samedi 13 avril 2013

Vous subventionnez tous la propagande à hauteur d'un euro par mois par personne

Aides directes à la presse : de 10 à 30 % du prix des quotidiens nationaux
Observatoire des subventions, 13/04/2013 (en Français texte en français )
→ lien
La presse quotidienne française (et dans une moindre mesure, la presse hebdomadaire) ne survit aujourd’hui que grâce aux aides publiques. L’ensemble des aides directes, les plus visibles, versées au titre du maintien de la pluralité, représenteront 516 millions d’euros en 2013.

516 millions par an. C'est grosso modo 10€ par français. 1€ par mois à la grosse louche.

Tous les mois, vous payez 1€ d'impôt pour financer la propagande.

De force.

Tous les mois, vous payez des impôts pour goinfrer Demorand.

Je vous invite à réfléchir.

Que vaut la blogosphère que vous suivez ?

Je ne parle pas forcément pour moi, qui reprend beaucoup d'articles de ci de là, même si j'écris un commentaire à gauche à droite.

Mais imaginez, si vous étiez prêt à accorder 5€ par mois à ceux qui vous informent, à ceux qui vous apportent du vrai contenu, qui vous font turbiner le cerveau...

19 commentaires:

  1. On paie aussi des centaines d'euros pour le parc nucléaire (et des milliers dans le siècle à venir), on a payé des centaines d'euros pour les autoroutes ensuite privatisées, on a payé christine boutin pour qu'elle nous raconte ses perturbations mentales ou son mariage consanguin, je vois pas où est le problème de donner 10 euros à la presse dans son ensemble (qui, contrairement à ce que tu racontes de manière fallacieuse, est capable encore d'informer sur de multiples sujets, hormis certains très clientélistes).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout est dit à quoi ça sert.

      Supprimer
    2. Le problème... c'est que notre argent va à des crapules.

      Supprimer
    3. Faut arrêter le pipo, le système de la presse en france est une vaste fumisterie à base de copinage et d'arrangement entre amis qui ne sert qu'à faire de la propagande quand au moins la filière nucléaire produit de l'énergie!
      Les 516 millions c'est la partie visible de l'iceberg. La cours des comptes parlait de 2 Mds d'€ au bas mots à la fin de l'année dernière si on tient compte de la TVA à 2,1% et des subvention à presstalis, le groupe de distribution au déficit permanent ou les ouvrier du livre font la loi. Demander à votre kiosquier ce qu'il pense du système de la presse et de la façon dont cela fonctionne (aucune marge de manoeuvre, pas d'adaptation de l'offre en fonction des ventes...) et à moins qu'il ne soit un syndicaliste UNDP (et donc un gogo acheter à coup de mini avantages) il est partie pour une heure d'explication d'un système proche du mafieux qui le dégoutte.

      Supprimer
    4. 5 milliards d'Euros de subventions directes et indirectes à la presse sur les trois dernières années. J'ai entendu ce chiffre dans l'émission de France Culture "l'économie en question" consacrée à la cour des comptes il y a quelques semaines.
      Cela rejoint les 2Mds annuels du commentaire précédent.
      Les syndicats mafieux des ex-NMPP en percoivent bien sûr une partie.

      Supprimer
  2. je ne veux pas donner un centime a ces pseudos journalistes, en off le monde savait pour CAHUSAC depuis décembre, vous appelez cela de l'info?

    RépondreSupprimer
  3. Des sous pour Tonio et pas un centime pour Jorion :-)
    Son blog s'effondre d'ailleurs après avoir retiré les commentaires on dirait un dialogue en huis clos entre lui et Leclerc maintenant.
    En plus, leurs idées sentent le moisi et on voit très bien où elles veulent en venir.
    Les masques tombent :-)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour vos commentaires sur votre blog. Je vous soutiens à la hauteur de mes moyens ainsi que d'autres blogueurs, et ça fait beaucoup plus que 10 euros par moi. Comme vous dites, la différence c'est que là, c'est volontaire, le plus triste c'est comme dit anonyme, on ne nous demande pas notre avis pour les gagnants du sponsoring obligatoire ....

    RépondreSupprimer
  5. Ca peut se règler par la méritocratie. Donnez un peu de sous à ceux qui vous informe vraiment. Il faudrait faire de Médiapart et de Tonio des gens très riches. :)
    Il faudrait aussi balancer le post de TV, arrêter de payer la redevance (garder un videoprojecteur pour les séances ciné du samedi et les dessins animés des enfants).
    Malgré tout, les choses peuvent changer rapidement. Car certains journaux locaux, certaines émissions radio et tv essaient de faire leur métier serieusement.

    RépondreSupprimer
  6. > On paie aussi des centaines d'euros pour le parc nucléaire (et des milliers dans le siècle à venir)

    La France a investie dans une grande techno (aussi discutable soit elle écologiquement parlant). Et ça fait maintenant 30 ans qu'elle contribue à notre compétitivité (électricité moins cher, exportation d'un savoir faire, etc...). Ce qui permet à la France de financer les hôpitaux, les routes, la presse, les aide sociales, l'école, les retraites, etc...

    Il me semble qu'il faut distinguer les impôts qui rapportent de l'argent à plus ou longue échéance et ceux qui ne rapportent rien voir qui sont contre-productifs comme le financement de toutes cette frange de la TV, Radio et presse écrite qui ne nous aident pas à être des citoyens plus éclairé, informés et libres de penser une France qui contribueraient à notre bonheur collectif.

