mardi 16 avril 2013

Le prix de la soumission

Où on apprend qu'un chroniqueur du grand journal de Canal + gagne 10 000€ par mois...

Ollivier Pourriol : “‘Le grand journal’, c’est une machine à laver le cerveau”
Téléram, Richard Sénéjoux, 15/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
L'ex-chroniqueur du “Grand journal” raconte dans un livre les coulisses de l’émission star de Canal+. Une expérience violente et douloureuse pour cet agrégé de philo, broyé par la puissance du format.

En m’engageant, il m’avait dit que « j’étais soluble dans l’ADN de l’émission ». J’aurais dû me méfier ! (rires). Evidemment, je n’ai rien enregistré. Les conversations entre les personnes de l’équipe étaient assez rares pour qu’on s’en souvienne. Et les propos tenus tellement hallucinants qu’ils se sont gravés dans mon cerveau.

A l’intérieur du Grand Journal, c’est une tragédie. En m’en détachant, je l’ai vécu comme une comédie. Quand on voit les animateurs et chroniqueurs intervenir à la télé, on a l’impression que ce sont des personnes. Tout le monde a l'air d'être cool, mais ne l’est pas du tout. Ce sont des rôles, des archétypes.

Tout ce que je suis m’a été nié, les yeux dans les yeux. Le système de valeur qui sous-tend tout ça, c’est la triche, la glorification du cancre.

Les salaires sont très élevés. Je gagnais 10 000 euros par mois, mais pour d'autres, ça peut être beaucoup plus. Pour moi, ça a été le prix de ma douleur.

le plus violent reste l’absence de rapports entre les gens. Personne ne se voit en dehors du plateau.

Ceux qui m’aiment m’ont déconseillé de faire ce livre pour ne pas me griller.

C'est beau l'esprit Canal... C'est marrant, mais ce qu'il raconte, ça transpire de cette émission. Ils essaient d'avoir l'air "cool" et "djeuns", mais moi, je mange pas... Cette émission est un exercice de propagande millimétré, avec tout ce que la science du contrôle social compte de mieux.

16 commentaires:

  1. Marrant, pourquoi je ne suis pas surpris.
    De toute façon nous vivons dans un monde d'illusion. Il suffit de voir les louvoiements des "journalistes" quand ils recoivent un politicien d'un grand parti.
    Et quand ils recoivent un Dupond Aignan, le mépris suinte.
    De toute façon à part le canard enchaîné et MEdiapart, je ne prend au sérieux aucun mass media.

    RépondreSupprimer
  2. Les passages de Dupont-Aignan c'est toujours du grand spectacle, la miss météo qui lui saute dessus, le fondu noir et blanc à l'instant ou Denisot le demande et bien sur le gros clash sur les salaires. Dupont-Aignan a été piégé en essayant de la jouer sympa mais ferme et il a été broyé par le format, par le ton bobo de l'émission ou dans ce petit paradis des bisounours, celui qui dit que tout va mal est ringardisé automatiquement. Le grand journal c'est le tittytainement à la francaise.

    RépondreSupprimer
  3. Mais la question fondamentale est :

    -pourquoi regarder de telles merdes ?

    Question subsidiaire :

    -rien à faire des états d'âme de cet "agrégé en philo", qui doit lui même être un gauchiste, et qui vivait un terrible dilemme perso en étant acheté comme une prostipute 10 000 euros par mois.

    Ca dépasse l'entendement les gars.

    Canal + est une engeance gaucho bobo, depuis le début (Ah Rousselet...).

    Foutez votre télé à la poubelle. Et arrêtez de payer la scandaleuse "redevance".

    Vous préserverez votre cerveau. Et vos sous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non,la question fondamentale c'est d'ou ils tirent le fric pour payer un chroniqueur 10000euros avec 1 millions de téléspectateurs?je rappelle que roselyne bachelot bosse pour eux sur la tnt a 1000 euros bruts par émission(émission quotidienne).tout ça sent le renvoi d'ascenseur ou la lessiveuse

      Supprimer
    2. Coluche disait que les gens se plaignent de ne pas savoir ou part leur pognon, forcément, ils ne regardent pas. Donc Anonyme, le pognon, il vient de ta poche et de celle de tes congénères qui, comme toi, connaissent par cœur l'abécédaire de l'abrutissement. Sans savoir ce que c'est bien sur. Bonne nuit les petits.

