mardi 9 avril 2013

Sur les patrimoines de nos élus

C'est étrange. Je regarde un peu la presse de ci de là. Je vois les histoires de patrimoine. Et j'avoue être étonné de ne voir quasiment aucune épargne financière dans les patirmoines déclarés de nos élus, surtout les plus importants.

On est dans un pays où plus d'un français sur deux a une assurance vie. Où il y a plus de livrets A que de français. 3000 milliards d'euros d'épargne financière.

Et eux qui font partie du 1% le plus riche (en termes de revenus) nous expliquent qu'ils n'ont comme patrimoine que de l'immobilier.

D'un côté, ça pourrait s'expliquer. Eux savent pertinemment que la dette publique (et l'épargne adossée dessus) est une escroquerie sans nom, et ces patrimoines constitués à 100% d'immobilier expliqueraient aussi ce tropisme vers la défiscalisation de la rente foncière, et l'organisation de la pénurie de logement.

Mais franchement, j'y crois pas... Leurs patrimoines sont trop bas au vu des revenus que ce petit monde touche.

La France compte 2,2 millions de millionnaires en dollars (700 000€ environ), mais quasiment aucun de nos grands élus avec leurs revenus de centile le plus riche, n'en fait partie ?

J'ai comme l'impression qu'on me prend pour un gros truffiau mal dégrossi là...

29 commentaires:

  1. me suis fait la même réflexion.

    mais j'aimerai bien que les journalopes se penchent sur un cas concret de duperie

    http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/pages/fran-ois-hollande-et-segolene-royal-pauvre-petite-fille-riche-5102757.html


    RépondreSupprimer
  2. Je me faisais la même réflexion. Je trouve ça aussi très bizarre.

    RépondreSupprimer
  3. Même si l'argument de l'endettement permettrait d'expliquer le peu d'épargne financière de certains, je ne comprends pas comment un salaire entre 5000 et 15000 € les conduisent à avoir 2500€ de patrimoine financier sur leurs comptes ... c'est clairement pas la trésorerie dont quelqu'un de dépensier aurait besoin ... Franchement ça m'étonne ... puis bon des gens qui gagnent autant mais qui ont le même patrimoine en valeur qu'un couple de vieux ayant consacré le fruit de leur travail à l'achat d'une maison et à la constitution d'un petit pécule pour la retraite. Plus c'est gros... plus ça passe.

    RépondreSupprimer
  4. Bfm Business en fait son sondage du jour :
    http://www.bfmtv.com/economie/opinion/
    Les résultats sont étonnants... :-D

    RépondreSupprimer
  5. tu prends par exemple 25000 de salaire moyen + 7000 de frais payé moyen donc 25000 euros d'épargne par mois ( hors fraiche des lobbys )

    25000 X 12 X 20 = 6 millions

    montebourg il a 2500 sur compte courant et - de 1000 sur livret

    ils sont vraiment déconnecté ou ils nous prennent vraiment pour des cons.

    Dans les deux cas désobéissance civil assumé

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    C'est marrant, je me suis dit la même chose hier soir en regardant Fillon nous détailler son patrimoine...
    Mes parents, ouvriers toute leur vie, ont trimé 42 ans comme des porcs, mais, surprise, à l'heure de la retraite, ils ont un patrimoine immobilier équivalent à Fillon!!!!
    Sauf que le Fillon, il a eu des revenus et des avantages incomparables!!!! Mes parents avec les revenus de Fillon, aujourd'hui ils seraient riches.....

    Dans le genre regarde je suis un Français normal avec mon pavillon normal.....

    Ils nous prennent vraiment pour des cons....

    RépondreSupprimer
  7. Pere Collateur9 avril 2013 à 23:17

    Toute cette séquence est vraiment pathétique à souhait.
    Le patrimoine, c'est privé, élu ou pas élu.
    Enfin c'est comme ça que je le conçois.

    Ça devient même malsain ces pseudo déballages avec concours de celui qui a la plus petite...

