mercredi 17 avril 2013

Taxe Tobin : les banquiers hurlent

Les banquiers sont-ils entrain de nous enfumer ?
BFM Business, Nicolas Doze, 16/04/2013 (en Français texte en français )



Natixis veut liquider sa bad bank : Laurent Mignon
Good Morning Business, 12/04/2013 (en Français texte en français )

4 commentaires:

  1. C'est pas compliqué, les banques ne peuvent pas payées car elles sont en solvabilité virtuelle grâce la BCE: en faillite non-officielle!!!

    RépondreSupprimer
  2. Oulalalala... à partir de 2.41, le dérapage à peine contrôlé par le journaliste. "mais ça pose un vrai gros problème démocratique sur ce que sont devenus..." freinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnne, hop changement de sujet...
    le masque est presque tombé!

    RépondreSupprimer
  3. Vivement que ce soit mis en place pour qu'on sache si les banquiers mentent encore honteusement ou si ce sont les dirigeants européens qui sont nuls.

    RépondreSupprimer
  4. Ou alors ça poserait le problème de la réalité de leurs opérations.
    On peut sans doute estimer des montants d'actifs mais surement pas le nombre d'opération.
    Sur que si leurs robots font des opérations à la microseconde ça peut monter haut. Dans tous les cas ce serait ridicule.
    Les banques n'ont pas de fonds propres, ils taxent des opérations sans assises économiques alors que la taxe sera bien réelle, donc les banquiers sont coincés.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.