vendredi 12 avril 2013

Le coût de la main d'oeuvre en Asie a explosé en 10 ans

Entre leur bulle de crédit, la hausse du coût de la main d’œuvre, la robolution, si ces pays ne sont pas capables de basculer rapidement sur un modèle permettant d'avoir un moteur de consommation intérieure, ça va mal finir pour eux...

En même temps, comment consommer sans augmenter la main d’œuvre ?

Mais s'ils restent sous-traitants de l'économie occidentale, ça va pas le faire... Va falloir la jouer serrée, et commencer à chercher de la compétitivité par l'excellence et non les prix bas... Et là... Y'a du boulot...

CHART OF THE DAY: China Is No Longer A Low-Cost Producer
Business Insider, Sam Ro, 11/04/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien

6 commentaires:

  1. Faut pas s'emballer Tonio...

    Tu as vu le coût horaire ? 1,6 USD ? !

    Okay... compare avec le coût français...

    Bref : ils ont encore de la marge, plus que de la marge d'ailleurs : un gouffre.

    RépondreSupprimer
  2. "et commencer à chercher de la compétitivité par l'excellence et non les prix bas..."

    En sont ils capables au moins ? Ils ne l'ont jamais fait sur les 50 dernières années ! Ne sont ils pas réduit à être des producteurs de nos créations ?

    Idem pour le Brésil...

    Julien A.

    RépondreSupprimer
  3. "asculer rapidement sur un modèle permettant d'avoir un moteur de consommation intérieure, "

    Tu te trompes, ce serait la pire des choses. il faut laisser les gens gérer eux mêmes leur futur (retraite, santé, etc...). Qu'ils mettent un maximum de côté... Que l'état ne s'occupe de rien surtout...

    RépondreSupprimer
  4. En France on est à 35€ / 45$.
    2% d'augmentation sur 45$, cela fait 2.25$. Pour réduire l'écart il faudrait que les chinois s'augmentent de 75%.
    On est pas sorti de l'auberge.

    @ Julien A : les délocalisation se font le plus souvent par des entreprises qui répliquent leurs méthodes et leurs process. Pour l'avoir vécu dans l'équipement automobile, le niveau se qualité des usines tchèques, mexicaines ou chinoises est le même que celui des usines françaises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faux : Si leur coût horaire est de 2€/heure (et là c'est bien au delà de 1.6 dollar Us/heure)...pour venir à notre niveau ce n'est pas de 75% qu'ils doivent s'augmenter-- comme tu viens de nous le signaler-- mais plutôt en se le multipliant par un facteur de 18 à 22 soit 1800 à 2200%
      On est loin de ton 75% !
      Le blème c'est que ce foutu système maintient, voire créé, artificiellement des zones où les différentiels géographiques entre pouvoirs d'achat et coûts sociaux permettent à quelques sangsues de s'enrichir "toujours plus". Ils créent une sorte de courant électrique dont ils détiennent les clés pour le diriger à leur volonté exclusive. Ce qui peut menacer ce mécanisme, ce sont des solutions locales pour un désordre global. Des transactions locales, des technologies consacrées aux recyclages et à l'autonomie énergétique, etc...
      DES SOLUTIONS LOCALES pour UN DESORDRE GLOBAL !
      Reconnaissons qu'à l'échelle de certaines cités chinoises (près de 35 millions d'habitants), la France n'est plus qu'une petite région....donc jouons-nous là LOCALE, non ?

      Supprimer
  5. Le graphique montre bien que pour ces 3 pays la MO a explosée mais je trouve que c'est un petit peu orienté car si le graphiste avait choisi d'inclure la Malaisie ou le Cambodge pas sur qu'il en soit de même

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.