vendredi 10 mai 2013

Bulles de crédit et bulle immobilières en zone euro

0122 Les prêts bancaires aux ménages en zone euro
Les-Crises.fr, Olivier Berruyer, 10/05/2013 (en Français texte en français )
→ lien

Doublement du crédit en 10 ans :


Allemagne (à relier à leur non bulle immobilière) :


Italie :


Espagne :

4 commentaires:

  1. L'excellentissime Philippe Béchade vous explique le quantitative easing :
    http://www.dailymotion.com/video/xzr4eq_bilan-hebdo-philippe-bechade-et-jean-louis-cussac-dans-integrale-bourse-10-mai_news#.UY0wDsh1jCM

    RépondreSupprimer
  2. Ces graphiques sont stupéfiants... Et illustrent le mal qui ronge les pays du sud... dont la France.

    Bulle immo, enflure du secteur bancaire... Les 2 liés... et au milieu les "ménages-veaux".

    Les esclaves. Les neuneus. Qui viennent aujourd'hui pleurer ("austérité").

    C'est pathétique.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens... où l'on reparle des "offshore leaks"... Un mois après... Cette fois ce sont les USA, UK et Australie qui annoncent avoir "mis la main" sur des listings similaires... Mais deux fois plus gros... 400 GO... et portant sur davantage de pays...

    Comme par hasard.

    Tout cela ressemble de plus en plus à une opération concertée... orchestrée par les "services".

    -1er effet kiss kool : on passe par la "presse"... ça excite les veaux, ça fait jaser. On lâche en pature quelques noms... on cloue au piloris les salauds de "riches", les "fraudeurs". Cela permet de préparer les esprits.

    Ca crédibilise en outre les "fuites" (alors que le truc est grotesque, on essaye de nous faire croire que ce sont des secrétaires qui ont piraté emails, docs de plusieurs cabinets off shore).

    La "presse" peut en outre se faire mousser avec son fameux "secret des sources" : Le monde par exemple refuse de communiquer les docs... à la justice.

    -2ème effet kiss kool : les états rentre dans le jeu.

    Bref... le projet dément de nouvel ordre mondial, basé sur la répression fiscale mondiale, se met en place.

    Et le pire c'est que les idiots utiles, les veaux, applaudissent des deux mains !

    Salauds de riches, ils ne payent pas assez, ils essaient de se soustraire au fisc. Toujours plus d'impôts. Le Leviathan a besoin de toujours plus de thunes.

    C'est une opération rondement menée.

    RépondreSupprimer
  4. Il me semble qu'une analyse serait bienvenue : en chiffre brut, les prêts aux ménages français, espagnols ont certes augmentés mais restent inférieur à ceux de l'Allemagne !!!
    Il serait intéressant d'avoir les chiffres ramenés à la population, le montant moyen par foyer par rapport au salaire médian etc....

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.