    Qui peut croire un Fillon par exemple? Plusieurs décennies à émarger aux frais du contribuable autour de 10000 balles et des clopinettes en banque?
    Un immobilier de seulement 600K? Deux caisses banales?
    Le tout sans être imposable?
    Même un type, simple ingénieur, au bout de 20 ans il fait déjà mieux avec moitié moins de salaire et full imposable.
    Pour peu qu'on fasse une bête comparaison, normalement ça doit faire tilt.
    Ces gus nous prennent définitivement pour des cons et pas qu'un peu.
    Ca ne risque pas d'arranger leur cas...

    Le seul truc de positif, c'est qu'ils se reprennent leur pseudo chasse aux riches dans les dents.
    Et oui, quand on balance de la merde dans le ventilo, faut pas s'étonner d'être aspergé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va me falloir expliquer comment un ouvrier ou même un ingénieur peut avoir un patrimoine de 600Keuros...

      La paye d'un ouvrier, c'est environ 1300 euros par mois. Celle d'un ingé entre 1600 et 2000...

      Et même en ayant bossé quelques années en Suisse (salaire ingé d'environ 8000 le mois) les comptes n'y sont pas.

      Peste et coryza

      Supprimer
    2. Disons que j'ai plusieurs exemples sous les yeux:

      Deux ingés et une profession libérale (Ophtalmo).

      Ces gens ont acheté leur résidence principale à la fin des années 90 pour une poignée de copecs.
      Puis ils ont très rapidement embrayés sur de l'immo locatif, somme toute modeste à l'époque.
      Quand les prix sont partis en live vers 2005, ces gens ayant conservé leur bon sens, ont liquidé leur immo locatif et ont fait masse plus values. De toute facon les rendements locatifs étaient moindre que ceux d'un livret A. Aucun intéret à conserver, surtoutvu les emmerdes potentielles.

      Voila d'ou vient une grosse partie de leur patrimoine actuel.
      Et on a donc bien, en moins de 15 ans, avec des revenus salariaux autour de 3000 euros et du bon sens, on peut faire mieux que ce que montent ces politocards, tout en étant, je le précise, massivement spolié par l'impôt (l'une de ces personne, l'ophtalmo, est célibataire).

      Supprimer
    3. Il y a des gens qui savent vivre chichement, et en plus un ouvrier maçon chef de chantier en fin de carrièreç c'est plutôt 2000 euros. Et en plus le WD ca bosse pour retaper sa baraque ou pour construire sa maison.

      Bien sur, c'est une vie de fourmi, on est loin du modèle de vie de la plupart des gens qui font des crédits à la consommation pour partir en vacances ;)

      Supprimer
    4. Je comprend mieux : la plue value sur la bulle immo.

      Parce que des trentenaires qui vivent chichement, j'en connais (salaires : entre 2000 et 1360 euros le mois), et aucun d'eux n'a 150000 euros de patrimoine. Pour les mieux lotis, c'est plutôt 40000.
      A moins d'avoir un crédit sur 25 ans sur le dos ou d'avoir hérité/reçu un appart car fils/fille unique.


      Supprimer
  8. je confirme pour le gros truffiau mal degrossi qui ne saurait pas appliquer la règle de 3...

    fillon, 100000€ d'épargne financière!!!!...?
    allez, un coin de table:
    rémunération nette mensuelle 1er ministre: 19000€. en sachant que les multiples avantages en nature liés à la fonction ne doivent pas souvent l'y faire aller de sa poche gageons qu'a 15000€ mensuel, on a l'argent de poche (la difference incorpore l'impot sur le revenu qui doit pas etre bésef vu la position privilégiée que confère la fonction pour la defiscalistaion)
    bref, 15000 x 12 mois x 5 ans= 9OO OOO€, tintin!

    y'a comme un hiatus là? 900 000€ à 100 000? il a p'tete tout placé en action peugeot... ou alors le train de vie qu'il a mené durant ses précédents mandats de députés et ministres l'avaient contraint à désépargner?

    bref, les populistes du "tous pourris" doivent trembler face au mensonge de cet escroc et hypocrite

    on la sent bien du coup la moralisation.


