lundi 20 mai 2013

Beppe Grillo ne serait-il encore qu'une énième pousse babelienne ?

Qui est Casaleggio, gourou de Beppe Grillo ?
Le Figaro, Emiland Guillerme, 04/03/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Le tsunami politique de Beppe Grillo est aussi l’oeuvre du mystérieux co-fondateur du mouvement : Gianroberto Casaleggio. Ce guru a développé la stratégie et l’idéologie qui a fait leur succès aux dernières élections.

“ Soit c’est un génie, soit c’est un fou !” Quand Beppe Grillo rencontre pour la première fois Gianroberto Casaleggio, en 2004, le comique ne reste pas indiffèrent. Quelques mois plus tard, ils fondent ensemble le blog de Grillo, point de départ du mouvement 5 étoiles, qui vient bousculer la classe politique italienne en raflant 25% de la chambre des députés.

Qui est Gianroberto Casaleggio ? Le guru du mouvement se montre rarement et parle peu. Sa dernière apparition remonte à la clôture à Rome du “tsunami tour”, la campagne de Beppe Grillo. Caché derrière ses longs cheveux gris et ses lunettes rondes, il cultive cette image mystérieuse.

Tout part donc de la révolution des media. Le “monde de Promethée” comme présenté dans cette video, en anglais, publiée sur youtube par son entreprise. Elle nous projette en 2051. L’avatar de l’écrivain américain Philip K. Dick raconte au vieux monde de quoi sera fait le futur. Le message commence par “L’homme est Dieu. Il est partout, il est tout le monde, il connaît tout".

Dans une deuxième vidéo, une voix féminine explique, en anglais, qu’en 2054, le premier gouvernement mondial sera élu. Il s’appelle Gaia, il est issu d’une guerre mondiale entre l’Ouest, où règne la démocratie directe, grâce à un web libre, contre le bloc Russie-Chine- Moyen Orient, dictatures orweliennes qui s’appuient sur le net pour contrôler leurs populations.

6 commentaires:

  1. la reponse est dans le figaro.

    RépondreSupprimer
  2. Voilà seulement que tu le découvres?

    RépondreSupprimer
  3. Quand on dit que Babel est fortement divisée en des clans qui se livrent une guerre intérieure féroce. Il n'y a pas de grand complot mondial, il y a guerre de quatrième génération. Tu découvres ici un messianique et un beau. Un peu comme Attali, mais avec de subtiles nuances entre les deux.

    RépondreSupprimer
  4. Philip K. Dick est encore un génie visionnaire méconnu.
    Les producteurs actuels de cinéma sans talent ni imagination piochent dans ses oeuvres : Minority Report, Total Recall, Impostor, Screamers, Paycheck et bien d'autres.
    Je recommande ses romans et ses nouvelles écrits entre 1953 et 1982 qui révèlent dans le détail le présent et l'avenir.
    Alors, les androïdes rêveront-ils de moutons électriques ?
    Tout ce monde promothéen virtuel presque macabre sera t-il généralisé ou bien tout cela finira-t-il en eau de boudin car il n'y aura plus assez d'énergie, à moins que certains se sentent obligé d'utiliser leurs grosses bombinettes ?
    Philip K. Dick s'est posé ces questions et y a répondu en décrivant des mondes possibles en tapant sur sa petite machine à écrire verte, son chat "Magnificat" sur les genoux.

    RépondreSupprimer
  5. à Anonyme du 20 mai 2013 19:53 (sans rapport avec l'article du blog)

    Je recommande aussi la lecture des nouvelles de Philip K. Dick publiées entre 1947 et 1952.
    Même si à partir de 1952 le génie est manifeste, les nouvelles publiées avant cette année reste anthologique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, tout à fait d'accord !

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.