samedi 11 mai 2013

Anarchie en Libye, 2 unités d'élite US en alerte

US Alerts Two "Elite Military Units" To Be On Standby Over Deteriorating Libyan Situation
ZeroHedge, 10/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien
Fox News reports that "The U.S. military has alerted two elite military units in Europe to be on standby if needed to respond to a deteriorating security situation in Tripoli."



Libye : l'ambassade britannique évacuée
Le Figaro, 10/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Londres a décidé d'évacuer "temporairement" une "petite partie" du personnel de son ambassade à Tripoli, a annoncé aujourd'hui un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Des miliciens cernent depuis plus de dix jours deux ministères à Tripoli, ceux des Affaires étrangères et de la Justice, pour réclamer initialement une loi bannissant de la vie politique les anciens responsables et collaborateurs du régime Kadhafi.

Mais après l'adoption de cette loi controversée par le Congrès général libyen (CGN), la plus haute autorité du pays, les protestataires ont annoncé qu'ils réclamaient aussi le départ du chef du gouvernement Ali Zeidan, accusé de complaisance envers les anciens kadhafistes.

Mercredi, Ali Zeidan a annoncé un prochain remaniement ministériel pour tenter de sortir le pays de la crise après le coup de force des miliciens à Tripoli.

Dans un communiqué conjoint publié le même jour, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni avaient appelé "les Libyens à cesser les protestations armées et le recours à la violence au cours de cette période difficile de transition démocratique".

"Transition démocratique"    L'occident en devient pathétique avec sa loghorée... Comme si on était nous même en démocratie qui plus est   


Les chancelleries occidentales s’inquiètent de l’instabilité en Libye
Libération, 10/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Deux attentats à l’explosif ayant visé vendredi deux commissariats à Benghazi (est) ont encore témoigné de l’insécurité croissante en Libye où les autorités, qui peinent à mettre sur pied des forces de sécurité efficaces, sont engagées dans un bras de fer avec des milices armées.

Selon une source diplomatique occidentale à Tripoli, l’ambassade de Grande-Bretagne avait déjà réduit ses effectifs après l’attentat à la voiture piégée du 23 avril contre l’ambassade de France à Tripoli qui avait blessé deux Français.

L’ambassadeur britannique en Libye Michael Aron a toutefois précisé que l’ambassade resterait ouverte y compris pour les services consulaire et de visa.

L’ambassade de France visée en avril

Le centre culturel britannique a annoncé quant à lui sur sa page Facebook qu’il fermait ses portes jusqu’au 16 mai «en raison de la situation d’incertitude à Tripoli».

Après l’attentat d’avril, l’ambassade de France avait réduit ses effectifs mais continue à fonctionner dans le même bâtiment, très endommagé, tandis que l’école française à Tripoli a été fermée jusqu’à ce que la sécurité autour du bâtiment soit assurée, selon la direction de l’établissement.

De son côté, l’ambassade d’Allemagne a fermé ses portes et son personnel réduit a été placé dans un complexe sécurisé de la capitale libyenne, selon une source occidentale.

2 commentaires:

  1. http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1153157-20130511-turquie-touchee-troisieme-explosion-moins-24-heures

    oulalala, le monde arabe est en pleine effervescence ...

    RépondreSupprimer
  2. que fait BHV " Le Grand Magasin esprit Bazar "

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.