    RépondreSupprimer
  9. C'est pas faut. Le premier minister touchait avant mai 2012, 21300 euros par mois avec plein d'avantages en nature lies à sa function (voir Wikipedia). Ca fait 1 278 000 euros de revenus...Comme je ne sais pas combine ca fait d'impots sur le revenue (50%), il a quand meme recu 639000 euros de revenus nets. Il declare une maison à 650000 euros et moins de 100000 euros de cash...il a un sacré train de vie le pépère, étonnant pour un mec à qui tout est payé...

    Chlamy50

    RépondreSupprimer
  10. UN INDICE : "action".

    Comment savoir qui possède des actions dans une entreprise commerciale (SARL, SA, SAS...) ?

    Combien d'actionnaires de SCI (société civile immobilière) ?

    RépondreSupprimer
  11. La plupart à droite versent leur revenus aux associations caritatives et chrétiennes (il faut bien financer frigide et les prières dans les rues)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien peur que ceux qui prient dans les rues (tous les vendredis) ne soient ni chrétiens ni vraiment caritatifs.
      Je hais les cons qui me poussent à défendre les raclures de fond de bidet de socialistes de droite.

      Supprimer
  12. Je me suis fait la même réflexion et ça m'étonnait que quasi personne le souligne...

    RépondreSupprimer
  13. si on comprend bien celle de montebourg,il a beaucoup de biens mais ceux cis sont au nom de sa famille en "nue propriété?".en règle générale,chaque élu local qui lance de grand travaux d'infrastructure ou de privatisation de l'eau ,possède des biens a l'étranger.le ministre du budget n'aura pas loin a chercher et on attend avec impatience sa déclaration personnelle.les journalistes du canard ont du boulot pour de nombreux mois maintenant

    RépondreSupprimer
  14. J'imagine que le patrimoine (officiellemen déclaré ) de Cahuzac approche celui d'un Fion ou d'un Monte-et-bourre...
    Je pense qu'ils ne déclarent que le patrimoine connu des impôts, celui qui se trouve en France

    RépondreSupprimer
  15. On a de quoi s’inquiéter en voyant leur patrimoine.

    Un ministre du redressement productif qui nous dit qu'il a 1000€ d'épargne, 3000€ sur son compte courant et beaucoup de dettes, on comprend mieux que notre pays soit dans l'état ou il est avec de tels gestionnaires....

    Moi je pencherais plutôt pour le fait qu'ils nous prennent ouvertement pour des cons et qu'ils ne s'en cachent plus.

    D'ailleurs, pourquoi s'en priveraient-ils puisque personne ne dit rien et les gens continuent a voter pour eux....

    Pauvre France.

    RépondreSupprimer
  16. Sans oublier que le plus riche de la bande est très certainement un certain Jean-Marie LePen.

    RépondreSupprimer
  17. Pour moraliser la vie politique il faut en priorité détruire le statut des élus : le plus avantageux de tous (salaire, retraite, cumule, limité le nombre de mandat à 2, indemnité…) faire que la politique ne soit plus un métier qu'on ne puisse plus y faire carrière !!!
    Contrôler nos élus : Faire un contrôle fiscal en début et fin de chaque mandature à tous les élus et leurs proches conseillers !!
    Ou mieux faire du Chouard et tiré au sort l’assemblé nationale, qui aurait un vrai rôle de contrôle !!
    Le patrimoine on sent fout ; c’est la surveillance, la peur de la sanction et la limitation du pouvoir de nuisance qui doit servir à contrôler les politiques !!
    Et puis si on était moins con, tous les affreux de droite comme de gauche qui ont un casier ne serait jamais réélu, nous avons aussi la classe politique que nous méritons !!

