mercredi 29 mai 2013

Benny B prétend vouloir faire baisser le chômage : les vrais effets de sa politique

Comme d'habitude, dans ce système qui ne fonctionne plus que par le mensonge généralisé, Benny B nous explique qu'il continuera sa politique d'inondation monétaire des kleptocrates, tant que le chômage n'aura pas baissé...

Hors sa politique, en faisant exploser les prix des actifs, pour pouvoir justifier ces prix par la suite, oblige les entreprises à tailler au maximum, à saigner les travailleurs, pour faire augmenter les profits en corrélation avec les prix fabriqués (cf Delamarche et Bertez).

C'est une véritable politique de spoliation alors que la politique de wealth effect fabriqué au forceps sur le capital financier ne profite qu'aux 5% les plus riches, et se fait en détruisant patrimoines et revenus des 95 autres %.

Et surtout, ça n'aide absolument en rien à réduire le chômage. Au contraire...

Ainsi, les achats d'action à crédit sur le New York Stock Exchange sont à des plus hauts jamais vus, au dessus de ceux de 2007 :
NYSE Margin Debt Rises To New All Time High As Net Worth Slides To Record Low
ZeroHedge, 28/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien



Et avec la baisse des revenus US et la relance au forceps de la bulle immobilière US, les prix des maisons rapportées au revenu réel disponible médian n'ont jamais été aussi élevés :
Chart Of The Day: Crushed US Consumer + All Time High New Home Prices = Record Housing Bubble
ZeroHedge, 29/05/2013 (traduire en Français texte en anglais )
→ lien


...

1891 American Bankers Association as printed in the Congressional Record of April 29, 1913 : On Sept 1st, 1894, we will not renew our loans under any consideration. On Sept 1st we will demand our money. We will foreclose and become mortgagees in possession. We can take two-thirds of the farms west of the Mississippi, and thousands of them east of the Mississippi as well, at our own price... Then the farmers will become tenants as in England...

4 commentaires:

  1. Pour le coup, peut-être je me trompe mais je ne suis pour le Bernanke Bashing !

    Concrètement, si ses billets n'irriguent pas l'économie, il n'y est pas pour grand chose. Chaque morceau de croissance qui existe aujourd'hui, pour simplifier, ce sont des robots en plus, et pas des salariés en plus.
    Ca il n'y est pour rien et n'y peux rien.

    Ensuite, il est censé faire quoi ? ne rien faire ? ca serait pire, l'économie s’effondrerait, il y aurait encore plus de chômage, et on l'accuserais de ne rien faire.

    Comme tout ça n'est pas en son pouvoir, autant donner le change histoire de ne pas être le bouc émissaire des foules enragées pour lesquelles il ne peut rien.

    La seule solution serait une reconversion professionnelle massive des ouvriers en ingénieur/chercheur dans les domaines de pointe (NBIC / BANG) autant dire que c'est pas gagné. Mais ça ce n'est pas sa faute.
    Ou alors faudrait changer de système ... a l'échelle de la planète car le faire tout seul serait suicidaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yoananda, un peu de suite dans les idées, aux US plus qu'ailleurs la banque dirige. BB n'est qu'un serviteur de cette mafia bancaire.

      Imaginer qu'il cherche à réparer l' économie, est d'une naïveté confondante.

      Supprimer
  2. Et chez nous, le four est total.

    Les crapules Sapin et Hollande se prennent une tôle magistrale avec... les fameux "emplois d'avenir". Ah ah ah.

    http://tinyurl.com/oabydu7

    Les stats sont édifiantes :
    -ça ne fonctionne pas... en Seine St Denis
    -aucune boîte privée ne les utilise

    etc. etc.

    Même l'OCDE prévoit que le chômage va continuer d'augmenter en 2014.

    Hollande est un neuneu absolu, une engeance. Quel plaisir ce sera de le voir manger son chapeau mou dans... exactement 6 mois.

    Quand il devra reconnaître que "l'inversion de la courbe" était un mensonge de plus.

    Un mensonge minable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne reconnaîtra rien avant les élections de 2014 ... mais ce n'est pas beaucoup plus loin.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.