lundi 22 avril 2013

Petite réaction à un article de Charles Gave

Mr Ayrault et son chauffeur par Charles Gave
Institut des libertés via Le blog à Lupus, Charles Gave, 22/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien

J'apprécie beaucoup la plume de Charles Gave, dont je relaye la plupart de ses posts, mais sur ce dernier là, où il se demande quel patrimoine il faut avoir pour bénéficier d'une retraite de 15 000€ par mois comme un politocard ayant fait carrière, je tique un peu...

Il arrive à un résultat d'un patrimoine nécessaire de 30 millions d'euros pour obtenir la même retraite.

Sauf qu'il y a une grosse faille dans son raisonnement.

Quand le retraité meurt (et sa femme si on pense pension de reversion), la retraite disparaît. Gave fait son calcul pour faire en sorte de ne vivre que des revenus de son épargne, et laisse le capital intact à la fin.

Pour être honnête, pour ce calcul, il devrait calculer la consommaiton d'un capital sur la même durée, pour arriver à 0 à la fin.

Si on suppose un rendement net réel de 0% (intérêts - ISF - inflation), pour obtenir 180 000€ sur 20 ans, un capital de 3,6 millions d'€ suffisent. Et non 30...

3 commentaires:

  1. Tonio,
    Je ne comprends pas ton raisonnement non plus: pourquoi est-ce qu'il faudrait utiliser le capital? Le politique touche sa rente sans utiliser son capital. Si on lui versait une "lump sum" (=un montant/capital à gérer au premier jour de sa retraite) alors ton raisonement est juste. Mais ce n'est pas le cas.

    RépondreSupprimer
  2. Exact, je m'étais fait la même réflexion sans pour autant faire le calcul . Ce n'est pas la même chose de transmettre un capital à ses enfants et de bénéficier d'une retraite par définition non transmissible.
    On ne la fait pas à SuperDisco!
    Cela étant , je suis sur le c.. que toutes ces retraites se cumulent et aimerais bien savoir où on peut vérifier l'info...

    RépondreSupprimer
  3. A prendre en compte également qu'il ne s'agit pas d'un engagement ferme d'une pension, la retraite par répartition peu et sera sûrement plafonnée dans l'avenir.

    Je suis moi-même patron, un entrepreneur qui marche correctement pendant une vingtaine d'années aura largement le temps de se constituer des rentes et bénéficiera également d'une part de la retraite par répartition.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.