    Perso, depuis des années, pour lire une info iconoclaste, j'ai internet. Et pour lire ce que je sais déjà (ou ce que je ne sais pas mais qui concerne la reproduction des saumons), j'ai la presse papier/tv/radio

    RépondreSupprimer
  7. Oui ! C'est de l'info puisqu'ils étaient... informés. Entre soi.
    ;-)
    Ils ont donc fait leur travail : informer les copains, et maintenir dans l'ignorance crasse la plèbe.

    Je vous rappelle hein... hum... le cancer de mitterrand, la fille de mitterrand, les montres de julien dray, les partouzes de dsk, le compte de cahuhuzac.... à chaque fois la presse "savait"... ne disait rien et à chaque fois les crapules politiciennes nous faisaient le coup "je ne savais pas".

    Exemple typique de ces menteurs pathologiques : Hollande, Moscovici (avec mention spéciale pour lui, puisqu'il a été de toutes les combines dray, dsk, cahuzac).

    RépondreSupprimer
  8. les subventions c'est une chose mais visiblement ça ne leur suffit pas.
    Médiapart notamment encaisse une tva à 2.10 pour des dépenses à 19.6, si bien qu'en plus des subventions, il se met dans la poche des "crédit de TVA".
    Mais que fait le fisc ?

    http://www.lextimes.fr/5.aspx?sr=1149

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as l'honneur du post le plus ridicule sur ce site depuis bien longtemps.

      *** FELICITATIONS ***

      Supprimer
  9. Juste un petit exemple, le Nouvel Obs :

    Christine Lagarde, le 17-08-2007 :

    "La ministre de l'Economie se veut rassurante face à la crise qui touche actuellement les places boursières mondiales... il s'agit d'un "ajustement", d'une "correction financière, certes brutale mais prévisible"...
    Les banques françaises "sont solides" assure la ministre de l'Economie...
    Christine Lagarde répète qu'elle pense que la croissance française ne sera pas "affectée" par la crise et que "l'économie réelle a ses fondamentaux bien orientés, en particulier une consommation des ménages dynamique et une croissance mondiale vigoureuse".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20070817.OBS0866/la-crise-n-est-pas-un-krach-selon-christine-lagarde.html

    RépondreSupprimer
  10. Je regarde rarement la télé, mais je remaque qu'il se passe des choses dans les médias. Vu à l'instant :
    Une pub pour une banque avec un dialogue entre un "méchant" qui veut le rendement maximum et un "gentil" qui cherche une banque avec un bon rendement mais quand même il faut que sa banque investisse dans l'économie réelle :)
    Une pub pour une une machine à café "made in France" et du café "commerce équitable" parce que quand même, le coeur des hommes c'est le plus important ou un truc du genre.
    Une émission avec L.Deutsch qui semble-t-il a écrit un livre d'histoire plutot royaliste, défavorable aux lumières, à la révolution et au gloubi-boulga habituel, qui dit que Céline était un des plus grand écrivain, indépendamment de ses positions litigieuses... et surprise, l'animatrice se place plutot de son coté.
    Les temps changent...

    RépondreSupprimer
  11. pour ceux qui raconte n'importe quoi sur le nucléaire, quelques ordres de grandeur :

    le nucléaire en France permet d'avoir une balance commerciale POSITIVE d'environ 30 Milliards d'euro par an (20-25 Mds de gaz naturel non importé pour faire l'élec que l'on consomme, plus l'électricité vendue à nos frontières (Suisse, Italie, UK), plus les ventes de produits et de services d'ingénierie (Areva, EDF...). L'Uranium à l'achat, c'est environ 5% du prix de l'élec.

    alors que nos importations de pétrole sont de 70 Mds d'euro par an.

    bon alors, on arrête dès demain le nucléaire ? on le subventionne ou c'est le contraire ????

    yongtai

    RépondreSupprimer
  12. Niveau propagande faut aller voir du côté des sites institutionnels européens ou nationaux. Pour les sites de vulgarisation européen style "touteleurope" c'est assez drôle de voir qu'ils sont financés aussi par le gouvernement, la Commission et des contributeurs constitués de fondations à visée mondialistes, philanthropie universelle à 2 balles etc..

    Tout ça pour une présentation non objective des faits, le truc utile pour un devoir de collège ou de lycée qui empoisonne l'esprit avec des "démocratie", "croissance", "emploi", "social" toutes les 2 lignes.

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir à tous et au nain,

    Puisque personne ne s'est ému de l'arnaque, je me permets de vous en parler. Beaucoup de journaux (Libé, Le Monde, Le Figaro, Alter Eco, etc.) : 1 - sont des sociétés privées et 2 - ont pour actionnaires de grosses fortunes (Serge Dassault, Mathieu Pigasse par ex.). Il me semble que les 3 torchons les plus subventionnés sont Le Monde, Le Figaro et Ouest-France.
    Pourquoi diable les ménages imposables (dont je fais partie, TMI de 30%) doivent-ils financer les pertes de ces saloperies ? Aux actionnaires de prendre leurs pertes et de fermer la société si celle-ci n'est pas rentable. Lorsque je joue en bourse et perds 70% de ma mise, personne n'est là pour me sauver les miches. No problem, c'est le capitalisme.

    Ce n'est pas à moi ni à vous de renflouer les organes de presse privés.

    Anonyme -rk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si bien sur, mais c'est exactement la même chose pour les banques, à la puissance 10000. Elles auraient du sauter en 2008 mais ont les a sauvé avec l'argent du contribuable, d'ou l'explosion des dettes publiques, d'ou les petits milliards réinjectés à Dexia par ci-par là ainsi que tous les montages européens dont l'argent ne tombe pas du ciel.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.