      Supprimer
  4. Rappelons une nouvelle fois, au pays de La Boetie (Discours de la servitude volontaire) , que nous disposons de la plus grande des libertés : jeter son poste de télévision. Jeter, car la machine a une influence incontrôlable (voir les études du fils de Mac Luhan - Eric qui succède à Marsall, et de ne pas acheter les journaux et hebdomadaires de propagande.
    Qui le fait ?
    Allez, un extrait de la Boetie :
    "Or ce tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même,
    pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose,
    mais de ne rien lui donner. Pas besoin que le pays se mette en peine de faire rien pour soi, pourvu
    qu’il ne fasse rien contre soi. Ce sont donc les peuples eux-mêmes qui se laissent, ou plutôt qui
    se font malmener, puisqu’ils en seraient quittes en cessant de servir. C’est le peuple qui s’asservit
    et qui se coupe la gorge ; qui, pouvant choisir d’être soumis ou d’être libre, repousse la liberté et
    prend le joug ; qui consent à son mal, ou plutôt qui le recherche... S’il lui coûtait quelque chose
    pour recouvrer sa liberté, je ne l’en presserais pas ; même si ce qu’il doit avoir le plus à coeur est
    de rentrer dans ses droits naturels et, pour ainsi dire, de bête redevenir homme."
    [...]
    "Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres. Je ne vous demande pas de le pousser, de
    l’ébranler, mais seulement de ne plus le soutenir, et vous le verrez, tel un grand colosse dont on a
    brisé la base, fondre sous son poids et se rompre."

    Conclusion : jetez votre poste, renoncez aux journaux, après 3 mois votre esprit va s'éclaircir et évoluera jusqu'à considérer la télévision comme étrangère à votre pensée, ce que le système veut éviter par tous les moyens, tous les moyens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1.et réduisez votre consommation ,ça fera chuter le système et vous vous sentirez mieux

      Supprimer
  5. La meuf décérébrée qui donne les infos le midi elle couche avec qui ? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des infos? Ou ça?
      Voila un type qui croit qu'il y a des infos à la télé. Et qu'un thon sans cervelle peut émettre autre chose que des borborygmes. Jette là par la fenêtre qu'on te dit (pas la meuf). Next...

      Supprimer
  6. L'esprit canal est mort depuis longtemps.

    Il suffit de regarder un bon vieux NPA pour s'en rendre compte...

    Et au siège à Issy les Mx, ça embauche sur CV bac +5 école de commerce qui coûte 10 K€ annuel ou au physique...

    Quand on voit le cirque autour de la venue de Nabilla... ? on avait l'impression que c'était la venue de Michael Jackson !

    Bref, c'est lisse, c'est fade, politiquement correct,...

    Julien A

    RépondreSupprimer
  7. Du temps de l'UR$S les ru$ses de base avaient un leitmotiv:
    - Ne les ecoutez pas
    - Ne les croyez pas
    - Ne leur demandez rien.

    Pareil chez nous maintenant. Et pour la pro[agande en direction des couches basses il a Plus Belle La Vie tous les soirs aux memes horaires.
    Entre JT, GJ, PBLV on est encercles.

    RépondreSupprimer
  8. Vous en faites tout un foin pour une émission qui recrute à tout casser 500.000 personnes dont 98% regarde ça d'un œil désabusé oubliant une heure après se qui c'est passé. Car harassés par une journée de travail à cette heure là il n'y a plus que des cerveaux en état de veille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est faux il y a des gamins, une majorité de gamin au cerveau préparé la journée et formaté le soir devant cette merde et sur les autres chaine à la même heure il y a de la préparation visuelle ( jme comprends) aller voir le must au fond de la grille des prisons américaines pour les pas sages qui passe en boucle.

      Je vous parle même pas des navets pousse bouchon qui passe sur les torrents et vod.

      éteignait tout .

      Supprimer
    2. @Roland t'as pas tort mais le souci c'est que LGJ veut être une norme se présentant comme un prescripteur.
      En effe c'est juste du divertissement mais c'est bien qu'on rappelle la réalité derrière la façade dorée.

      Supprimer
  9. A part Arte et certaines émissions du type "des racines et des ailes", il n'y a rien à voir à la télé... On peut donc s'en passer assez facilement.

    Et pour se passer de la clope et de ses taxes on a maintenant des cigarettes électroniques tout à fait au point. (taxes sur le tabac = 15 milliards d'euros selon la cour des comptes ! aye aye aye )

    RépondreSupprimer
  10. Du temps de l'UR$S les ru$ses de base avaient un leitmotiv:
    - Ne les ecoutez pas
    - Ne les croyez pas
    - Ne leur demandez rien.

    Pareil chez nous maintenant. Et pour la pro[agande en direction des couches basses il a Plus Belle La Vie tous les soirs aux memes horaires.
    Entre JT, GJ, PBLV on est encercles.

    --> +1
    Vous êtes vous déjà demandé pourquoi tout le monde donne **exactement** les mêmes "infos" en même temps, quel que soit la chaine ou la station de radio ????
    Babel parle au français...je répète : Babel parle aux Français....

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.