    RépondreSupprimer
  18. Quand on voit leurs déclarations, on comprend vite que la France est dépensière comme eux car où est passé l'argent ? Regardez également, leur achat immobilier et les crédits qui vont avec, vous verrez des bizarreries au niveau montage.
    C'est sur,ils ont viré Cahuzac le meilleur gestionnaire de toute la bande !

    RépondreSupprimer
  19. Je me suis fait la même réflexion en écoutant le patrimoine de Wauquiez. Une maison au Puy et un appartement parisien à 50% (car en couple) dont plus de la moitié reste à rembourser, une épargne ridicule (à peine 1200€) et un compte courant idem (environ 2500€). Vu ce qu'il gagne depuis qu'il est député (et quand il a été ministre), soit il claquait tout (merci pour la bonne gestion en "père de famille" qu'on pouvait -devait- attendre d'un ministre), soit il en a planqué (au nom de sa femme par exemple ?). Compte-tenu de ces chiffres, il sera obligé d'emprunter pour faire les moindres travaux chez lui voire renouveler l'électro-ménager !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans ce cas, il faudrait presque lui demander des comptes sur sa gestion personnelle douteuse ...

      Après, il a peut être ses raisons mais vu qu'il va gérer notre pognon, j'aimerais les connaître.

      Supprimer
  20. Tiens ToNio ce lien devrait te plaire :

    http://www.lecontrarien.com/

    Un extrait :

    Je suis inquiet Pour Najat-Vallaud Belkacem

    Là je frémis pour elle mais surtout pour sa famille. Elle va se retrouver dans une situation financière dramatique très prochainement. Il faut vite le lui dire et lui expliquer. La Pauvre ! Elle risque l’expulsion.

    Ma chère Najat, vous devez savoir qu’en France il y a plein d’impôts, notamment sur le revenu. En cherchant un peu j’ai vu que depuis que vous êtes au gouverne-ment, vous gagnez 12 697€/mois. Aucun procès d’intention de ma part, c’est normal vu le travail que vous fournissez pour la collectivité.
    Mais Najat, voyons, cela veut dire que vous gagnez plus de 150 000 euros par an ! Vous savez cela vous classe parmi les français les plus riches (ce qui n’empêche nullement d’être socialiste) et cela va vous coûter cher, très cher en impôts, surtout que votre époux Monsieur Vallaud qui travaille comme conseiller chez Montebourg n’est pas non plus au smic.

    Bref, Najat, vous avez dit dans les médias que vous n’aviez rien, que vous étiez locataire et que vous aviez péniblement mis 25 000 euros de côté. Mais voyons Najat, vous allez devoir payer au moins 50 000 euros d’impôts l’année prochaine. Il faut vite épargner. Vous ne pouvez pas continuer à dépenser tout votre salaire comme ça.

    RépondreSupprimer
  21. Mercredi 10 avril 2013 :

    Hollande dans la nasse du procès Teulade.

    Le chef de l'État va être cité comme témoin lors du procès de René Teulade, son ancien suppléant en Corrèze. "Le Point" publie des documents embarrassants.

    Hasard du calendrier judiciaire et nouvel embarras pour le chef de l'État : le procès en appel, le 15 mai, du sénateur socialiste René Teulade dans le scandale de la Mutuelle de retraite de la fonction publique (MRFP).

    Selon nos informations, le président de la République devrait être cité comme témoin devant la cour d'appel de Paris qui jugera pour "abus de confiance" celui qui fut également son ancien député suppléant en Corrèze de 1997 à 2002. Le comité d'information et de défense des sociétaires (CIDS) de la MRFP veut faire entendre l'actuel président de la République.

    Il est impossible de contraindre François Hollande, compte tenu de son statut de chef de l'État, à répondre à cette convocation. Néanmoins, durant la campagne présidentielle, François Hollande avait pris l'engagement de rompre avec les anciennes pratiques et affirmé qu'il répondrait à toute convocation concernant le Parti socialiste du temps où il en était le premier secrétaire.

