire, c'est que les services de renseignement n'aient pas soit, été écoutés..--ce qui me paraît un peu improbable-- , soit qu'ils n'aient pas fait leur boulot. Pourtant des Takhiedine et consors, ont été muselés en une certaine époque, non ?
    F.Mitterand avait tellement de fils à la patte ((sa francisque, ses accointances avec le milieu des cagoulards...Gabriel Jeantet fut un de ses parrains pour la francisque, la libération de F.Méténier, sa circonscription dans la Nièvre qui était, en fait, une propriété élective de L'Oréal, le faux attentat de l'observatoire, sa double vie affective, son cancer, etc...))que certains services savaient parfaitement que ce dernier n'oserait jamais interférer ou tripoter dans leurs petites sauces....A part un petit avertissement de certaines officines travaillant avec le MOSSAD pour la rue des rosiers...
    Le pauvre F. Hollande est comparativement tellement sans aspérités aucunes, tellement bébé cadum, eh bien, lui on lui fait comprendre avec qui et comment il va falloir collaborer.En fait, ce que je soupçonne, c'est qu'à la tête de l'Etat, on se croit au pouvoir alors qu'en fait on est plus esclave que jamais, plus prostituable en clair. Et la double personnalité de Cahuzac avec son sourire goguenard surligné par son regard à battants mi clos, est révélateur de "Pathologies" similaires à celle du joueur de Dostoïevski pour qui l'adrénaline est plus jouissive quand le gain vous échappe inexorablement.
    Ce genre d'affaires me rappelle ces histoires de mœurs dans l'ex union soviétique qui à la veille de l'effondrement du système prenaient une ampleur inhabituelle (viols ou meurtres en séries commis par des personnes qui, jusque là, n'avaient jamais été à charge d'aucun crime et dont les comportements au quotidien ne pouvaient pas laisser préjuger de pareilles dérives)... Serions nous, nous aussi à la veille d'un effondrement ?

    RépondreSupprimer
  5. Si j'ai bien compris les journalopes, Cahusac était secrètement membre du Front National c'est pour ça que notre grand président s'en est débarassé ;o)
    Eh oui ! On en est là !

    RépondreSupprimer
  6. La soeur de Copé est l'avocate de Madame Cahuzac... laquelle avait engagé des détectives privés pour pister son mari dans l'optique du divorce, ainsi c'est par l'ex-femme de Cahu, jalouse, que le compte suisse a "fuité"...

    C'est du vaudeville !!

    L'UMP n'aurait-elle pas vengé les affaires Bettencourt et Lagarde-Tapie dans lesquelles le ministre Cahu a mis de l'huile sur le feu ?

    http://www.linternaute.com/actualite/politique/jerome-cahuzac-une-femme-jalouse-et-des-detectives-derriere-l-affaire-1212.shtml

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca rappelle le même scénario que celui autour de l'affaire Takhiedine autour de laquelle le brave Copé, encore lui, faisait partie du casting.
      Ah ces femmes, faut pas s'y fier !!

      Supprimer
  7. Grotesque , tous ces gens sont pathétiques. Pas de valeur,rien.L’appât du gain comme seul objectif...c'est d'une tristesse

    RépondreSupprimer
  8. Je dois être un gros naïf mais les larmes de Gérard Filoche ma paraissaient sincères. Après, que les médias se soient servi de lui comme idiot utile pour faire pleurer dans les chaumières, pourquoi pas.
    Sinon, je partage l'opinion sur ce que dit E.Chouard. Je doute de plus en plus qu'un parti politique puisse nous sortir du bourbier de ce système, même si je continuerai à voter pour le moins pire.

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme4 avril 2013 07:39
    "...même si je continuerai à voter pour le moins pire."
    Dites nous lequel, faites en profiter tout le monde aulieu de sous entendre que vous faites "barrage au Front National" ;o)

    RépondreSupprimer
  10. "...même si je continuerai à voter pour le moins pire."
    Dites nous lequel, faites nous profiter de la solution ultime !
    A moins que ce ne soit encore une vieille histoire de "barrage" au Front National ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lui, je sais pas mais moi, je te confirme que je ne me déplace que pour voter contre eux et je ne suis pas le seul :-)

      Supprimer
    2. Continuez comme çà vous êtes des vainqueurs ;o)

      Supprimer
    3. Effectivement, ça ne marche pas trop mal.

      Tellement de victoires et si peu de défaite, c'est un plaisir.

      Supprimer
  11. Votez blanc si vous voulez, moi je trouve encore que certains votes stratégiques sont toujours mieux que rien meme si je pense qu'on ne s'en sortira pas par les urnes.
    Surtout faites quelque chose en dehors des élections. Promouvoir comme moi l'idée de chouard d'une constituante, si possible tirée au sort, par exemple. Ou le RIC. Je dois pas être très efficace évidemment puisque çà semble pas être une préoccupation des gens. Mais c'est pas grave.
    J'ai la satisfaction du sentiment de faire ma part, comme dans la parabole du colibri de pierre rahbi.

    RépondreSupprimer
  12. "Sinon, je partage l'opinion sur ce que dit E.Chouard. Je doute de plus en plus qu'un parti politique puisse nous sortir du bourbier de ce système, même si je continuerai à voter pour le moins pire."

    -------------------------------------------------------

    Donc tu n'as rien compris à ce que dit Chouard.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.