    En 2011, René Teulade, le pape du mutualisme français, ministre des Affaires sociales du gouvernement Bérégovoy, avait été condamné en première instance à 18 mois de prison pour avoir profité d'avantages indus. La proximité entre René Teulade et François Hollande est telle que le 20 octobre 2012, lors de son discours de clôture de la Mutualité française, le président de la République lui a rendu un hommage appuyé avec ces mots : "René Teulade auquel je suis lié par une fidélité corrézienne."

    Le nom de François Hollande apparaît dans le dossier d'instruction et dans le jugement, au chapitre des associations proches du PS hébergées par la mutuelle MRFP. En fait, François Hollande fut de 1984 à 1986 l'éphémère trésorier de Cause commune, l'association présidée par Danielle Mitterrand. Or, cet embryon de la Fondation France Libertés a laissé une ardoise de 156 860 francs dans les comptes de la fameuse mutuelle. "Je n'avais pas connaissance des conditions du bail, ignorant même s'il y avait un bail ou pas", a justifié François Hollande lors de son audition par la PJ, le 24 avril 2006.

    Or, dans le jugement rendu en 2011 par le tribunal de grande instance de Paris, on apprend qu'un certain Georges Petret, directeur technique de la société patrimoniale de la MRFP, a affirmé sur PV en date du 31 janvier 2001 qu'il avait écrit à François Hollande le 26 juin 2000 pour l'informer que "certains administrateurs permanents de la mutuelle étaient bénéficiaires d'un grand nombre d'avantages qui ne respectaient pas l'esprit mutualiste".

    Il était notamment question du logement que René Teulade occupait d'abord comme président, puis comme président honoraire au 8, rue de Solférino, dans le 7e arrondissement à Paris. Un appartement mitoyen du propre bureau de François Hollande, alors premier secrétaire du PS, situé au 10 de la même rue. Pour la petite histoire, c'est par cette proximité géographique que Teulade avait justifié cet avantage : "Cet appartement ne pouvait être attribué à n'importe qui..."

    Cette affaire arrive presque en même temps que la convocation du chef de l'État, cité comme témoin par Gérard Dalongeville, l'ancien maire PS d'Hénin-Beaumont, dans le procès sur les malversations de la fédération socialiste du Pas-de-Calais.

    Prenez connaissance de l'audition de François Hollande et du jugement de 2011 :

    http://www.lepoint.fr/politique/une-deuxieme-convocation-pour-le-temoin-francois-hollande-10-04-2013-1652901_20.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'as pas de bonnes nouvelles de temps en temps?

      Supprimer
  22. J'ai une bonne nouvelle : Moscovici est grillé.

    Jeudi 11 avril 2013 :

    Moscovici savait dès décembre pour le compte de Cahuzac.

    Le ministre de l'Economie Pierre Moscovi avait envoyé une mission secrète en Suisse et connaissait depuis décembre 2012 l'existence du compte suisse de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, écrit jeudi "Valeurs actuelles".

    Selon l'hebdomadaire, l'équipe d'une quinzaine de fonctionnaires, notamment de la Direction nationale d'enquêtes fiscales, a agi de façon parfaitement légale et n'a eu aucune difficulté à obtenir la confirmation recherchée.

    Dans ces conditions, "la démarche de Pierre Moscovici, qui consiste, le 24 janvier, à demander aux autorités helvétiques si si Jérôme Cahuzac disposait d'un compte à l'UBS entre 2006 et 2012 avait quelque chose de surréaliste", écrit Valeurs actuelles.

    Soupçonné par l'opposition d'avoir cherché à couvrir Jérôme Cahuzac, Pierre Moscovici s'est défendu de toute complaisance ou faille dans l'enquête diligentée auprès de la Suisse sur le compte de l'ex-ministre du Budget.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/industrie-lourde/actu/reuters-00513359-moscovici-savait-des-decembre-pour-le-compte-de-cahuzac-presse-557276.php

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.